Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 octobre 2007

le grenelle de La Calmette

Nous, comme ça, on va lancer le Grenelle de La Calmette, puisqu'on est en pleine grenellomania en ce moment !  Pour quelqu'un qui n'aimait pas "mai 68"...

Qu'est-ce qu'un Grenelle?

Si vous cherchez « Grenelle » dans un dictionnaire (si, si ça peut vous arriver), vous trouverez plusieurs définitions, notamment celles délimitant géographiquement un quartier du XV ème arrondissement, ou énumérant les différentes rues parisiennes portant ce nom (sachez cependant qu'il en existe cinq, ça pourrait vous servir pour un Trivial Pursuit): mauvaise pioche, quoique.......Désespéré et avide de connaissance, vous cherchez encore et enfin vous trouvez.

La définition qui nous intéresse est plus historique, car elle concerne les accords de Grenelle de 1968. Petit retour en arrière: Les accords de Grenelle ont été négociés le 25 et 26 mai 1968, au ministère du Travail, situé rue de Grenelle, à l'hôtel du Châtelet. Le gouvernement Pompidou négociait avec les syndicats et organisations patronales en pleine crise de mai 68, c'est-à-dire dans un contexte de tensions sociales très grave (certains parlaient de guerre civile) . Signés le 27 mai, ils promettaient une avancée sociale avec une augmentation de 25% du SMIG, et de 10% en moyenne des salaires réels, et une limitation du travail à 40h. Ils se voulaient le socle d'une nouvelle paix sociale, mais en réalité les résultats ne furent pas à la hauteur des espérances, et les émeutes continuèrent. Trois jours plus tard, de nouvelles élections législatives furent organisées par le Président Charles de Gaulle, qui ont  peu à peu mis fin à la crise.

Par analogie, « un grenelle » désigne un débat multipartite réunissant des représentants du gouvernement et les responsables des organisations ou ONG concernés; le débat porte sur un thème spécifique ( l'environnement par exemple) et vise à légiférer ou à prendre position, en arrivant à un accord.

Aujourd'hui, "le grenelle" est l'incontournable du moment, le must de la Rentrée et le It Politique du gouvernement. Fortement médiatisé, le Kit-Grenelle-Tout-Compris assure certains avantages: la présence de la presse, l'impression de changement et d'action, et la facilité des ronds de jambes diplomatiques, permettant de calmer les manifestants et responsables d'organisations mécontents. Aujourd'hui Grenelle de l'environnement, demain Grenelle de l'insertion, la grenellomania semble avoir gagné la classe politique toute entière. 
(tiré de "en trois mots", concentré d'@ctualité)