Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 novembre 2009

Randonnée découverte "faune et flore" avec le CO Gard

La randonnée « faune et flore » avec Elisabeth Vedere du CO Gard (Centre Ornithologique du Gard) a eu lieu aujourd’hui comme prévu. DSCF0288.jpg

17 participants se sont donc donnés rendez-vous ce matin sur le parking de la mairie, prêts à partir à la découverte des plantes et animaux de notre beau païs.

 

 

 

 

DSCF0290b.jpg
On écoute les consignes avec sérieux
DSCF0293.jpg
et la petite troupe s'en va sur les chemins rejoindre le bord du Gardon

La période n’était pas trop propice à la découverte des oiseaux migrateurs déjà loin de nos latitudes, mais nous avons pu écouter et tenter de reconnaître certains de nos compagnons ailés.

écureuil.jpg
faisant s'enfuir à notre approche un petit écureuil dérangé
DSCF0294.jpg
Au passage, Elisabeth nous montre un superbe fusain en fleur
DSCF0296.jpg
DSCF0321.jpg
Je ne pensais pas qu'on trouvait autant de fusains sur les bords du Gardon
DSCF0298.jpg
DSCF0312.jpgSur un arbre mort renconté au bord du chemin, un trou bien rond nous interpelle.
Il faut préserver les arbres morts pour les pics épeiches. Ce sont des oiseaux grimpeurs le long des troncs et branches. Les arbres sont aux pics ce que les étangs sont aux canards. C'est le milieu où ils se nourrissent, mais surtout celui où ils nichent.
DSCF0314.jpg
De temps en temps on installe la lunette ou on recherche quelques oiseaux à l'aide des jumelles

L’œil avisé de notre accompagnatrice (et surtout son oreille) nous a permis de capter ici ou là quelques uns de ces oiseaux habitants de ces lieux.

 

 

 

 

DSCF0316.jpg
DSCF0318.jpg DSCF0324.jpg
DSCF0326.jpg
On scrute le paysage à la recherche de l'oiseau rare
DSCF0328.jpg
on va jusqu'à s'aventurer sur le fleuve tranquille...
DSCF0329.jpg
On y découvre des traces nettes de hérons cendrés
DSCF0332.jpg
Va-t-on en voir un ?
heron cendre dans l'objectif.JPG
Mais oui, bien net dans l'objectif, on peut observer un magnifique héron cendré à l'affut de quelque nourriture. Bon, je l'avoue ici, j'ai fait un petit montage et ce n'est pas celui-là qu'on voyait, mais il lui ressemble comme deux gouttes d'eau.
Ces oiseaux ont besoin d’endroits ouverts et dégagées qui permettent un bonne distance de fuite car ils sont très farouches, de la proximité de l'eau peu profonde. Ils y trouvent la nourriture et la sécurité contre leur principal prédateur, le renard, en dormant debout dans l'eau peu profonde ou sur des îlots.
DSCF0337.jpgpimprenelle, roquette, etc. les salades sauvages n'ont plus de secrets (ou presque) pour nous... tandis que notre rando continue dans les collines vers le gouffre des Espeluncas, au milieu des yeuses et chênes blancs, des cades et des paliures (je l'ai placée celle-là ! hein ?) et des herbes odorantes de la garrigue.
DSCF0338.jpg
où nous allons nous installer pour le pique-nique avant qu'un groupe de courageux ne descendent au fond du gouffre, en prenant bien soin de ne pas déranger les chauves-souris
DSCF0341.jpg
DSCF0344pique nique au bord du gouffre.jpg