Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 avril 2018

Art Création, un stage à couteau tiré

Jeudi 19 avril, les peintres d’art création ont effectué dans leur nouvelle salle "Pablo Picasso" un quatrième stage de peinture au couteau avec Gérard Desfeux, peintre bien connu dans le milieu et reconnu.

Dans une ambiance toujours aussi festive, ils et elles ont pu perfectionner leur savoir-faire de cette technique si particulière. Le thème était un mazet derrière un champ de lavande et le temps a semblé bien trop court pour ces artistes qui n’ont posé les couteaux que pour déjeuner en profitant de tout ce que les participants avaient amené, ce qui comme à l’accoutumé était bien copieux.

L’association de peinture organise régulièrement des stages ciblés pendant le temps des vacances scolaires, périodes où les cours habituels sont suspendus.

Contact : art création 06 03 98 61 98 artcreationlc@gmail.com

art création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmette

art création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmetteart création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmetteart création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmetteart création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmetteart création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmette

art création, gérard desfeux, stage peinture au couteau, la calmette

18 avril 2018

Cont’olives, la manifestation autour de l'olivier se prépare

Lundi 16 avril, la municipalité a réuni les associations intéressées par la prochaine manifestation de "cont’olives"prévue du 21 au 23 septembre.

Les organisateurs, en partenariat avec la municipalité, étaient venus présenter le projet et cibler l’ensemble des besoins.

Lila Bouguinvilliers (ADRT/Pays Garrigue Costières de Nîmes), a ouvert la séance en présentant le cadre de cette manifestation, première édition de cette fête autour de l’olivier, entourée d’Alain Giacalone, nouveau président de l’association "les olivettes du pays de Nîmes", et Bruno Fadat (Olivettes pays de Nîmes).

Après présentation des participants, l’ensemble des questions autour de cette action ont été abordées, lieux choisis autour de la mairie (parc, salle du conseil, foyer, bibliothèque) et du moulin.

Dès vendredi après-midi, l’association "lire et faire lire" invitera les enfants de l’école à découvrir le secret de Maître Cornille autour du moulin, à 18 h, visite du chantier du moulin à vent avec expo dans le foyer et spectacle musical en soirée au foyer avec "les tontons".

Les jours suivant s’articuleront autour d’un marché (plus de 60 exposants) avec de nombreux conteurs (apéro-contes, contes pour enfants samedi après-midi, un conteur renommé Daniel L'Homond samedi soir), des conférences (samedi 14h avec Monique Carlier: l'olivier aux fils des siècles et dimanche 10h avec J.Marc Ourcival sur le changement climatique et ses conséquences et à 14h avec J.Claude Woillet, la projection du film «chroniques végétales» série primée aux trophées de l’Unesco en 2016, dédicaces d’auteurs en bibliothèque, bal pour les enfants, visite contée du village, exposition de photos et d'oeuvres peintes, dictée surprise, balade animée sur le thème de l'olivier depuis le moulin pour découvrir les garrigues de La Calmette et les liens unissant l'homme et la nature (prévoir chaussures adaptée, jumelles et appareil photo) et beaucoup d’autres activités.

La buvette sera tenue par des associations et un apéritif devrait être offert samedi midi si le temps le permet tandis qu’un traiteur proposera des repas sous chapiteau.

D’autre part, l’association "les Olivettes du pays de Nîmes" lance un concours de contes (pour adultes ou pour enfants) traitant de l’olivier et/ou de son patrimoine, ouvert à tous dès 14 ans. La date limite d’envoi (dix pages maxi) est le 01/09/2018. Un prix sera remis lors de cette fête. Bulletin de participation et règlement complet sur http://www.olivettes-nimes.org/ ou en demandant par e-mail à agiacalone.olivettes@gmail.com.

 

Pour plus d'infos, consulter les sites www.olivettes-nimes.org; www.tourismegard.com; www. maisondelagarrigue.fr ou www.aoc-olive-nimes.fr

 

cont'olives, l'olivier, la calmette

cont'olives, l'olivier, la calmette

cont'olives, l'olivier, la calmette

 

08 avril 2018

Art création, inauguration de la nouvelle salle de peinture

L'association de peintres a inauguré samedi 7 avril à midi la "nouvelle" salle de peinture que la municipalité leur a attribuée. La présidente Cathy Doustaly a ouvert la petite cérémonie à laquelle étaient invités les élus par un petit discours de remerciements où elle a notamment associé tous les bénévoles de l'association qui ont permis cette remise en beauté de la salle.

Les bons gâteaux sucrés et salés ont ensuite régalé comme l'association a coutume de le faire ceux qui étaient présents à cette petite fête; Elle a aussi annoncé la prochaine exposition de peinture, le "printemps calmettois des peintres" qui aura lieu pendant la fête du printemps du 1er au 3 juin 2018 dans le foyer municipal.

Les peintres extérieurs intéressés pour se joindre à cette manifestation peuvent dès maintenant prendre contact avec l'association au 06 83 89 16 90 ou artcreationlc@gmail.com.

inauguration de la salle de peinture.jpg

Une présidente fière de montrer aux élus le résultat du travail des bénévoles de l'association

07 avril 2018

Sergio vous caricature, même la bouche pleine !

Sergio à Nîmes

Le samedi 14 avril le restaurant La Buena Onda (à Nîmes) fait une Journée Caricature à partir de 14h00. Venez vous faire croquer par Sergio Vallejo pendant que vous croquez les délicieuses empanadas que Julien (le cuistot) va vous préparer.

sergio à Nîmes.JPG

la buena onda.JPG

04 avril 2018

Dolce cané, un salon de beauté pour chiens et chats

Tiphaine Lubrano vient d’ouvrir depuis le 7 mars un salon de toilettage canin « Dolce cané » dans la ZAC La Carbonnière.

Née à Nîmes voilà 18 ans, Tiphaine y a fait ses études au lycée, mais ne rêvait que de s’occuper d’animaux. A 17 ans, elle quitte ses études pour suivre une formation au centre de formation du salon « oh my dog » et passe son diplôme de toiletteuse canin. Après une semaine de formation à la gestion à la chambre des métiers, elle s’installe en micro entreprise et ouvre son salon calmettois.

Pas évident de se lancer dans une telle aventure à 18 ans « mes parents sont là pour m’aider, dit-elle, c’est clair que toute seule j’aurais du mal, mais j’ai confiance et c’est ce qui me passionne. Chiens et chats ont maintenant leur salon de beauté à La Calmette, juste entre le vétérinaire (bien utile quand il fait calmer nos amis les chats) et Lucie Larios, ostéopathe animale et nutritionniste pour chiens et chats de la boutique voisine « Husse».

Son meilleur manager reste sa chienne « Choupa », sa première cliente. « Je ne suis pas très grande, alors je me suis équipée en conséquence, dit-elle en souriant, et ça convient très bien aux animaux dont je m’occupe ».

Le salon est ouvert sans rendez-vous du lundi au vendredi de 9 à 18 heures, et le samedi uniquement sur rendez-vous. Contact : 04 66 75 40 31 ou 06 82 49 92 90 ; dolcecane@gmail.com.

dolce cané,salon toilettage,la calmette

dolce cané,salon toilettage,la calmette

01 avril 2018

Football, un tournoi bien agréable organisé par le SOC

Samedi 31 mars pour les petits footballeurs de catégories U6 et U7, puis dimanche 1er avril pour les U10-U11, le stade avec ses drapeaux de nombreux pays avait un petit air de fête. Le soleil au rendez-vous a ajouté à la belle ambiance du tournoi, très réussi même si la troisième journée avec les seniors féminines a dû être annulée faute d’un nombre suffisant d’équipes inscrites.

Samedi a vu s’affronter huit équipes de jeunes de 6 et 7 ans, sans classements, tous vainqueurs d’avoir participé. Dimanche, il y avait 12 équipes dans le tournoi, quatre du village : deux du SOC (sports olympique calmettois), et deux du FCC (football club calmettois), deux équipes nîmoises (Chemin-bas et Castanet), les Saintes-Maries-de-la-Mer, Langlade, Saint-Hilaire, Vézénobres, La Régordane...

L’ambiance était sportive et amicale, et le public est venu supporter les jeunes joueurs.

A midi les tables étaient dressées à l’extérieur tellement il faisait beau et le président Lucien Ribière a tenu la buvette avec de nombreux et nombreuses aides, tandis que deux « chefs » faisaient griller les steaks pour les sandwiches proposés aux affamés. Deux journées très agréables qui a vu avec bonheur se retrouver les deux associations calmettoises de football, comme une belle fête du sport.

soc, football, tournoi de foot, la calmettesoc, football, tournoi de foot, la calmettesoc, football, tournoi de foot, la calmettesoc, football, tournoi de foot, la calmettesoc, football, tournoi de foot, la calmettesoc, football, tournoi de foot, la calmette

soc, football, tournoi de foot, la calmette

Le président Lulu et les entraineurs

et les "chefs" du steak haché...

soc, football, tournoi de foot, la calmette

Le carnaval des enfants s'est tenu dans les deux écoles

Le Carnaval des écoles a eu lieu vendredi 30 mars après-midi. Déjà reporté à cause des mauvaises conditions météorologiques, les orages de ce dernier jour de mars faisaient craindre le pire. Parents et professeurs ont donc décidé de le maintenir, mais sans rassembler comme prévu les enfants des deux écoles pour qu’ils puissent rester à l’intérieur. Tout s’est formidablement bien passé, les enfants avaient sorti leurs plus beaux déguisements, de même que certains parents de l’APE et enseignants, et ils se sont bien amusés.

Différents jeux étaient proposés à l’école primaire (parcours de l’œuf, chaise musicale avec DJ Greg, jeux divers) tandis que les petits de l’école maternelle dansaient avec entrain autour d’un M. Carnaval qu’ils avaient construit pour l’occasion, puis tous les enfants ont fini la journée autour d’un bon goûter. Les membres de l’APE (association des parents d'élèves de La Calmette)  sont venus pour aider les écoles et ont participé au carnaval toute l’après-midi « Cela a été un très bon moment pour tous » confirme une maman bénévole de l’association, tandis que les enfants sortaient de classe toujours déguisés et pas peu fiers….

carnaval des écoles, ape, la calmette

Les petits de maternelle, autour de "leur" M. Carnaval

carnaval des écoles, ape, la calmette

carnaval des écoles, ape, la calmette

Et les "grands" de l'élémentaire étaient bien déguisés aussi, autour de leur maitresse

carnaval des écoles, ape, la calmettecarnaval des écoles, ape, la calmette

carnaval des écoles, ape, la calmette

29 mars 2018

La grande lessive a réuni les deux écoles

Manifestation internationale, « la grande lessive » est arrivée à La Calmette sous l’impulsion des deux nouvelles directrices des écoles maternelle, Régine Hurlin, et élémentaire, Anne Godefroy.

Ce matin du jeudi 29 mars, les élèves de la « grande école » sont allés par classe chercher les élèves de maternelle pour les aider à accrocher leurs œuvres aux fils d’étendage que les professeurs des écoles et Atsem avaient préalablement tendus sur la placette sécurisée entre les 2 écoles.

Avec beaucoup de sérieux, chaque élève a donné la main à son petit protégé pour qu’il participe à l’opération. Il faut dire que chaque élève (et quelques professeurs ou parents) a réalisé un beau dessin ou montage sur le thème pourtant pas facile de cette année « Pierres à images et pierres à imaginer ».

Créée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier, La Grande Lessive  est une manifestation culturelle internationale biannuelle qui adopte la forme d’une installation artistique éphémère faite par tous, en reprenant le principe d’étendage du linge comme modalité d’exposition.

Il s’agit de rassembler plusieurs milliers d’installations simultanées dans le monde entier le temps d’une journée (en 2018, dans 106 pays sur cinq continents), deux fois par an. Ce jour-là, les usagers des lieux sont invités à accrocher une réalisation (dessin, peinture, collage, photomontage, photographie, poésie visuelle, conception numérique…) à deux dimensions à l’aide de pinces à linge. Cette initiative sollicite la créativité et rassemble les générations.

Les enfants sont ensuite revenus avec leur maître ou maîtresse admirer l’exposition que les parents venus chercher leurs enfants à 11h 30 ont pu aussi admirer. Peut-être que cette manifestation originale et festive rassemblera plus d’acteurs pour les prochaines années, les diverses associations du village et les parents y sont en tout cas invités.

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

Faut parfois se faire aider par les plus grands...

écoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

Et quelques oeuvres originales, dont certaines imaginées à partir de la forme d'un caillou...

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

21 mars 2018

L’aligot des employés municipaux a fait salle comble

Il y avait plus de 210 convives ce dimanche 18 mars dans la grande halle aux sports pour partager l’aligot dansant de l’Amicale des employés municipaux (AEM).
 
Dès l’arrivée dans la grande salle où ils avaient organisé des tables de 20 personnes, les employés municipaux accueillaient ceux qui arrivaient à partir de midi environ et les orientaient vers leur table, réservée ou non. Nombreux étaient autour du bar pour l’apéritif, alors que l’orchestre avait mis de la musique d’ambiance le temps que tous soient là.
Puis l’entrée et l’aligot furent servis, et les nombreux couples profitaient des moments entre les plats pour danser sur la piste accompagnée par "l’orchestre du mardi".
Ainsi l’après-midi dansant s’est poursuivi jusque vers 18 heures, juste interrompu un temps par le président de l’association pour tirer les numéros gagnants de la tombola, après avoir annoncé les différentes manifestations qu’ils organiseront tout au long de l’année :
 
deux vide-greniers les 12 mai et 22 septembre, une ferrade le dimanche 17 juin, le repas républicain du 13 juillet, le marché de Noël les 17 et 18 novembre plus deux sorties, Rosas le dernier WE de septembre et Andorre en cours de préparation pour avril ou mai.

IMG_9574.JPG

IMG_9593.JPG

IMG_9637.JPG

IMG_9644.JPG

IMG_9647.JPG

IMG_9649.JPG

19 mars 2018

SOC, sport olympique La Calmette, un week-end foooot !

SOC la calmette logo et affiche.jpg

Et n'oubliez pas de réserver pour le vide-grenier du SOC dimanche 27 mai 2018 sur le parking cimetière

affiche vide grenier du SOC 2018.jpg

14 mars 2018

AG de « lous cambo roujo », le bureau est élu

Lundi 12 mars, près de 30 personnes ont répondu à l’invitation pour l’assemblée générale de l’association pour le moulin à vent et le patrimoine du village.

Sébastien Guironnet et Christophe Ventura, élus en charge du projet de rénovation du moulin, en ont expliqué les étapes et les avancées, et ont rappelé les objectifs de l’association qui se veulent plus larges que la seule animation du moulin.

Après un tour de présentation des participants, le débat a porté sur les statuts et sur le nom que devait prendre cette association et «(lous) cambo roujo» a été retenu dans la mesure où il élargissait le champ de l’association, d’autres noms se référant trop au moulin. Il s’agit d’un clin d’œil historique puisque c’était le sobriquet dont étaient affublés les Calmettois dans le temps (du fait des herbes rouges poussant dans les plaines du Gardon, les persicaires).

Les noms des 11 candidats au conseil d’administration ont été dévoilés ensuite et soumis aux votes des participants, puis le bureau a été élu à l’unanimité : président Gérard Blain, vice-président Jean-Christophe Galant, secrétaire Marie-Laure Barbe at adjoint Jack Montbrun, trésorier Sébastien Guironnet et adjoint Yves Martin.

IMG_7088.jpg

13 mars 2018

Olivier et Valérie redonnent vie au bar des sports

Dimanche 4 mars, Olivier Abbal et Valérie Laurier ont ouvert le bar des sports au centre du village après les travaux nécessaires à sa remise en beauté. Ainsi le raseteur bien connu des afficionados et du monde de la bouvine redonne vie au seul café rescapé au cœur de notre commune et lui redonne le nom qu’il portait avant de devenir bar de l’afficion.

Olivier était raseteur de 89 à 2003, date où il doit arrêter suite à un accident mais sans cesser de fréquenter le centre des arènes puisqu’il est depuis tourneur pour différents raseteurs. C’est d’ailleurs sur les conseils de Charrade qu’il a accompagné 2 ans dans les arènes qu’il s’est lancé dans l’aventure avec Valérie. Pour eux deux qui n’avait jamais été «patron», c’est une grande première, ils ont plein d’espoir dans cette nouvelle vie et fourmillent de projets.

Les taureaux sont leur grande passion, qu’ils ont transmise à leurs enfants, puisqu’un des deux enfants d’Olivier, Matthieu, est raseteur en ligue, et que le deuxième fils de Valérie (sur trois enfants) est aussi raseteur. Olivier s’est occupé d’écoles taurines comme éducateur sportif à Baillargues (5 ans) et aux Saintes. Il se passionne également pour la chasse (sangliers) et pour la pétanque.

Il avait passé un diplôme de boulanger-pâtissier et a un temps travaillé dans ce domaine puis il a fait différents métiers tout en rasetant, notamment, ces dernières années, couvreur de chaume (maisons gardianes et paillottes). Valérie de son côté était fonctionnaire en maison de retraite depuis 27 ans. A côté des taureaux, Olivier a longtemps joué au football aux Saintes-Maries-de-la-mer, à Gallician et à Saint-Laurent-d’Aigouze. Valérie aussi d’ailleurs « j’ai joué au foot dans l’équipe féminine de Castries pendant six ans, dit-elle en riant, après quelques années comme majorette ».

Ce couple sympathique a l’intention de redonner vie à ce commerce, certainement aujourd’hui le plus ancien du village, il a renoué le dialogue avec la jeunesse festive, les chasseurs, les joueurs du Football club calmettois, propose des cafés à 1€ le matin de 6h 30 à 9 heures, aimerait proposer des lotos, des concours de belotte, des retransmissions de match, des soirées à thèmes, etc.

Contact : 04 66 37 24 02 ; bardessports sur facebook avec une page dédiée au bar des sports.

https://www.facebook.com/bardessports.lacalmette

IMG_9529.JPG

logo bar des sports.jpg

Olivier et Valérie ont créé ce sympathique logo pour le bar

Ils tiennent à remercier la famille Del Grosso qui les ont bien accueillis et Patrick Charrade qui les a aidés pour ce nouveau challenge

 

 

12 mars 2018

Mathilde Martinez termine deuxième à Sommières derrière Justine Charroux

Pour ses débuts en 250 4-temps, la jeune calmettoise Mathilde Martinez, championne de France 125 (2016 et 2017) intégrée cet hiver à la structure KTM VHR, n’est pas passée loin de la première place du podium lors du championnat de France féminin de moto-cross ce dimanche à Sommières. Elle termine deuxième derrière Justine Charroux au terme d’une épreuve très disputée. Il faut dire que quatre filles se sont nettement détachées dans cette première épreuve où il est clair que le championnat de France féminin va se jouer entre Mathilde Martinez et trois autres filles, Justine Charroux, Jessie Joineau et Mathilde Denis. Les quatre favorites se sont chacune échangées les places durant les deux manches et ont terminé dans un mouchoir de poche au général de la journée.

Mathilde Denis signe le meilleur temps des chronos et prend le commandement de la première manche après avoir résisté aux attaques de Mathilde Martinez. Dans la deuxième course, Mathilde Martinez, qui pour sa première année en 250 n’a fait aucun complexe, a pris le commandement de la course. Supportée par le public sommiérois, elle s’est construit une belle avance qu’elle va tenir jusqu’au drapeau à damier et signer sa première victoire en décrochant la deuxième place à la journée.

Une belle performance pour la jeune Calmettoise qui montre qu’elle reste une concurrente redoutable, même dans la cour des grands, pour espérer décrocher un titre cette année encore « J’ai commis quelques erreurs, j’ai calé notamment lors de la première manche et je suis tombée dans la boue en voulant changer de trace pour doubler Virginie Germond. Très déçue, je me suis rattrapée lors de la seconde manche malgré un mauvais départ, mais j’ai réussi à me faufiler pour prendre et conserver la première place. Finir deuxième au général, à 3 petits points de la première, est encourageant et j’en suis très heureuse » confie Mathilde à l’issu de cette première épreuve.

mathilde martinez, moto-cross, la calmette

 

10 mars 2018

L’Amicale des aînés a fêté les grands-mères

Mercredi 7 mars, 32 adhérents de l’Amicale Calmettoise des aînés sont partis avec un autre club de «Génération Mouvement», le club des capitelles de Saint-Quentin la poterie, pour fêter les grands-mères autour d’un bon repas.

Après avoir visité le musée de la mine de Gagnières, le groupe s’est rendu à Courry au restaurant bien connu des chênes où le repas servi par la charmante patronne et ses deux acolytes n’a pas usurpé sa renommée. Le groupe gypsi «Rumba is compas» les a accueillis au rythme entrainant de leurs quatre guitares avant de laisser la place au musicien Jean-Paul Soulier qui a fait danser toute l’après-midi… tout en faisant bien rire avec ses pastiches d’airs connus, mais avec des paroles de son cru.

Une journée très agréable que nous avait préparée Pascal voyages, avec un petit cadeau remis à chacun par Céline, la jolie conductrice du car, au moment du départ.

IMG_9478.JPGIMG_9476.JPGIMG_9483.JPG

IMG_9480.JPG

09 mars 2018

Vide-grenier de l'espace Ligue contre le cancer

L'Espace Ligue contre le cancer de La Calmette organise un vide-grenier samedi 28 avril. Pensez-y déjà, et notez le sur votre agenda

 

aff. vide grenier ligue.JPG

06 mars 2018

Une nouvelle association pour faire vivre le moulin et l’histoire du village

L’avancée du dossier sur la rénovation du moulin à vent et l’aménagement paysagé tout autour a poussé les responsables du projet à proposer de créer une association pour faire vivre ensuite ce moulin. Mardi 6 mars, une dizaine de passionnés se sont rencontrés, à l’initiative de la mairie, en réunion préparatoire de l’Assemblée Générale constitutive qui est convoquée lundi 12 mars à 18h 30 en salle du conseil.

En effet, l’idée de départ d’une association autour du moulin à vent s’est élargie à une association tournée vers la vie du village, son patrimoine, son histoire mais aussi son avenir. Cette première réunion avait en outre pour objectif de décider du nom à donner à cette association et de préparer l’assemblée générale.

Le contour de ses ambitions sera abordé au cours des réunions futures, mais dès aujourd’hui on voit bien le projet de faire vivre ce moulin concrètement, avec les écoles notamment, et tous ceux qui s’intéressent à leur village et son histoire, mais aussi vers tout ce qui peut être fait autour du patrimoine passé et actuel.

Les noms des candidats au bureau de l’association ont été examinés et seront soumis ensuite à l’AG constitutive. Toutes les personnes volontaires sont invitées à se faire connaître auprès de la mairie et à venir à l’AG du 12 mars.


« lous cambo roujo » est le nom de l’association retenu après un débat passionnant autour des différents noms possibles, clin d’œil historien, puisque il s’agit d’un sobriquet ( les jambes rouges) dont étaient affublés les habitants de La Calmette, en référence à une herbe à tige rouge, la persicaire, très abondante dans la plaine du Gardon et de la Braune. Cf. l’ouvrage d’André Bernardy « Les sobriquets collectifs » édité aux Ateliers Henri Peladan en 1962 à Uzès.

IMG_9472.JPG

05 mars 2018

Aligot GO !

Pensez à réserver avant lundi 12 mars, dernier jour

affich 001.jpg

22 février 2018

Les artistes peintres d’Art Création se transforment en peintre bâtiment

La municipalité a attribué à l’association de peinture « Art Création » l’ancienne salle de musique située au-dessus du foyer municipal.

L’intérêt de cette attribution est qu’elle permet aux artistes de laisser sur place au besoin leurs travaux en cours et d’organiser les horaires de cours comme ils l’entendent. Le souci était l’état de la salle et son éclairage assez « limite » pour travailler de façon agréable.

Le bureau a donc négocié avec la municipalité la remise en beauté de cette salle, s’engageant à faire les travaux de peinture notamment,  la commune fournissant la peinture et les papiers de fibres de verre pour cacher la misère.

Quelques adhérents se sont donc retroussés les manches pour remettre en état la salle de peinture et notamment Jean-Bernard et Cathy, l’ancien et l’actuelle présidente, aidée par Françoise. D’autres adhérents sont venus les aider de façon plus épisodique en fonction de leur disponibilité, et ce sont tous les artistes qui pourront bénéficier à la rentrée prochaine d’une salle plus claire et plus conviviale.

Comme quoi, quand tout le monde veut y mettre du sien, on trouve des solutions satisfaisantes. Art création, contact : Cathy Doustaly-Schuster, 06 03 98 61 98 artcreationlc@gmail.com

travaux atelier peinture2.jpg

travaux atelier peinture3.JPG

17 février 2018

Les camions de Nicolas Poliotto, ou le chantier de La Calmette

« Pour les amateurs de camions et engins anciens, il existe des lieux mythiques… Le chantier de La Calmette exploité pendant des années par Nicolas Poliotto, est incontestablement de ceux-là » ainsi préface en novembre 2017 JF Colombet de la revue « Charge utile » un article intitulé « Nicolas Poliotto ou l’histoire d’un homme libre ».

Christian, Sabrina et Alain Beau, ses petits-enfants, dans l’obligation de nettoyer le terrain où sont entreposées ces pièces rares de musée, organisent donc une vente aux enchères jeudi 22 février à la salle des fêtes de Russan.

Ils ont entrepris un travail dantesque pour dégager ces camions dont les noms font rêver et souhaitent à cette occasion rendre un hommage à ce grand-père hors norme qui a marqué de sa présence le village où il a vécu presque toute sa vie.

Bucheron, brocanteur, il est devenu au fil des temps récupérateur de métaux « ne me dites pas ferrailleur, disait-il, un ferrailleur ça casse, un récupérateur ça démonte et ça récupère ».

Fort comme un bœuf, il impressionnait tous ceux qui le rencontraient et était même devenu pour les enfants du village « l’ogre » dont on les menaçait s’ils n’étaient pas sages. Sa grande barbe noire faisait le reste.

Pourtant les anecdotes que raconte Christian montrent un homme généreux, toujours prêt à rendre service s’il fallait aller dégager un tracteur embourbé ou une voiture dans le fossé. Surtout, c’est son caractère tranché qui impressionne le plus les histoires que l’on raconte, si la tête d’un acheteur potentiel ne lui plaisait pas, il fermait toute discussion, mais s’il vous avait « à la bonne », il pouvait vous laisser un camion gratuitement le temps que votre entreprise marche mieux pour pouvoir le payer.

Il travaillait beaucoup avec les domaines et c’est ainsi qu’il a pu récupérer des camions mythiques qu’il entretenait religieusement. Très adroit de ses mains, il a souvent construit de lui-même les grues ou treuils qu’il montait sur tel ou tel engin.

Des Pacific, Latil, Berliet,… des dragon wagon comme disent les anglo-saxons, même un «camion» qui se démontait en deux parties pour être transporté par avion. Quel dommage que ce musée à ciel ouvert soit ressenti comme un tas de ferraille qu’il faut éliminer du paysage et les petits-enfants de cet homme hors du commun ont bien du courage de s’y atteler.

Une bien belle façon de lui rendre hommage au-delà de toute polémique et de mettre en valeur pour les esprits curieux ce qui reste d’une vie de passion. Souhaitons leur que des collectionneurs redonnent à certains de ces vestiges une deuxième vie.

IMG_9353.JPG

Christian, Sabrina et Alain devant un des "joyaux" de leur grand-père

IMG_9351 (2).jpg

Quatre phases clés pour une "reconstitution" d'un camion mythique... quel courage pour ces trois petits-enfants bien décidés à sauver le maximum de ces pièces de collection

IMG_9346.JPGIMG_9343.JPGIMG_9348.JPGIMG_9349.JPG

IMG_9354.JPG

camion polliotto1bis.JPG

camion polliotto2.JPG

affiche camions.jpg

Pour en savoir plus : christian-beau.cl@gmail.com ou 06 88 23 33 50

http://www.interencheres.com/fr/vehicules/camions-militaires-materiel-de-levage-ie_v110715.html

16 février 2018

La commune "remarquée" par les finances publiques

Vendredi 16 février, Pierre Juanchich, directeur de la DDFiP (direction départementale des finances publiques du Gard) et Virginie Château, responsable du trésor public de Saint-Chaptes, ont rencontré les élus de la commune pour signer une convention de partenariat dans le cadre d’une convention de contrôle allégé en partenariat (CAP).

Cette convention est le résultat d’un audit des finances de la commune mettant en avant la qualité de l’organisation et des process mis en place, et en fait la deuxième municipalité du Département (après Vergèze) mise ainsi à l’honneur. Elle vient consacrer l’organisation et la qualité de l’excellent travail de Marie-Claire Cavaillon qui centralise les dépenses, supervisée par Jack Dentel, adjoint aux finances.

« C’est une grande fierté pour nous, dit ce dernier, résultat d’un important travail de rétablissement de nos finances depuis 2008. Déjà, nous avions été très fiers d’apprendre en préfecture il y a quelques mois que notre commune était enfin « sortie » du réseau d’alerte. Etre ensuite choisis comme commune pilote et déboucher sur cette convention est un encouragement réel. Nous n’aurons plus de contrôle systématique, mais des contrôles à posteriori, ce qui devrait améliorer considérablement les délais de paiement».

Virginie Château enfonce le clou en précisant que la commune est entrée dans un cercle « vertueux » d’économies des dépenses de fonctionnement permettant une plus grande disponibilité pour les investissements, liées à l’obtention de subventions conséquentes ».

Pierre Juanchich a rappelé ensuite les grands axes de ce partenariat, modernisation et allègement du circuit de la dépense, amélioration de la qualité comptable (inventaire de la commune) et réalisation d’analyses financières avec des points d’étapes de temps en temps. Il ajoute que c’est un véritable partenariat, y compris en termes de formations et de conseils, notamment sur les marchés publics et conclut :

« C’est avant tout une preuve de confiance qui traduit la qualité des relations de partenariat développées avec la Trésorerie de Saint-Chaptes, mais aussi le haut niveau de performance du service, dont les élus peuvent être très fiers ».

signature du partenariat.jpg

Directeur des Finances publiques, responsable de la trésorerie de St-Chaptes et maire de la commune signent la convention "contrôle allégé en partenariat", fruit du travail de Marie-Claire Cavaillon et de Jack Dentel

IMG_9376.JPG

IMG_9377.JPG

Le travail de Marie-Claire et de Jack mis à l'honneur avec cette convention de partenariat

Carmen Ribière remporte le deuxième prix du concours départemental de belote

 

amicale calmettoise des ainés, concours de belote, La CalmetteLa Fédération des Aînés ruraux a organisé son traditionnel concours départemental de belote mardi 13 février à Saint-Geniès-de-Malgoirès, réunissant 252 joueurs dans la salle communale. Cette rencontre départementale de belote à la mêlée est toujours très suivie par les adhérents des clubs Générations Mouvement, et l’Amicale Calmettoise des aînés présentait quelques joueurs de qualité.

Carmen Ribière n’a pas démérité puisqu’elle a terminé le concours à la deuxième place avec 4798 points « j’ai fait une ou deux petites erreurs, dit-elle, et je m’en suis aperçu après coup, ce qui me prive probablement du titre, dit-elle en riant, mais je suis tout de même assez fière ».

Carmen est née à Genolhac et elle est venue vivre dans le village à l’âge de 16 ans pour suivre ses parents qui avaient acheté le « bar des fleurs » aujourd’hui fermé.

Mariée avec Claude Ribière, ils décident d’acheter le bar en 85 et le tiendront jusqu’en 2003. « J’étais souvent demandée au bar pour être la quatrième à la belote, dit-elle, d’autant que Claude continuait à travailler en dehors du bar pour qu’on s’en sorte, et c’est comme ça que j’ai attrapé le virus… et puis, on peut peut-être dire que je suis une chanceuse, ce qui aide beaucoup ».

Cette ancienne comptable au marché gare, qui a deux filles et deux petites-filles, espère bien gagner encore quelques concours, d’autant qu’avec un frère champion de tarot, le virus des cartes semble bien ancré dans la famille.

amicale calmettoise des ainés, concours de belote, La Calmette

15 février 2018

L'AEM refait le coup de l'aligot

Ca va devenir une habitude ! Mais personne ne va s'en plaindre, et surtout pas ceux qui en profitent, toujours plus nombreux

aligot aem.jpg

08 février 2018

Assemblée Générale du Rocher

L'association a tenu son Assemblée Générale le samedi 3 février 2018 au foyer municipal, l’occasion de faire le point sur les activités passées, et définir les perspectives d'avenir en vérifiant une fois de plus que le cap fixé par les fondateurs (René Gibert et Henry Martinez) est bien maintenu.

Le compte rendu du camp de l'été 2017, fait par l'équipe d'animation, a été un moment privilégié de la réunion.  "Le projet pédagogique de l’année était de transformer nos jeunes en reporters et de réaliser un journal. « La montagne, la base, le camp, des endroits majestueux, singuliers, où chacun d'entre nous puise l'énergie et la force d'aller plus loin, de prendre des responsabilités». C'est ce que le Rocher tente, durant ces quinze jours, de transmettre aux enfants, jeunes et adultes qui participent à cette belle aventure ".

Les différents rapports ont été approuvés à une large majorité, et le bureau reconduit dans sa totalité. L'après-midi s'est conclue par un apéritif, et un repas partagé dans une ambiance joyeuse et conviviale.

Contacts: Robert Dupres 06 16 40 40 39 - duprobe@sfr.fr; Marie-Claude Vivens 04 66 84 57 28 - 06 60 60 22 23 - mc.vivens@laposte.net

équipe d'animation le rocher 2018.jpg

L'équipe d'animation pendant le compte-rendu

le rocher.jpg

26 janvier 2018

Les aînés de l’Amicale ont fêté les rois dans la bonne humeur

Mercredi 24 janvier, les aînés de l’Amicale Calmettoise des aînés se sont retrouvés près de 110 dans le foyer municipal pour partager galette frangipanes et royaumes.

Après les échanges et discussions lors des retrouvailles, le président a pris la parole une fois chacun installé à table, pour évoquer avec émotion la disparition de trois adhérents pendant ces temps de fête, Félix, Jean et Jean-Marie et inviter à un temps de pensée pour eux et leurs épouses dans la peine.

On a ensuite passé en revue les voyages et journées proposés pour 2018, la Sicile, la Corse, le Pays Basque, Rosas et Cadaquès, le golfe de Saint-Tropez. Deux journées aussi, la fête des grands-mères à Courry, celle de la transhumance au Larzac, le concours de belotte départemental, ainsi que les activités plus régulières, randonnées, lotos et jeux de société.

Puis les membres du bureau ont servi les galettes et boissons au grand plaisir de tous, tandis que des sketchs et histoires drôles venaient agrémenter l’après-midi, que tous semblent avoir appréciée.

histoire de rigoler.jpgIMG_9284.JPGIMG_9286.JPGIMG_9296.JPGIMG_9287.JPGIMG_9294.JPG

18 janvier 2018

Théâtre au foyer : "Huit femmes"

Théâtre samedi soir
Samedi 20 janvier à 21 heures au foyer municipal, la troupe "Accro-planches"présente la comédie "huit femmes", comédie policière de Robert Thomas (prix du quai des orfèvres 1961), adapté et mis en scène par Alain Colas, avec Monique Dussap, Isabelle Gaye, Corinne Gibert, Anne-Pascale Lauferon, Danièle Masy, Isabelle Pincemaille, Nathalie Rolle et Laurence Tailhefer. Entrée libre.

theatre 8 femmes.jpg