Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 octobre 2016

Anaïs et Olivier, deux jeunes calmettois primés aux trophées de l’UNESCO

Anaïs Bollègue a 26 ans et Olivier Marcon 27. Calmettoise, Anaïs suit sa scolarité dans le secteur tout en pratiquant le piano 10 ans à l’école de musique «la clé de sol». Après son bac S, elle rejoint l’école SATIS (Sciences Arts et Techniques de l’Image et du Son) à Aubagne où elle passe en 2013 son master d’ingénierie de la prise de vue au cinéma, suivi d’un semestre à l’UQAM de Montréal.

Olivier, né à Colmar, a toujours vécu en Ardèche. Il rejoint l’école SATIS après le bac et un DUT ge2i en horaire aménagé pour musicien, étant guitariste. Il donne aussi des cours de guitare.

En 2013, ils se rencontrent sur la réalisation de «chronique d’un échantillon biologique», qui aura un prix au festival «écrans ouverts» à Paris (diffusé sur Arte Créative). Ils se complètent si bien qu’ils décident de s’associer et de vivre ensemble. Anaïs à la prise de vue, Olivier au montage.

Ils travaillent pour des séries TV et réalisent des documentaires scientifiques pour le CNRS. La formule leur plait et ils s’orientent vers les films scientifiques et de vulgarisation (CNRS, Laboratoire d’astrophysique, Cancerpôle PACA). Ils participent à «la chair» produit par les «films invisibles»  qui se tourne prochainement dans les Cévènnes et viennent de  terminer «le bûcher de Saïd» de Julien Sicard qui a reçu de nombreux prix (diffusé sur FR2).

Toujours avec «les films invisibles» (Alès), ils préparent «chroniques végétales», une mini-série documentaire où chaque épisode concerne une plante qui s’exprime à la 1ère personne avec des anecdotes historiques, culturelles et scientifiques, mêlant images réelles et animations, associés avec le CNRS et Tela botanica pour l’assise scientifique.

Leur projet de réalisation reçoit des aides du Parc national des Cévennes et des départements du Gard et Lozère.

Présenté aux trophées des réserves de biosphères de l’Unesco, leur documentaire vient de remporter le trophée lors des finales au siège de l’Unesco à Paris le 16 septembre dernier, où ils rencontrent, un peu impressionnés, des représentants du monde entier.

Aujourd’hui, ils ont fait le pari fou de revenir vivre dans un village, pour s’ancrer dans le territoire et travaillent à créer un réseau local.

"Les films de la Canopée" est leur enseigne: 09 84 32 63 83 http://lesfilmsdelacanope.wix.com/les filmsdelacanopee

 

trophée des réserves de biosphères Unesco, unesco, la calmette

 

Olivier et Anaïs vont recevoir le 17 novembre prochain leur trophée au siège de la réserve de biosphère des Gorges du Gardon (à Russan).

25 juillet 2011

"Ca commence demain"

Petit clin d'oeil à un titre d'un beau film de Bertrand Tavernier ( "Ca commence aujourd'hui"1999) pour vous reparler de ce super festival nimois du cinéma :

"UN REALISATEUR DANS LA VILLE",

consacré cette année à ce monstre sacré du cinoche qu'est Bertrand Tavernier. Le réalisateur mis à l'hohheur pour cette semaine de festival, doit choisir six films de ses réalisations à présenter au public dans le magnifique endroit que sont les jardins de la Fontaine de Nîmes, et "en plein air", sous le ciel étoilé (enfin, on l'espère, car la meteo est bien capricieuse);

Il a dû avoir bien du mal à faire son choix tant sa filmographie est importante, ainsi que les prix obtenus... mais c'est fait, et ce sera donc :

Demain 26 juillet :

Tav.undimanchecampagne.jpg

Mercredi 27 juillet :

 

un réalisateur dans la ville,festival du cinéma de nîmes,bertarnd tavernier,un dimanche à la campagne,holy lola,la vie et rien d'autre,l'appât,le juge et l'assassin,la princesse de montpensier,la calmette

Jeudi 28 juillet :

un réalisateur dans la ville,festival du cinéma de nîmes,bertarnd tavernier,un dimanche à la campagne,holy lola,la vie et rien d'autre,l'appât,le juge et l'assassin,la princesse de montpensier,la calmette

Vendredi 29 juillet :

un réalisateur dans la ville,festival du cinéma de nîmes,bertarnd tavernier,un dimanche à la campagne,holy lola,la vie et rien d'autre,l'appât,le juge et l'assassin,la princesse de montpensier,la calmette

Samedi 30 juillet :

un réalisateur dans la ville,festival du cinéma de nîmes,bertarnd tavernier,un dimanche à la campagne,holy lola,la vie et rien d'autre,l'appât,le juge et l'assassin,la princesse de montpensier,la calmette

Et dans la catégorie "leçon de cinéma", au Kinépolis à 15 heures :

un réalisateur dans la ville,festival du cinéma de nîmes,bertarnd tavernier,un dimanche à la campagne,holy lola,la vie et rien d'autre,l'appât,le juge et l'assassin,la princesse de montpensier,la calmette

Toutes les séances en plein air aux jardins de la Fontaine à Nîmes sont à 21 heures. Il y a en principe assez de places pour tous (plus de trois mille sièges) mais il est conseillé de ne pas arriver trop tard pour être bien placé. L'entrée est toujours "libre", c'est à dire que ce merveilleux festival est toujours gratuit.

Les programmes indiqués sont en principe les bons, mais vérifiez quand même sur le journal au cas où j'aurais fait une erreur ou qu'il y ait eu un changement...

26 juin 2011

Bertrand Tavernier pour le festival "Un réalisateur dans la ville 2011"

festival "un réalisateur dans la ville",nîmes,bertrant tavernier,la calmette,cinemaComme chaque année maintenant je vais vous parler de ce magnifique festival de cinéma en plein air dans le cadre des jardins de la fontaine de Nîmes.

Vous savez maintenant comme ce festival est extraordinaire! Organisation sans faute, gratuit, aucun problème pour se garer ou avoir de la place (enfin... jusqu'à aujourd'hui, mais attention, il attire de plus en plus de monde). Je ne vais pas me fatiguer, je cite texto la note de "objectifgard.com", tout y est dit :

Le Festival de Nîmes, "Un réalisateur dans la ville" qui se déroulera du 26 au 30 juillet prochain, va rendre hommage à Bertrand Tavernier pour son édition 2011.

 

Après Jean Becker, Claude Chabrol, Hugh Hudson, Claude Miller et Jean-Paul Rappeneau, c'est le réalisateur de L'Appât et de La Princesse de Montpensier qui viendra présenter ses cinq oeuvres les plus emblématiques.

 

Notez déjà que Carole Bouquet accompagnera le réalisateur à Nîmes.

 

Elle en profitera pour donner une lecture publique d'Une Saison en Enfer, oeuvre capitale du poète magistral qu'était Arthur Rimbaud.

Alors si vous n'y allez pas, tant pis pour vous...

festival "un réalisateur dans la ville",nîmes,bertrant tavernier,la calmette,cinema

Quels films va-t-il nous sélectionner ? Dès que c'est officiel, je vous le précise, promis ! Déjà un aperçu des récompenses qu'il a obtenues :

Il a réalisé tellement de films que je ne peux tous les marquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la carricature en médaillon est d'Alain Roche (alias Nalair)

 


14 janvier 2011

CINE BOUVINE

Une avant première du Festival du film taurin camarguais de Saint-Geniès de Malgoires

La Jeunesse Festive Calmettoise et la municipalité proposent avec les organisateurs du Festival du film taurin camarguais de Saint-Genies de Malgoires une journée "Films retro et souvenirs" le samedi 29 janvier 2011, au foyer communal.DSCF4377.JPG

 

Au programme de cette journée :

14 heures : Abrivado Bandido avec les manades du Gardon et Lou simbeu .

16 heures :Projection de films jusqu'à 18 heures 30, avec un apéritif.

Possibilité de se restaurer sur place grâce à la présence du snack  "resto 106" qui vous proposera ses spécialités.

21 heures : reprise des projections.

 

Parmi les films proposés, les organisateurs ont sélectionné   »la fé du bioù du papé »,  »Marcelle et sa vache Nenette » (prix public de l'édition 2010),  »Abrivado de la folie »,  »Le traqueur »,  »Nuit Ivresse »,  »Il était une fois nos arènes »,  »Clin d'oeil à Jean-Louis Ricci »,  »Il était une fois dans le Sud : Chomel »,  »Danton »,  »Hommage aux raseteurs ».

 

En avant première, les bandes annonces des films qui seront présentés au Festival les 25,26 et 27 février à St-Genies de Malgoires :  »Guépard, manade Cuillé »,  »Le dernier raset de Sabri », un clip photo  »Lou Pissou » et la bande annonce du film phare du festival :  »La plus belle épopée de l'histoire de la course camarguaise : Christian Chomel ».

toro et gardian.jpg

30 juillet 2008

Cinéma à Nîmes : "un réalisateur dans la ville"

Le 4ème festival "Un réalisateur dans la ville"nous offre depuis quatre ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Quelle merveilleuse idée ! Cette année : Claude Miller.079b4f3f9d048d1838d72c36eebf782c.jpg

Ceux qui l'ont raté les années précédentes et n'ont pas assisté à la première hier soir peuvent encore se décider pour les 5 jours à venir ! C'est entièrement gratuit, pas de problème de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence ( hier nous étions dans les 15 000 à applaudir Claude Miller pour son premier film : "la meilleure façon de marcher", avec les deux Patrick (Dewaere et Bouchitey). Ce soir 21h30 "La petite Lili".

L'an dernier, c'était HUGH HUDSON qui nous a montré GRYSTOKE, MY LIFE SO FAR, I DREAMED OF AFRIQUA, REVOLUTION et hier soir pour le final, le formidable CHARIOTS OF FIRE (chariots de feu) aux 4 oscars.

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant.

 Seront présentés ces jours-ci, choisis par le réalisateur, la petite Lili, Un Secret, La Chambre des Magiciennes, Betty Fisher et autres histoires.

 MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!