Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 juin 2011

Les rue de La Calmette N° 15 cinquo

Aimable III à St Petersbourg.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Place Aimable (suite 4)

...« Donc notre Aimable, qui portait bien son nom, puisque le dernier jour de chaque foire, il offrait la recette entière à l’orphelinat d’Alès (nous sommes loin de notre temps de profit), connaissant « Musique* », comme tout le monde, savait sa misère.

De plus, en bon baratineur, il faisait rire tout le monde en attirant le chaland. Il lui est venu l’idée d’ajouter un athlète à sa troupe. Qui choisit-il ? Musique bien sûr ! Ceux qui l’ont vu ne l’oublieront jamais.

Musique sur l’estrade, dans le vacarme de la « marche des gladiateurs »en maillot de bain, mollets en avant, gonflant ses biceps et étirant un extenseur prévu pour 10 brins (mais muni d’un seul), tout cela avec l’aide d’Aimable qui tenait lui aussi l’extenseur.

Si j’ai dit « la marche des gladiateurs » ne croyez pas que j’invente. Non, c’est au son de cette marche que Musique et un adversaire amateur du public, chacun enfoui dans un tonneau muni d’un bâton et d ‘un fond d’un tonneau en guise de bouclier, mimaient un combat de gladiateurs. Authentique !

Il y avait aussi l’homme le plus fort du monde qui empêchait deux citroën C4 de démarrer en les retenant par des cordes fixées à ses avant-bras (…) et Musique dans tout ça ? Et bien Musique s’arc-boutait devant la citroën et « l’empêchait » de partir. Vous pouvez imaginer comment cela se passait . Dans les rires bien évidemment ! »

« Article tiré d’un numéro de Cévennes magazine N°1016 du 1 janvier 2000, mille excuses auprès de l’auteur dont le nom n’apparait pas sur mon document)

*Musique, surnom donné à cet homme drôle et un peu louffoque, un pauvre personnage comme on en connait dans tous les villages, et dont on se moque souvent.

img240.jpg
Voilà donc, quand vous irez jouer aux boules ou admirer nos pétanqueurs sur la place "Aimable", vous pourrez avoir une pensée "émue" pour notre (ou plutôt "NOS") Aimable de La Calmette si célèbres en leur temps.

Les rues de La Calmette N° 15 quatro

La place Aimable (suite3)

Aimable IIIimg236.jpg

François Béchard, Aimable III, le frère de Jacques, également champion de France et vainqueur du championnat « Inter Alliés » (sorte de coupe d’Europe des alliés après la guerre) se produira dans les foires et exhibitions de lutte gréco romaine pour gagner sa vie. On voit ici son chapiteau.

"Les Alésiens âgés se souviennent que pendant les 3 grandes foires d'Alès venaient de nombreuses attractions foraines telles que (...) Aimable III de La Calmette.

(...) Notre Aimable de La Calmette tenait une baraque dans laquelle se produisaient des lutteurs, boxeurs, haltérophiles. Aimable qui passait sur son pick up des marches américaines demandait aux amateurs (presque toujours complices) de se mesurer à l'un de ses athlètes. Je me dois de préciser que c'était de véritables athlètes.

Aimable III, en tête faisait la "croix de fer" avec deux poids de 20 kg ... Il terminait son numero en tenant à "bras tendu" un poids de 50 kg.

Essayez d'essayer !"

img240.jpg
(à suivre)

20 juin 2011

Les rues de La Calmette N° 15 ter

La place Aimable (suite 2)

Aimable II

aimable II.JPG
img241.jpgAimable II, Jacques Béchard, champion de France de lutte greco romaine, avec sa première épouse Pauline Venetti et son fils (qui montera plus tard un orchestre)
Demain, je vous présenterai Aimable III

Les rues de La Calmette N° 15 bis

La place de l'Aimable

(suite)  Mon appel a été entendu, et c'est avec beaucoup de plaisir que je continue à vous parler de, ou plutôt des, Aimable de La Calmette.img244.jpg

 

 

Il y avait eu d’abord le père Béchard qui s’était appelé « Aimable » de La Calmette, avec ses immenses moustaches, mais ce sont surtout ses fils Jacques et François (ils étaient 3 frères aussi « balèzes » les uns que les autres) qui vont devenir des champions. Los ancians disiàn « son fortas e vigoros coma un buoù »

 

 

 

Jacques, « Aimable II », sera le plus connu, mais François 'Aimable III) finira aussi  grand vainqueur des jeux interalliés (équivalent des championnats d’Europe, sans les pays ennemis). On verra demain plus en détail son histoire.

 

 Aimable II (Jacques) était vendeur de volailles en même temps, car la lutte greco-romaine, même à ce niveau, ne faisait pas toujours vivre son homme. On le voit sur cette photo devant son échoppe avec sa femme Pauline (née Venetti) :

img242.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques aimable II.jpg
Aimable II de La Calmette est le 2ème assis sur une chaise en partant de la gauche.
img239.jpg
Notre champion de France du lutte, en habit, avec canne et chapeau, chainette et superbes bacchantes ! quelle fière allure ! Quel chic !

 

 

08 mars 2011

L'Aimable de La Calmette

Je reprends ici une note écrite à l'occasion d'une balade autour des rues du village. Savez-vous d'où vient le nom de la place qui se trouve près de la mairie, et où les joueurs de boules aimaient se rencontrer :

La place de l'Aimable

Cette place porte le nom d'un de nos plus illustres calmettois, l'Aimable de La Calmette.

Il s'agira en fait de cinq articles... voici le premier

Lire la suite