Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 mars 2008

Une page d’histoire vient de se tourner

Aujourd'hui, 17 mars 2008, au lendemain des élections, tous se sont  retrouvés pour une gerbe au monument aux morts en l'honneur de Lazzare Ponticelli, dernier témoin de la "grande guerre" décédé à 110 ans, et à la mémoire de tous si nombreux tombés au cours de ce terrible conflit.

c24e53a5287d0ee2f909f0fe3da455fd.jpg
Y. Maurin présente la gerbe, G. Nevot porte le drapeau

 70cbcfbd90c31181cbacd92f9fe1a7d8.jpgune vue de l'assistance

08ee050d2b2516b62426f908e580d2f5.jpg

 F. Martin, un ancien combattant, remercie les présents et nous invite à venir pour la cérémonie de dépot de gerbe pour la commémoration de la fin de la guerre d'Algérie. Présence remarquée des élèves de l'école primaire, initiative de leur instituteur que beaucoup d'anciens ont appréciée.

Une page d’histoire vient de se tourner. Il était le dernier. Le dernier à avoir connu les tranchées, à avoir vécu le traumatisme de la Grande guerre, celle que l’on avait appelée "la der des der". Lazare Ponticelli, le dernier poilu, vient de s’éteindre. Il avait 110 ans.
Comme il s’y était engagé, l’Etat lui organisera des obsèques nationales - à son corps défendant. Il jugeait que le travail de mémoire était arrivé trop tardivement. Après avoir refusé des obsèques nationales, il les avait finalement acceptées au début de l’année, lorsque Louis de Cazenave, l’avant-dernier poilu, était mort.

36c8d60c1e6adc0dc9290185d8d9b89f.jpg
Jacques Bollègue, notre nouveau "futur maire", admirant les médailles.