Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 décembre 2011

Pouvez-vous éclairer ma lanterne?

Connaissez-vous cette drôle de bestiole ?

05122011095 (2).jpg

lézard,nîmes,crocodile,la calmette

outre bien sûr qu'il a du se faire attraper la queue... je n'ai jamais vu un lézard de cette envergure et qui ressemble autant à un crocodile

non?

Vu sur une pierre à Nîmes le 5 décembre 2011


Après recherche, je pense qu'il s'agit d'une tarente, ou gecko des murs. Mais que faisait-il alors en plein jour et à Nîmes ? étrange !

26 juin 2011

Bertrand Tavernier pour le festival "Un réalisateur dans la ville 2011"

festival "un réalisateur dans la ville",nîmes,bertrant tavernier,la calmette,cinemaComme chaque année maintenant je vais vous parler de ce magnifique festival de cinéma en plein air dans le cadre des jardins de la fontaine de Nîmes.

Vous savez maintenant comme ce festival est extraordinaire! Organisation sans faute, gratuit, aucun problème pour se garer ou avoir de la place (enfin... jusqu'à aujourd'hui, mais attention, il attire de plus en plus de monde). Je ne vais pas me fatiguer, je cite texto la note de "objectifgard.com", tout y est dit :

Le Festival de Nîmes, "Un réalisateur dans la ville" qui se déroulera du 26 au 30 juillet prochain, va rendre hommage à Bertrand Tavernier pour son édition 2011.

 

Après Jean Becker, Claude Chabrol, Hugh Hudson, Claude Miller et Jean-Paul Rappeneau, c'est le réalisateur de L'Appât et de La Princesse de Montpensier qui viendra présenter ses cinq oeuvres les plus emblématiques.

 

Notez déjà que Carole Bouquet accompagnera le réalisateur à Nîmes.

 

Elle en profitera pour donner une lecture publique d'Une Saison en Enfer, oeuvre capitale du poète magistral qu'était Arthur Rimbaud.

Alors si vous n'y allez pas, tant pis pour vous...

festival "un réalisateur dans la ville",nîmes,bertrant tavernier,la calmette,cinema

Quels films va-t-il nous sélectionner ? Dès que c'est officiel, je vous le précise, promis ! Déjà un aperçu des récompenses qu'il a obtenues :

Il a réalisé tellement de films que je ne peux tous les marquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la carricature en médaillon est d'Alain Roche (alias Nalair)

 


15 novembre 2010

Insolite et rare, Nîmes offre un spectacle extra - ordinaire

On a comme ça dans une vie d'homme des instants "privilégiés" qui font aimer la vie. Ce n'est pas toujours des moments tonitruants ou exceptionnels... c'est parfois une rencontre qui se fait avec le coeur, et c'était bien de cela qu'il s'agissait aujourd'hui au musée des Beaux-Arts de Nîmes.

Le hasard, comme souvent, nous fait pointer une invitation "sortir à Nîmes" (OVS : on va sortir), c'est gratuit et tout à côté du cinema où nous allions...

L'envie donc de passer voir et masette quelle surprise ! Ca s'appelle :

"Les mélodies de la peinture"

visite déambulatoire par Isabelle Rocle, illustrée a capella par Benjamin Alexandre.

A travers quelques oeuvres très agréablement commentées par l'exquise Isabelle, Benjamin Alexandre, un "sopraniste" aux 3 octaves nous a offert un répertoire magique, éblouissant autant qu'original, et je dois avouer qu'on était pendant ces quelques heures "hors du temps".

Les places sont hélas limitées car les salles du musée ne sont pas immenses, il faut donc de préférence réserver, et ça vaut vraiment le coup. Le musée se trouve rue Cité Foulc. 04.66.27.84.99 - La prochaine programmation est prévue pour le jeudi 2 décembre à 19 heures.

musee 001.jpg

31 juillet 2010

"Un réalisateur dans la ville" est terminé

Comme chaque année depuis six ans maintenant, le festival de cinema de Nîmes "un réalisateur dans la ville" a tenu toutes ses promesses. Jean Becker était à l'honneur et nous a régalé de 6 de ses beaux films dans le cadre enchanteur des jardins de la Fontaine de Nîmes.

Gratuit, bien organisé (3000 chaises bien rangées), offert au public nimois et aux touristes ! Une véritable aubaine. Merci encore une fois aux organisateurs.

Le public arrive tranquillement et s'installe
DSCF3016.JPG
tandis que la nuit tombe doucement sur les beaux jardins de la Fontaine
DSCF3018.JPG
DSCF3027.JPG
DSCF3037.JPG
DSCF3038.JPG
DSCF3039.JPG
DSCF3019.JPG
DSCF3022.JPG
DSCF3015.JPG

19 juin 2010

Festival Cinéma à Nîmes : "un réalisateur dans la ville"

Comme chaque année, revient le merveilleux festival de cinéma à Nîmes, grace à Sophie Rigon, à l'origine du festival et à ses parrains Carole Bouquet, Gérard Depardieu et Jean-Claude Carrière.

cine becker 0.jpgCette année, c'est Jean BECKER qui est l'invité.

Après Claude CHABROL, Hugh HUDSON, Claude MILLER, Jean-Paul RAPENEAU, c'est donc au tour de Jean Becker de nous présenter 5 de ses films, dans le cadre magnifique des jardins de La Fontaine. Un cinéma en plein air, superbement organisé, et gratuit.

Il devrait nous proposer si mes infos sont bonnes  : "L'été meurtrier"(1983), "Elisa" (1994), "Les enfants du Marais" (1998), "Effroyables jardins" (2002), "Dialogue avec mon jardinier" (2007). Il parle même de présenter son dernier film "La tête en friche".

Quoi qu'il en soit, courez les voir si vous avez la chance d'être proche de Nîmes entre le 26 et le 30 juillet, car c'est une manifestation rare. Benoit Magimel, Marie-José Croze, Patrick Bouchitey et peut-être Isabelle Adjani devraient être de la fête.

cine becker 1.jpg
cine becker2.jpg
cine becker3.jpg
cine becker4.jpg
cine becker5.jpg
cine becker6.jpg

15 mai 2010

corrida pour Haïti

J'ai quelque peu retouché un de mes tableaux pour illustrer l'événement : hier à Nîmes, seul face à six toros, Sébastien Castella offrait sa corrida pour Haïti.

P7103480.jpg

Haiti_2.JPG
drapeau_Haiti_.JPG

corrida pour Haiti castella.JPG

 

30 juillet 2009

Un réalisateur dans la ville : JP Rappeneau

cyrano.jpgLe 5ème festival "Un réalisateur dans la ville"nous offre depuis cinq ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Quelle merveilleuse idée ! Cette année : Jean-Paul Rapeneau.

Lundi 27 juillet , il y avait 2000 personnes pour Cyrano, hier mardi, ça riait dans les jardins de la fontaine que c'en était un vrai bonheur sous les étoiles avec "la vie de chateau"le sauvage.jpg, un vieux film pourtant mais qui n'a pas pris beaucoup de rides... et ce soir avec "le sauvage", c'était encore du bonheur.

Il y a encore de la place et c'est gratuit, alors n'hésitez pas à venir demain pour LES MARIES DE L'AN DEUX, et vendredi pour LE HUSSARD SUR LE TOIT.

Ceux qui ont raté les séances précédentes peuvent se décider pour les 2 jours à venir ! C'est entièrement gratuit, pas de problème de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence .

hussard.jpg
les mariés.jpg

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant. Et j'allais oublier... il y a en prime des courts métrages avant le film dont un superbe d'animation pate à modeler ce soir : "voyage en train de Paris à Nîmes" très applaudi.

 MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!

19 juillet 2009

"Un réalisateur dans la ville"

cyrano.jpgLe 5ème festival "Un réalisateur dans la ville"nous offre depuis cinq ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Quelle merveilleuse idée ! Cette année : Jean-Paul Rapeneau.

Du 27 juillet (lundi) au 31 juillet, on pourra voir dans l'ordre :le sauvage.jpg

CYRANO de BERGERAC, LA VIE DE CHATEAU, LE SAUVAGE, LES MARIES DE L'AN DEUX, LE HUSSARD SUR LE TOIT.

Ceux qui l'ont raté les années précédentes peuvent se décider pour les 5 jours à venir ! C'est entièrement gratuit, pas de problème de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence .

hussard.jpg
les mariés.jpg

Il y a deux ans, c'était HUGH HUDSON qui nous a montré GRYSTOKE, MY LIFE SO FAR, I DREAMED OF AFRIQUA, REVOLUTION et hier soir pour le final, le formidable CHARIOTS OF FIRE (chariots de feu) aux 4 oscars.

 

L'an dernier, CLAUDE MILLER avec "la petite Lili, Un Secret, La Chambre des Magiciennes, Betty Fisher et autres histoires"...

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant.

 MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!

festival cine nîmes2.jpg

30 mai 2009

Feria de Nîmes ! quand un toro est gracié

Ce n'est pas tous les jours qu'on gracie un toro pour son extraordinaire bravoure !

feria2.jpg
C'est pourtant ce qui est arrivé cet après-midi pour le deuxième toro de Javier Conde
Chapeau bas !

27 février 2009

Ca se passe près de chez nous

Manifestation à Nîmes demain samedi 28 février pour la solidarité avec les migrants clandestins ou non et "contre les centres de rétention et l'enfermement sous toute ses formes".

F%C3%A9v09+165.jpg

18 septembre 2008

"sobriquets" et noms d'oiseaux

Nîmes

Les sauteurs de rigoles

Le "rachalan" qualifiait les paysans de Nîmes ; le "manjo-merlusso" pour le mangeur de morue qui appréciait la brandade ; "manjo-loco" pour le mangeur de loche, ce petit poisson du Vistre ; "casso-lignoto" pour le chasseur de linotte ; "saùto-rigolo" pour le sauteur de rigoles ou de ruisseaux. Dans les quartiers, celui de l'Enclos Rey catholique et royaliste était peuplé de travailleurs de la terre qui étaient surnommés les "cébet" ou "céban" pour oignons ou mangeurs d'oignons. Chemin de Montpellier et la Placette habités par des Protestants "gorjo-nègro" appelés par dérision "pé descaù" pieds nus ou va-nu-pieds ; les "verdets", volontaires royalistes après le 9 Thermidor, en 1815 et pendant la Terreur Blanche ; "grihaire" pour les protestants qui ont pris Nîmes après la Michelade. Ils étaient une centaine de soldats ayant de l'eau jusqu'à la ceinture dans le canal voûté de l'Agau, à avoir franchi les barreaux du Moulin de la Bouquerie, après les avoir sciés ; les "escambarla" pour ceux qui avaient un pied dans le parti catholique et un autre dans le parti protestant. "Li mazetié" pour les Nîmois qui allaient chaque dimanche dans leur mazet. "Li reboussié" car les Nîmois prennent tout à rebours.

 

 

Uzès

Les mangeurs d'omelettes

"Li manjo-mélette" ou "li manjo-oumello" pour les mangeurs d'omelettes, sobriquet donné par les Saint-Quentinois.

Si vous êtes interéssés per les differents "noms d'oiseaux" donnés aux habitants d'autres villages du Gard, vous pouvez retrouver cet article dans http://www.sortiranimes.com/sobriquets/index.php...

30 juillet 2008

Cinéma à Nîmes : "un réalisateur dans la ville"

Le 4ème festival "Un réalisateur dans la ville"nous offre depuis quatre ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Quelle merveilleuse idée ! Cette année : Claude Miller.079b4f3f9d048d1838d72c36eebf782c.jpg

Ceux qui l'ont raté les années précédentes et n'ont pas assisté à la première hier soir peuvent encore se décider pour les 5 jours à venir ! C'est entièrement gratuit, pas de problème de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence ( hier nous étions dans les 15 000 à applaudir Claude Miller pour son premier film : "la meilleure façon de marcher", avec les deux Patrick (Dewaere et Bouchitey). Ce soir 21h30 "La petite Lili".

L'an dernier, c'était HUGH HUDSON qui nous a montré GRYSTOKE, MY LIFE SO FAR, I DREAMED OF AFRIQUA, REVOLUTION et hier soir pour le final, le formidable CHARIOTS OF FIRE (chariots de feu) aux 4 oscars.

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant.

 Seront présentés ces jours-ci, choisis par le réalisateur, la petite Lili, Un Secret, La Chambre des Magiciennes, Betty Fisher et autres histoires.

 MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!

26 mai 2008

La visite de Nîmes

53da27af5388b772c23d98d48b6fe919.jpgComme prévu, la visite guidée de Nîmes a eu lieu , toujours aussi surprenante tant il y a des richesses historiques à côté desquelles on passe parfois tous les jours sans le savoir. Partis sous un ciel un peu inquietant et quatre gouttelettes, nous avons finalement profité d'un temps presque idéal, ni trop chaud ni trop froid.

Après quelques frayeurs (les portes du jardin de la Fontaine n'étaient pas encore ouvertes à 9 heures...) nous avons commencé la marche vers le castellum divisarium - où les eaux de l'Eure, acheminées par l'aqueduc qui passe au pont du Gard, étaient distribuées par dix canalisations de plomb dans les quartiers de la cité romaine.

puis direction la ville et son histoire plus "récente", XVIIe, XVIIIe et moyen-âge.

 

148a15cd9ba1156030c639d7bcbd6822.jpg

 

 

L'hôtel de La Baume nous a sympatiquement autorisé à admirer son extraordinaire escalier à volée droite du XVIIe siècle.

ded91235339b37250e17d30b683b942c.jpg
cb7be2d736f4100f7256eecf1caed660.jpg 
petit moment de repos sur la fontaine Pradier, après avoir trouvé la grenouille, bien sûr !
9fed4f5d43e41a00ed2d0cc035df04d4.jpg
Faut dire que même si c'est passionnant, ça fait marcher de visiter une telle ville à travers tant de siècles d'histoire. 
98f6d22372303c6e81f9bc219c1a0102.jpg
72645f7f32d6f4d4e8a88c057b1e492e.jpg
d3ee6f30f66d4a09aca357ed1442bc9b.jpgMais quoi qu'il en soit la marche et les émotions, ça creuse !
Alors avant de terminer par la visite des jardins de la Fontaine, du temple de Diane et de la Tour Magne, on fait le plein...
...de bonne humeur aussi !
3eea95faad783939aaf7e909db6c1ad1.jpg
des participants très attentifs
des attentes très participatives
tout pour le plaisir de la découverte ensemble
d52aac5bcdd0268dc855ef74e65008ee.jpg
coucou !
695cdd4be4f07007b2b925b1b5dd7934.jpg
Allez on fait le point avant de se quitter, faudra refaire des visites comme ça 
32649b4f81f4fc216a633615fac381f7.jpg
Le guide d'un jour vous remercie et vous dit à bientôt !!! 
C'était une très agréable journée.

22 mai 2008

Sur vos agendas : la visite de Nîmes ce samedi 24 mai

Sports Loisirs Calmettois organise une visite guidée de Nîmes le samedi 24 mai 2008.

La visite de Nîmes

Dans le cadre de nos activités, nous avons programmé la visite de Nîmes.

Plusieurs fois repoussée pour des raisons diverses, on va enfin la faire, cette découverte de notre ville voisine. Elle est programmée dans le cadre des randonnées, il vous faut donc vous équiper pour la marche car nous allons pas mal remonter dans le temps… découvrir la ville actuelle bien sûr et à travers ses lieux de mémoire voir la ville antique.

Car Nîmes est toute entière forgée par son histoire : ad6e81cad5d1b5df8a914aa6ac4d0062.jpg

De l’implantation des Volques Arécomiques (fin VIe siècle avant JC) sur le site pré historique (néolithique), Nemo, Nemausus ou Nemausis ? 

  De l’arrivée des Romains qui en feront une « colonie de droit latin » et la couvrent de somptueux monuments,

Des invasions successives au Ve siècle avec l’arrivée des Wisigoths…

 

 

 

 

 

 

 

 

56d44a917c4bc31c2e0b9a497ae69924.jpg

Du Moyen Âge où la population se réfugie dans les arènes et les transforme en forteresse au retour de la prospérité… le Xe siècle voit consacrer sa cathédrale par le pape Urbain II, au XVIe siècle, François Ier félicite les consuls et les érudits de Nîmes (qui financent des écoles gratuites) et leur accorde le choix du « crocodile enchaîné au palmier»comme emblème ainsi que le titre d’université des Arts…mais quelques temps plus tard les guerres de religion sont d’une violence terrible et en 1967 les protestants déclenche la « michelade » pour la saint Michel (plus de 200 catholiques sont massacrés dans la ville)

et la magnifique cathédrale en partie détruite. Des accords ensuite entre protestants et Catholiques permettront d’échapper au massacre de la St Barthélémy.

85665d4a97309980e3de86aaf72d1956.jpg
Vers le XVIIIe siècle, Nîmes, capitale de la bonneterie  se couvre d’hôtels particuliers … elle passe à 50 000

a2a5bf75a0cecf2106b789e9a7f614de.jpghabitants, construit son « jardin de la Fontaine » et sort de ses remparts, son académie est réputée… Juin 1790 la « bagarre de Nîmes » fait 400 morts… passe la terreur avec quelques exécutions (où était donc située la guillotine ?), on construit le palais de Justice sous Bonaparte…juillet 1815 la terreur blanche s’abat sur les protestants faisant plus de 500 morts…

 

Après la révolution de 1830, le nîmois Guizot devient « premier ministre » de Louis-Philippe…

1840, nait à Nîmes A. Daudet (le petit chose, lettres de mon moulin)

1900 : plus de 3000 « masets » sont construits sur les collines pour les familles d’ouvriers et artisans et deviennent un des acteurs principaux de la vie populaire.

C’est un peu toute cette histoire que je vous invite à découvrir en promenant dans les rues de Nîmes.

 

A suivre...

Vous pouvez encore réserver auprès d'Yvette Maurin-Montbrun

06 71 26 06 34 , pour le repas de midi, on ira au micoucoulier sur Jean Jaurès.

Départ parking mairie à 8 heures 30

14 mai 2008

Visite de Nîmes (suite2)

Pour les curieux, voici à peu près notre circuit :

1.       La Tour Magne8865832c680c1e7b01890e2d1f0edea5.jpg

2.       Le fort Vauban

3.       Le castellum

4.       La maison natale d’A.Daudet

5.       La via Domitia, l’hôtel de la Baume

 

0f1d8ae1c512dbeb35393d21cce87171.jpg 
6.       La « porte Auguste » St Baudile et la rue des 3 fontaines,  le grand temple

7.       Le collège des jésuites et sa chapelle

8.       L’esplanade et la fontaine (J. Pradier) et Juliette Drouet…, l’hôtel du midi et Apollinaire…

9.       Les arènes et Nimeno 2

10.   La rue de l’aspic, l’hôtel de ville, place du marché, hôtel de Bernis, rue des marchands…

11.   La cathédrale

12.   La place de l’horloge

13.   Les Halles

14.   La Maison carrée, la rue Auguste et le square Antonin

15.   Les quais, l’arbre Nemausa, les jardins de la Fontaine…le nymphée, le temple de
81baffc8e101d11c3c8777be722de625.jpg

Diane, la source,l’emplacement des fouilles du site « helleniste » de Villa Roma.

16.   Un bout de J Jaurès jusqu’au restaurant pour parler de mosaïques et belles demeures romaines

8c31d83dd2c2f1becc25e5adcde4e795.jpg
Des petits croquis ou photos pour vous aider à préparer ou simplement vous donner envie d'être là
A bientôt donc !

Visite de Nîmes (suite 1)

On cherchera la « grenouille », on imaginera l’hôtel où Apollinaire écrivit « les lettres à Lou » (pour Louise De Coligny-Chatillon qui l’y rejoignait)… on parlera de Baudille et de la rue des 3 fontaines, 3 sources… du rapport entre Auguste et Mussolini… de la véritable porte Auguste où arrivait d’Italie la voie Domitia pour ressortir porte d’Espagne (appelée comment aujourd’hui ?)… 63637c1d4921386c5d8688b6acc647ac.jpg

on expliquera pourquoi la louve (porte Est des arènes) regarde ses petits « louveteaux » (Romulus et Remus), alors qu’à Rome, elle regarde devant elle…

 

 

on visitera le grand escalier de l’hôtel de La Baume véritable vestige des belles années du XVIIe siècle

 

 

...de la véritable fonction du fort Vauban… du Castellum (castellum divisarium)…  du « temple de Diane »… bibliothèque ou lieu de culte ?... et en quoi la fertilité aurait à voir avec ? Ou la guérison des malades ?... chercher l’inscription romaine de la source… et Nemo ? le Dieu de la source serait le fils de qui ? Comment Nîmes pouvait-elle être pourvue de deux temples, chose rare, et à qui étaient-ils dédiés ? Comment J-F Séguier a-t-il réussi l’exploit de déchiffrer l’inscription sur le fronton de la maison carrée au XVIIIe siècle, alors que toutes les lettres en bronze avaient pratiquement disparues ? Le square Antonin enfin : qui était donc cet Antonin le Pieux ? Pourquoi appelle-t-on parfois Nîmes « la cité des Antonin » ?

14 moulins le long du canal de la fontaine ? La maison natale de Jean Nicot (1561) ?  la tour de l’horloge ? Et pourquoi la cloche, installée à la cathédrale toute proche s’est retrouvée dans cette tour de l’ancien beffroi ? Le grand temple et le petit temple ? Que voulait acheter la duchesse d’Uzès à la ville de Nîmes pour en faire son tombeau ?

fb925f642aa1d2587b1f1ca522cb72ed.jpg

1952, Le théâtre de Nîmes a brûlé ?

Pourquoi ces deux grosses entailles dans les colonnes de la Maison Carrée ? et pourquoi dit-on carrée alors qu’elle est rectangle? Où passaient donc les 7 km de remparts construits sous l’empereur Auguste pour protéger Nîmes ?

De 725 à 754, qui étaient maîtres de la ville pendant ces 30 années ?

 Les arènes, commencées sous Domitien, ont une porte principale par où entraient les dignitaires, laquelle ? Et pourquoi la travée 60 ? Et que symbolise la porte « ouest »si vous sortez des arènes par là ?

Qui était Nimeno 2 ?  et les aréniers ?

Trouvez donc ce que fait Adam dans « la tentation » sur le bas-relief de la cathédrale ?

Et savez vous que Nîmes a l’un des plus anciens monuments de France, lequel ?

C’est un peu à toutes ces questions et bien d’autres que je vous invite à répondre en parcourant les rues de Nîmes.

Départ à 8 heures 30, pour commencer notre parcours avant les chaleurs, jusqu’à midi où nous déjeunerons ensemble pour ceux qui le souhaitent, et nous finirons l’après-midi par une promenade dans les jardins de la Fontaine si chargés d’histoire et de magie. Les courageux remonterons à la Tour Magne vers les voitures, les fatigués attendrons les chauffeurs dans le jardin.

à suivre...

 

 

12 mai 2008

E finita la Feria !

Et la dernière corrida, qui devait être l'"apothéose" a été bien tristounette...

0d7974c5356b60447e5dc77b6a0d1148.jpgFaisait pas beau d'abord malgré un temps superbe toute la journée, la petite pluie a commencé avec le premier toros et a fini avec le dernier... ma foi, ça a fait le bonheur des vendeurs de "sacs poubelles déguisés en K way"... à 3 euros vendus à près de 15000 personnes, je vous laisse compter !

Bon, c'était joli tous ces bleus et ces jaunes dans les arènes!

020285cc03bbd9c510fb306a9481de06.jpgMendoza, toujours aussi magique !
175a12950049fd691759e3c5f56a11cc.jpg
cfa5bafb950ed2234e8131f9afae044d.jpg
f0210e489a6b035f0da4ec3308a60b3d.jpg
3aa8803834e91cc143e944ed682102d5.jpg
mais un El Juli etrangement absent..
d612f497f03e476da5fb2a3c16cc084d.jpg
40c1a09598ba1a2e9d13eb6fbc291ab0.jpg
quelques belles prestations de Perera
61e6df053def9ba41f7a2d07448311c6.jpg
Cantem una cançoneta, per oblidar lo michant temps
(chantons une chansonnette, pour oublier le mauvais temps)

10 mai 2008

la Féria continue...

SEB Le trompétiste a raison, nous faudrait les RICOUNE à la Féria !

816eae589b0b773c2ef2af508a857fc2.jpg

D'aqueu pastagas

Ne'n beurem

End'aquelas joinas filhas "Kukela!"

Dançarem !

(De ce pastis nous boirons et avec ces jeunes filles "kukela" nous dancerons)

Féria de Nîmes

L'affiche (officielle) de cette Feria 2008, de Claude Viallat

ec08dabdebe568a956670d0c060fd456.jpg
le tableau que j'ai mis sur ma première note "féria" est en fait une de mes oeuvres personelles... 

 

Féria de Nîmes

petits airs de Féria... j'ai toujours un petit faible pour les novilladas

b1e72c9539f6f1bd90cea719f9435f99.jpg
b16de580ae42b2b55b54529942b1173b.jpg
2585ff5fa340aa3269f74e65ec035026.jpg

45bf7abdf5258253269cac0b353df50a.jpgQuelques instantanés

Solitude!

5126887611bc058ee477162fabbb83d6.jpg

 

 

ZZZZZZZZZZZZ 

Soirée de la veille torride ou soleil...?

5d76e7d1d9d9cd1364fc999b5a61365e.jpg

Quand les fanions de Claude Viallat, peintre parrain de la Féria, joue avec le vent

à faire des petits avions...

4bd69064661e2f110bc4db4cfd1485b5.jpg
1860bd06fcc72d1e9148ac1aee805b63.jpg
Pas de danse ? 
OH67519a01b1941aaeb73dd3a51736d21e.jpgf7fa917b4f226df011e336408ec0560b.jpg
HISSE !

C'est la Féria de Nîmes

Pentecôte à Nîmes, c'est sa féria,

Pendant 5 jours, cette ville plutôt calme et secrète d'ordinaire, réveille ses passions. Les toros, bien sûr, les bodegas, la fête

928b0a3450aa7113ac2daacac53ca166.jpg

On peut flâner au milieu de la foule, boire "chic" à l'Imperator, boire "feria" au prolé, danser dans les rues ou sur les places comme à la Placette, version villagoise ou gitane, écouter la musique, manger une paella ou se laisser flotter dans l'ambiance de la fête...

La ville est ivre et elle aime ça

14 octobre 2007

JAZZ à La Calmette

medium_jazz1.JPG
(sorry Cabu, j'ai coupé ta signature au montage)

C'était bien la peine ...

de supprimer l'excellent festival de Jazz de Nîmes "Jazzànîmes" !!! mais ne boudons pas notre plaisir. Ce festival de l'Agglo est un vrai bonheur et La CALMETTE s'y illustre cette année en organisant un mini festival à l'intérieur du festival, puisque trois groupes s'y illustrent en trois lieux différents, organisée par la sympatique adjointe à la culture Colette Cazalet :

medium_jazz3.JPG

Il parait même, si on en croit les rumeurs, qu'un vrai Calmettois s'y illustrera puisqu'il jouera dans un des jazz band de la journée ... Jacques Bollègue, non ? Allez va-z-y Jacques swingue !

medium_jazz2.JPG

08 octobre 2007

Spécialité nîmoise, la réponse

medium_brandade_morue01.jpg
Et bien voilà… Nîmes est directement relié à la mer, si j’ose dire, avec Le Grau du Roi (vous savez, la ville d’où St Louis est parti pour les croisades…) et on trouve dans cette ville les Salins du Midi (oui, « la baleine ») et la délicieuse « fleur de sel » qui fait le bonheur des maîtres sauniers.

 

Or les marins revenant des eaux froides de l’Arctique, St Pierre et Miquelon et l’Islande notamment, avec les cales pleines de morues, arrivaient pour chercher le sel nécessaire à la conservation du poisson. Et, à cette époque, on payait en nature, donc en poissons. Voilà notre ville fournie en morue par-dessus la tête, et ici qu’est-ce qu’on fait quand on a de quoi manger en trop ? On le conserve ou on le prépare avec de l’huile d’olives et de l’ail, des herbes, persil, jus de citron !

 

On écrase tout ça, pilés, « branlés » ou « brandés » - brander en occitan signifie remuer.

 

Voilà ! Notre brandade de morue était née, on l’appelle aussi quelquefois branlade de morue

 

Ceci expliquant cela !

 

medium_morue.jpg

A noter pour votre info : La chair de la morue fraîche constitue le cabillaud, salée la morue verte et séchée le « stockfish » ou merluche !

La morue franche, le cabeliau, cabillaud, moulue, narvaga, morue capellan, la morue noire ou de Saint-Pierre, l’églefin, etc.

La morue est essentiellement un poisson arctique. En Europe, elle ne dépasse guère l’Islande et se pèche beaucoup à ST Pierre et Miquelon.

07 octobre 2007

Nîmes et sa spécialité

Connaissez-vous la spécialité de Nîmes ?

Spécialité culinaire bien sûr, à part le caladon (biscuit aux amandes dur et savoureux), c'est la brandade de morue bien sûr !

Délicieuse spécialité de la ville qui se déguste seule ou avec de la purée, en "chausson" ou tartine, etc. essayez donc en gratin avec des cougettes coupées en carré et de gruyère ( ail, ...) - ce gratiné là ! si vous m'en reparlez pas ! je suis certain que les gourmands me béniront de leus avoir soufflé la recette !

Mais voilà ! comment expliquez-vous que Nîmes, ville de la méditerrannée (40 kms) ait fait sa spécialité d'un poisson qu'on ne trouve que dans les eaux froides de l'Arctique ?

A vos cervelles !  qui va trouver ?

04 août 2007

le festival "un réalisateur dans la ville" est terminé

Voilà, c'est fini!

Quelle merveilleuse idée que ce festival qui nous offre depuis trois ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Ceux qui l'ont raté n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux-même. C'était entièrement gratuit, pas de problèmes de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence.

Cette année c'était HUGH HUDSON qui nous a montré GRYSTOKE, MY LIFE SO FAR, I DREAMED OF AFRIQUA, REVOLUTION et hier soir pour le final, le formidable CHARIOTS OF FIRE (chariots de feu) au 4 oscars.

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant.

MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!