Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 octobre 2008

Régulons Zébulon

Jean-Claude Guillebaud, chroniqueur au Nouvel Obs, nous invite à nous méfier des mots utilisés à tout va en cette période de tourmente financière, par exemple : "réguler" au lieu de réglementer, "gouvernance" au lieu de gouvernement...

"on ne s'interroge jamais assez sur le sens du vocabulaire courant, sur la portée de ces minuscules messages sémantiques que nous aspirons sans y prendre garde, ingurgitant du même coup l'ideologie discrète qu'ils transportent avec eux".

Transposé sur le terrain de la politique, "réguler"exclut toute idée de transformation ou d'obligation. On régule au lieu de changer. On fait ainsi l'économie du normatif...propose un mécanisme neutre, dépourvu de jugement de valeur. Cette expression porte trace d'une éviction du politique, révélant une "asthénie de la volonté collective", des procédures indolores sont préférées à la mise en oeuvre d'un projet politique.

"La "gouvernance" et la "régulation" trahissent ainsi le répetissement de la volonté commune, le choix timoré d'une organisation de la cité qui croit pouvoir faire l'économie de la contrainte et de la Loi." le contraire de la démocratie !

Ainsi donc notre leader massimo utiliserait des mots pour faire beaucoup d'agitation, sans qu'il n'y ait derrière un vrai désir de changement ? Je m'interroge ...