Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 novembre 2009

A l'occasion du 11 novembre (réédition)

Tous ces souvenirs de la "der des der" à la TV... les gerbes aux monuments aux morts ce matin...me donnent envie de remettre cette note que j'avais écrite le 16 janvier 2007

Il s'appelait ...

On était au plein cœur de cette sale guerre
Dans le village, comme dans tous les villages de France, chacun guettait fébrilement l'arrivée du gendarme qui annoncerait à la malheureuse famille, à la femme, à la mère que son fils était mort "en héros", dans cet immonde bourbier!
Il était jeune.
Il s'appelait Marius, il avait 30ans
Il aimait sa femme, elle s'appelait Céline et avait 29 ans
,
elle venait d'avoir deux splendides jumeaux.
Quand les gendarmes sont arrivés, elle a compris ! Ainsi le premier « mort pour la France » du village, c'était son homme !
Trop
trop pour elle et ses deux petits
Les vieilles ont dit que "son lait avait tourné", les deux petits sont morts empoisonnés par le lait maternel les jours suivants
elle est morte quelques jours après de désespoir, oui, on meurt de désespoir comme au théâtre dans notre petit village épuisé par cette sale guerre qui fera tant d'autres victimes.
Il s'appelait Marius...
il était caporal
vous verrez son nom sur la plaque dans l'église ou sur le monument aux morts.

P1288135ab.jpg



Cette sale guerre venait d'éliminer une famille entière en quelques jours
C'était en 1915
Je n’étais pas né mais c'était ma famille...des petits cousins que je ne connaîtrai jamais. De grands-pères en petits-fils l'histoire continue à se raconter. On peut voir leur tombe dans l’angle Sud-Est du vieux cimetière, parfois un bouquet de fleurs s'y perd encore.

Quatre d'un coup aurait dit le conteur!
Il s'appelait Marius...mais son nom a-t-il encore un sens dans cette triste histoire. Il se serait sûrement bien passé alors d'être le premier!
Le premier mort pour la France de La Calmette!

P1288135.JPG