Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 janvier 2016

Médailles pour Greg le boulanger, rectificatif

"Pan sur le bec!", comme dirait le canard enchaîné. J'ai mal compté, mais ce n'est pas deux, mais trois médailles que Greg a reçu au concours des militants du goût, puisqu'en plus de la médaille d'or pour sa fougasse et de bronze pour sa baguette dionçoise, il a aussi reçu la médaille de bronze pour ses muffins au choco coeur fondant.

Donc acte

Gregory est un enfant de La Calmette où il est né et a suivi toutes ses études. A 15 ans Il a commence à travailler, compagnon du devoir, apprentissage 2 ans à Milhaud et Saint-Mamert puis deux ans à Uzès, il ouvre sa première boulangerie dans le village en 2002 puis une deuxième à Dions en 2006. Aujourd'hui, il fabrique son pain ici et la viennoiserie à Dions, a pris Loïc comme apprenti boulanger de la chambre des métiers où il intervient ponctuellement pour apporter son témoignage "mais, dit-il, je ne peux guère faire autre chose car ce travail me prend tout mon temps. Finis les sports de loisirs et autres activités, tout juste si je prends quelques vacances pour le ski"

Pour sa deuxième année où il se présente au concours (médaillé d'argent pour sa fougasse l'an dernier), Greg a fait fort et mérite toutes nos félicitations.

Contact : boulangerie La Calmette 04 66 63 04 18; Dions 04 66 62 37 18

IMG_3743.JPG

Greg montre fièrement sa "dionçoise et sa fougasse à pâte de pain, "pas toujours de muffins en hiver" dit-il en souriant

07 juin 2014

Chez nos voisins de Dions

Une petite visite s'impose, chez notre ami JP Brethon

jp grethon 001.jpg

11 juillet 2011

C'était il y a quelques jours, chez nos voisins de Dions

On en rêve à La Calmette, mais des raisons objectives empêchent que cela puisse se réaliser. Dions a eu plus de chance, grâce en partie à sa présence dans le syndicat des communes du Gardon, le maire, Charles Picolo a réussi un beau challenge :

DSCF1733.JPG

moulin à vent,dions

une très jolie girouette brillant sous le soleil couchant

moulin à vent,dions

quand un si beau moulin fait réver les amoureux... que n'ont pas troublé (ou si peu) les discours des officiels

moulin à vent,dions

Charles Picolo et Christophe Cavard

moulin à vent,dions

Beaucoup de monde pour cette sympathique inauguration

moulin à vent,dionsmoulin à vent,dionsUn conteuse, des musiciens et une bonne table, que demander de plus face à ce bijou de technique et de prouesse qui va écraser des olives, car il va vivre une vraie vie de moulin à Dions

 

 

 

 

 

 

moulin à vent,dions

et même la lune est venue l'admirer...

02 novembre 2008

Inondations, au Castellas

boucle pano castellas 3.JPG
PB027593.JPG
Les ruines du moulin sont totalement submergées
Désolé pour la qualité des photos, mais entre les bourasques de vent, le parapluie explosé et les gouttes qui arrivaient aussi bien d'en haut (ce qui est logique quand il pleut) que d'en bas (avec le vent qui les remontaient du bord de la falaise, c'était épique de photographier...

Inondations, toujours

PB027583.JPGUn peu plus loin, au pont de Russan, l'eau est monté jusqu'au pied du village

PB027585.JPG
Quand on sait la hauteur de ce pont, on imagine la hauteur impressionnante atteinte par la rivièrePB027587.JPGPB027591.JPG
La maison en bas à droite commence à avoir un peu peur....
pont de Dions submergé.JPG

Inondations, ce matin, 10 heures à Dions

C'était ce matin à 10 heures environ, et l'eau continue à monter :

PB027570a.jpg
 
PB027571.JPGimpossible d'approcher
le pont de Dions, enjambant le Gardon
totalement submergé
PB027572.JPG
Au pont de Saint Chaptes, on passe encore heureusement, mais le Gardon s'est transformé en rivière furieuse
PB027575.JPG
PB027574.JPG
Un pont sur lac
PB027582.JPG
PB027578.JPG
à suivre (j'ai faim...)

03 septembre 2008

Histoire des caves coopératives (suite et fin ?)

Coopératives en péril
 

4b848c2d295c6c22d314bc6852c83c47.jpg

Aujourd'hui l'urbanisation dévorante rattrape les coopératives, très souvent enclavées, encerclées de villas qu'elles surplombent de leur masse et incommodent parfois aussi... Cette évolution urbaine défavorable s'ajoute aux contraintes économiques. Les créations liées à une viticulture " productiviste " marquent bientôt le pas et, à partir des années 1960, la recherche d'une plus grande qualité et les regroupements de sociétés fragilisent de nombreuses coopératives, réduites aujourd'hui à la fonction de dépôt ou de caveau de vente. Quelques unes sont certes reconverties, mais le temps des ventes et des démolitions semble venu en raison d'une pression foncière considérable (Montpellier, Marsillargues, Castries, Coumonsec, Gigean, etc.) [Caves coopératives, un patrimoine en danger, Midi Libre, 27 décembre 2004]. Dions aujourd'hui...

Histoire des caves coopératives (suite 5)

 

Mais peut-on parler de nos caves coopératives sans rappeler ce qui était leur âme : "ses valeurs : solidarité, équité, transparence et responsabilité collective, ses principes : libre adhésion, démocratie, acapitalisme, exclusivisme".

Ses Valeurs « Etre vigneron coopérateur, c’est agir ensemble ... » Les principes
  • libre adhésion
    tout ceux dont l’activité entre dans l’objet social peuvent devenir adhérents. Un contrat est passé entre la cave et l’adhérent avec des obligations pour chaque partie : engagement d’activité pour une durée déterminée pour le vigneron et recevoir et traiter au mieux les apports pour la cave
  • démocratie 
    un homme = une voix, un des principes de base de la coopération. Chaque adhérent possède une voix quelque soit l’importance de son capital au sein de la cave ou quelque soit sa surface cultivée.
  • acapitalisme 
    c’ est une société de personnes, pas de capitaux, les excédents réalisés sont versés à chacun proportionnellement aux opérations réalisées avec la coopérative : la ristourne
  • exclusivisme
    La coopérative doit réserver ses services à ses adhérents.
Les valeurs
  • la solidarité
    « Chacun pour tous », c’est un des principes fondamentaux de la coopération, le fort acceptant d’aider le faible, l’un et l’autre ayant décidé de se regrouper pour s’épauler et défendre ainsi au mieux leurs intérêts communs.
  • l’équité
    qu’un coopérateur ait plusieurs dizaines d’hectares ou seulement quelques ares, sa voix est entendue de la même manière, même si le système de pondération des voix tend à s’étendre. Le prix payé par un coopérateur pour un produit est le même pour tous.
  • Transparence
    les règles de fonctionnement d’une cave doivent être claires et connues de tous les adhérents. Aussi petit ou isolé soit-il, chacun des coopérateurs sera informé de la stratégie politique de la cave. Tout investissement est voté, chacun a son mot à dire dans la gestion de la cave.
  • responsabilité collective
    la cave coopérative se doit d’informer ses adhérents au mieux afin de leur permettre de comprendre leur environnement concurrentiel et de leur permettre de s’adapter au mieux aux aléas du marché.

02 septembre 2008

Caves coopératives

Mon retour sur le blog après quelques jours de silence suite à des pbs informatiques...est ravivé par ces images :

78ac694bf60b58dc51f46b97fea6d24d.jpg
27eda34826dadbd2fa8fcb8b2941bf2b.jpg
cbdbd37e1c735c930d87b87b8c3594e1.jpg

La question de la cave coopérative de La Calmette se pose avec insistance depuis plusieurs années. Que doit-on en faire ? La restaurer et la réhabiliter en autre chose (maison des jeunes et de la culture, salle de sport ou de musique, de spectacle ou centre commercial ? ou la détruire pour rebâtir un bâtiment tout neuf à la place ? Ca ne coûterait pas plus cher...Alors pourquoi s'enquiquiner !

 

C'est oublier qu'une cave coopérative représente tout un pan de notre histoire, et pas des moindres. Nos grands-pères et arrière grands-pères en ont été les promoteurs courageux. Ca s'est fait suite à des énénements qui ont coûté la vie à certains d'entre eux quand Clémenceau a envoyé la troupe...C'est oublier qu'ils avaient inventé la première vraie gestion démocratique : un homme = une voix, quelle que soit l'importance de ses récoltes !

8d33933d7ed1898660b5f2ffcc9845f0.jpgEn regardant la cave de Dions aujourd'hui sous les coups des bulldozers, cette cave où une partie de ma famille a travaillé et s'est engagé, mon coeur s'enrage !

Jamais je ne laisserai partir ainsi pour quelque intérêt promoteur la cave de La Calmette. Elle a l'architecture type de cette grande histoire de la coopération paysane, où "le décor exalte l'élan coopératif"...

J'ai envie de consacrer mes prochaines notes à vous raconter l'histoire de ce mouvement coopératif sans précédent et celle de la cave de La Calmette.

Merci à ceux qui possèdent des infos intéressantes sur la cave coopérative de notre village de m'en parler.