Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 juillet 2010

"Un réalisateur dans la ville" est terminé

Comme chaque année depuis six ans maintenant, le festival de cinema de Nîmes "un réalisateur dans la ville" a tenu toutes ses promesses. Jean Becker était à l'honneur et nous a régalé de 6 de ses beaux films dans le cadre enchanteur des jardins de la Fontaine de Nîmes.

Gratuit, bien organisé (3000 chaises bien rangées), offert au public nimois et aux touristes ! Une véritable aubaine. Merci encore une fois aux organisateurs.

Le public arrive tranquillement et s'installe
DSCF3016.JPG
tandis que la nuit tombe doucement sur les beaux jardins de la Fontaine
DSCF3018.JPG
DSCF3027.JPG
DSCF3037.JPG
DSCF3038.JPG
DSCF3039.JPG
DSCF3019.JPG
DSCF3022.JPG
DSCF3015.JPG

04 août 2007

le festival "un réalisateur dans la ville" est terminé

Voilà, c'est fini!

Quelle merveilleuse idée que ce festival qui nous offre depuis trois ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Ceux qui l'ont raté n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux-même. C'était entièrement gratuit, pas de problèmes de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence.

Cette année c'était HUGH HUDSON qui nous a montré GRYSTOKE, MY LIFE SO FAR, I DREAMED OF AFRIQUA, REVOLUTION et hier soir pour le final, le formidable CHARIOTS OF FIRE (chariots de feu) au 4 oscars.

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant.

MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!

18 juillet 2007

Festival AUTRES RIVAGES 2007

Hier soir nous sommes allés voir TAKRIST'NAKAL à Sanilhac, dans le cadre du festival autres rivages d'Uzes.

Ces chanteurs du NIGER étaient là pour nous enchanter des méloppées propres aux musiques du désert. J'y étais d'autant plus sensible que j'ai été à plusieurs reprises travailler au Niger dans le cadre de la relance des projets d'élevage au Niger centre est ( vers Zinder) et j'aime cette région déchirée par la dureté du climat et surtout les conflits liés au mélange de peuplades si différentes et hostiles ( Haoussas, Peuls, Touareg) que dans leur grande sagesse coloniale Belges et Français ont mis dans un seul pays...

Bref des chants touaregs interessants. Interessants aussi les moments où se sont mélangés chants traditionnels touareg et guitares électriques... comme quoi parfois des musiques si différentes peuvent se marrier avec bonheur!

Par contre pas d'accord avec ensuite l'exagération de nos "occidentaux" qui ont écrasé de leurs sons électrico-rocko- délirants les chants que nous publics étions venu entendre. Dommage, très très dommage !

mais bon, les recettes devraient aider à la construction d'une école au Niger... alors bravo à tous et merci pour cette sympatique soirée.