Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 février 2008

1764, à La Calmette (suite)

1764, c’est aussi l’année où Louis Mathei de Valfons voit ses services récompensés par Louis XV. Le roi érige en marquisat les terres de La Calmette et de Massillan.

Célèbre est aussi l’année 1764, dans les annales de La Calmette, par la mission du Père Bridaine de Chusclan. Pour en perpétuer le souvenir, la population élève une croix « monumentale » à l’entrée du village : la grande croix qui se trouve sur la sortie du village quand on part sur Nîmes.

N. de Narbonne Florensac est alors curé ( depuis 1753), Antoine Félix Chalas lui succède .

Ce dernier curé fait tant de « zèle » qu’il a des ennemis assez puissants pour le faire enfermer, par lettre de cachet, au Fort de Brescou. La population s’indigne, 350 d’entre eux font devant notaire une déclaration authentique pour justifier de son innocence et de sa régularité…le Chapitre le soutient, il finira bientôt par retrouver la liberté et revient au village où ses fidèles l’acclament !

Sacrés calotins ces Calmettois, mais sont capables de se mobiliser quand ils pensent qu’on leur fait « injustice » ;