Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 septembre 2017

Inauguration du restaurant La Brasserie, Romain a fait fort

Jeudi 28 septembre, Romain Fergani et Caroline Rey ont inauguré avec leurs voisins immédiats, la boulangerie Villaret, le restaurant « la brasserie » qu’ils ont ouvert fin mai dernier dans la ZAC du petit verger.

Beaucoup de monde pour ce rendez-vous sympathique et savoureux, aussi bien par la gentillesse de l’accueil que par les amuse-gueules et boissons proposées.

« Le puntch est un vrai bonheur » laisse entendre un convive qui visiblement l’avait beaucoup aimé. Romain n’a pas hésité à aller vers tous les invités, servant parfois lui-même et pouvait à juste titre être fier de tous les mets qu’il offrait à ses invités.

Car mettre en place ce restaurant dont il rêvait depuis longtemps n’a pas été petite chose et les travaux ont été importants, pour que ce lieu soit vraiment accueillant et agréable, puis pour que les prestations proposées soient réussies.

Aujourd’hui Romain a le sourire, même si rien n’est jamais acquis, et son restaurant mérite le détour, les « avis » d’ailleurs le prouvent s’il en était encore besoin.

Contact : La Brasserie, 1B rue Marie Durand ZAC Petit Verger,   La Calmette ; 06 18 53 30 95 ou labrasserie30190@outlook.fr

la brasserie, la calmette

Romain n'hésitais pas à prêter main forte pour aider ses serveurs

la brasserie, la calmette

la brasserie, la calmette

la brasserie, la calmette

la brasserie, la calmette

la brasserie, la calmette

06 septembre 2017

Quentin Pastor crée sa société de portage à domicile

Né à Nîmes voilà 32 ans, Quentin Pastor a travaillé pendant 8 ans dans le commercial (telecom, tabac puis pour mondial relai) et souhaitait créer sa propre entreprise sur le secteur de La Calmette.

Il vient de se lancer en auto entrepreneur dans un service de portage de repas à domicile, essentiellement auprès des personnes âgées.

« Je voulais avant tout proposer une cuisine familiale, loin des repas un peu industriels des cuisines centrales, et je me suis rapproché d’un traiteur Nîmois connu pour la qualité de ses produits. A côté de ça, j’aime le relationnel, et j’ajoute à ce service le sourire et éventuellement le conseil, par exemple pour un dossier APA ».

Quentin est un sportif qui joue au tennis et fait de la natation quand son travail lui laisse un peu de temps. Sa société de portage à domicile s’appelle « les délices d’Alice » avec une formule à 9.50 € (entrée, plat, fromage et dessert) le midi avec possibilité de livrer lundi, mercredi et vendredi pour 2 ou jours 3 (week-end).

Il livre à La Calmette et villages alentours (Dions, St-Geniès, La Rouvière, St-Mamert, Fons, Parignargues, etc.). On peut le joindre au 06 59 54 92 10 ou cuisine@lesdelicesdalice.fr et commander pour un essai une formule 3 repas à 25€.

IMG_8055.JPG

01 juin 2017

L'ADMR en assemblée générale

Jeudi 1er juin, l’ADMR la Gardonnenque, association d’Aide à Domicile en Milieu Rural, a organisé son assemblée générale à l'Acsem-Michel Névot.

Odette-Sophie Bonijol, présidente, a présenté le nouveau bureau, Denis Huot, trésorier et vice-président et Josiane Voirin, secrétaire, en présence du directeur de la fédération du Gard M. Riso.

Elle a fait le point de la situation et notamment expliqué le nouveau logiciel mis en place par l’ADMR au niveau national, philia, qui permettra aux clients de signer sur téléphone et facilitera la gestion des plannings.

L’association de la Gardonnenque, à La Calmette depuis 2013 a fourni 18 000 heures en 2016 pour 19 salariés.

« Nous avons 148 clients sur la Gardonnenque, dont 56% ont plus de 80 ans et il est remarquable de noter que sur 148 clients on compte 103 femmes. Nous avons procédé à l’installation de 12 télé-assistances et depuis 1 an et demi l’ADMR gère deux crèches, à Saint-Chaptes et Domessargues.

Nous couvrons 23 communes et proposons plusieurs services : Aide à constitution des dossiers (APA, CARSAT, CAF, etc.), organisation des interventions de salariés au domicile (aide aux repas, ménage, repassage, accompagnement, etc.) et visites pour être plus proches des personnes ».

Cette année, le Conseil Général va faire une évaluation des 18 associations indépendantes dans le Gard, et nous espérons obtenir une bonne appréciation, à la fois au niveau gestion et au niveau satisfaction de nos clients (95% satisfaits au dernier sondage).

Le souci de la présidente reste le recrutement de bénévoles, notamment pour les visites à domicile.

Les personnes intéressées peuvent prendre contact auprès d’elle ou auprès de Cathy Zanelli, la secrétaire administrative installée dans le bureau calmettois au 04.66.72.31.81 ou info.gardonnenque@fede30.adm.org.

admr, la calmette

admr, la calmette

 

04 mai 2017

Martine Prude, une vraie horlogère au service de ses clients

IMG_7081.JPGEn ce début de mai, Martine Prude s’est installée dans les locaux du Petit Verger, où elle a ouvert une boutique de bijouterie traditionnelle et d’horlogerie.

Elle se forme par un apprentissage d’horlogerie en 1976 et commence à travailler en 78 comme vendeuse dans la Sarthe, puis comme directrice de magasin pour une compagnie européenne. 

« 41 ans d’horlogerie, ça ne me semble pas possible, dit-elle en riant, mais c’est pourtant vrai ». Martine est fière de se présenter comme une véritable horlogère professionnelle, capable de réparer, de nettoyer… « du changement de pile pendant qu’on fait ses courses, à une réparation très délicate ».

Arrivée en 78 dans le midi avec son fils, suite à un divorce, elle réalise son rêve d’y ouvrir une bijouterie horlogerie. Son bail de 9 ans se terminant, elle cherche à s’installer dans un lieu plus ouvert et dans un cadre plus sécurisant que dans son ancien local. La proposition de M. Mounier, le gérant de "Le Petit Verger" lui plait bien.

« C’est un gros investissement, mais j’ai l’espoir que mes clients seront fidèles et que de nouveaux clients qui aiment les produits locaux  et de qualité, comme ceux qui viennent au petit verger, découvriront le choix important des bijoux que je présente, avec des prix très bas, rapport qualité-prix, et surtout les services d’une vraie professionnelle ».

Elle insiste sur son côté professionnel au niveau horlogerie et création et fabrication au niveau des bijoux.

Martine aime la randonnée et fait de l’aquagym pour se détendre, mais sa passion reste son métier et sa boutique « Art et or » désormais implantée au 7 rue Fanfonne Guillierme dans la ZAC du petit verger.

Contact : 04 66 01 43 95.

IMG_7082.JPG

14 avril 2017

La Maison Villaret s'installe dans la ZAC du petit verger

Trois frères et soeur pour reprendre le flambeau

La maison Villaret vient d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie dans la ZAC du petit verger le 27 mars 2017. La maison Villaret n’est plus à présenter, installée à Nîmes depuis 1775.

Quand Gabriel Recolin rachète l’enseigne et en fait une des boulangeries –pâtisseries les plus réputée du département, il n’imaginait peut-être pas que ses petits-enfants reprendraient et développeraient son commerce à la suite de leur mère.

Ils sont trois associés : Marion, l’ainée, qui s’occupe de la partie vente et produits innovants, Rémi qui gère la partie production et Benoit plutôt axé sur l’administratif et le développement de projet. C’est d’ailleurs lui qui a l’idée d’installer un troisième point de vente sur La Calmette (avec le magasin de Nîmes et le point-vente aux halles), fort du conseil de ses amis déjà sur la ZAC (pharmacien, caviste).

Tous trois n’étaient pourtant pas particulièrement destinés à cette aventure, Marion une sportive sortie de UFR STAPS de l'Université de Montpellier, Rémi  un cavalier confirmé avec à son actif de nombreux concours d’équitation de haut niveau et Benoit qui a fait des études de menuiserie et a travaillé 10 ans dans les meubles contemporains.

Tous les 3 sont présents sur le village, même s’ils ont confié les manettes de la boulangerie-pâtisserie à une équipe nîmoise déjà aguerrie :

Jean-Michel, le boulanger, compagnon du devoir du tour de France qui travaillait depuis 4 ans à la boulangerie de Nîmes. Un adepte de boxe française qu’il pratique depuis 8 ans.

Anaïs, la pâtissière, formée en apprentissage chez Villaret avec une formation complémentaire en chocolaterie.

Audrey et Angélique, les deux vendeuses à plein temps venues également de la maison nîmoise : Audrey était déjà responsable des apprentis et a pris la responsabilité du magasin calmettois, et Angélique l’amoureuse des randonnées en Cévennes, qui après un apprentissage chez Villaret est partie passer un diplôme d’éducatrice dans le social. Quand ses anciens patrons l’ont relancée pour revenir travailler avec eux, Angélique n’a pas hésité et les a rejoints après une année de travail dans le social.

Contact : www.maison-villaret.com, 04 66 72 41 36, 1B rue Marie Durand

IMG_0926.JPG

Audrey, Anaïs, Angélique et Jean-Michel, l'équipe de La Calmette

07 septembre 2016

Une nouvelle agence immobilière à La Calmette

Thierry Freland est arrivé à Nîmes voilà 4 ans, venu de la région parisienne, pour ouvrir une agence immobilière au sein du groupe MDi30.

Corinne Roussel, assistante commerciale, l’y rejoint alors et travaille depuis avec lui. Sylvana Ladovicht, négociatrice avec plus de 10 ans d’expérience dans l’immobilier, s’occupe du secteur nord de Nîmes pour l’agence.

C‘est donc tout naturellement avec elles deux que Thierry ouvre une nouvelle agence sur La Calmette depuis le 1er septembre. Corinne, originaire de Grenoble et maman d’une jeune Lola de 13 ans assurera l’accueil du public et les premiers contacts, tandis que Sylvana, mère de deux jeunes fils de 14 et 17 ans poursuivra les négociations sur le secteur nord de Nîmes.

« J’ai surtout voulu une équipe de professionnels, dit Thierry, avec un agence présente physiquement. Il y a tellement de mandataires dans l’immobilier que ça me semblait essentiel de proposer une vraie implantation, où peuvent se signer des compromis en agence, garant de sérieux et de professionnalisme. Le groupe MDi30 assure un réseau dans le Gard de 9 agences, avec 40 personnes ».

Corinne accueille tous les jours de 9 à 12 heures 30, et de 14 à 19 heures, au local situé chemin du verger, derrière le bureau de tabac. Contact : 04 66 37 61 14 ou www.mdi30.com.

agence immobilière, la calmette

L'équipe MDI30 de La Calmette : Corinne, Sylvana et Thierry

01 août 2016

Julien Michel s’installe comme couvreur-zingueur dans le village

Julien Michel est venu de Dijon voilà 6 ans, et s’est bien intégré dans la Région avec sa compagne, avec qui il attend un enfant pour le mois d’octobre.

Il a travaillé deux ans comme serveur, mais ce milieu ne lui plaisait pas. Passionné de moto, il rencontre un ami motard qui était couvreur et l’incite à changer de métier en lui proposant de travailler avec lui pour apprendre. Julien se confrontera à cette profession avec lui pendant une année, mais c’est surtout ensuite avec Ludovic Duffau, à Atoutbat, qu’il va découvrir toutes les finesses de cette profession pendant deux années.

C’est d’ailleurs ce même Ludovic qui l’incitera à se mettre à son compte. Julien va se lancer dans l’aventure comme auto entrepreneur où il se perfectionne notamment grâce à de la sous-traitance.

Récemment installé dans le village, il aspire maintenant à accéder à l’artisanat et se lance dans des chantiers dont il aura la totale maîtrise « J’aime ce métier, malgré les guêpes l’été, dit-il en riant, et je veux pouvoir mener à bien les chantiers que je commence sans en mener plusieurs à la fois. La satisfaction de mes clients sera ma meilleure publicité et j’aime le travail bien fait.»

Recherche de fuite; création et rénovation de toiture; solin, tour de cheminée,gouttière zinc et plomb; produit anti mousse; création et rénovation Velux; zinguerie. 

Contact : 06.72.91.08.25 mjcouverture30@gmail.com

la calmette, julien michel,

 

29 juillet 2016

Mario ouvre son auto-école dans la ZAC du petit verger

Venus du Nord il y a 10 ans lorsque l’entreprise où ils travaillaient tous les deux a décidé de supprimer plusieurs sites, Mario, responsable de plateforme (mobilier de bureau) et Marie son épouse, seule reclassée, se retrouvent à Nîmes.

Tous deux vont devoir s’adapter à une nouvelle vie avec leurs deux enfants.

Mario suit une reconversion comme technico-commercial et travaille quelques années dans cette branche. A la même époque, il s’occupait de la conduite accompagnée de sa fille, et (outre le fait qu’il n’aimait pas trop la façon de travailler de l’auto-école) il se découvre un vrai plaisir à enseigner, se surprend même de sa patience et de son sens de l'écoute.

Le déclic, il décide de se lancer dans l’aventure, passe son diplôme, et après avoir travaillé 3 ans comme moniteur, ouvre enfin sa propre entreprise en accord avec son épouse.

Elle-même sans travail après que le site de Nîmes ait été délocalisé au Maroc, se lance dans une formation de secrétariat – comptabilité qu’elle suit actuellement.

L’"auto-école Mario" a ouvert début juillet, avec l’inauguration le 23 « avec beaucoup de monde », qui lui laisse espérer des suites positives.

« Je me base beaucoup sur l’empathie, l’écoute et j’organise par exemple l’apprentissage autour d’échanges, de discussion autour d’un thème, pour que mes élèves comprennent le pourquoi des choses et retiennent mieux. J’invite aussi les candidats qui réussissent à un pot « piqûre de rappel 3 mois après l’obtention du permis. Au niveau du code, je leur propose de travailler à partir d’un site hébergé, mis à jour régulièrement, et sur lequel ils peuvent s’entraîner à domicile. J’analyse ainsi leurs résultats et peux corriger si besoin » dit Mario.

Il a mis au point un système de planning où les élèves peuvent s’inscrire automatiquement, « par exemple si un  jour ils ont un professeur absent au lycée, ajoute-t-il, ils voient tout de suite s’il y a des créneaux possibles et s’inscrivent sans avoir à appeler au bureau ».

Mario souhaite aussi proposer des cours de rattrapage à des personnes ayant déjà le permis. Beaucoup de projets et une écoute attentive pour ce nouveau chef d’entreprise.

auto-école,autoécole mario,la calmetteSituée dans la ZAC, derrière le bureau de tabac, l’auto-école est ouverte tous les jours de la semaine (sauf dimanche) de 9 à 12 h et de 14 à 19 h. Contact : 06 25 27 69 19 ou autoecolemario@outlook.fr

auto-école,autoécole mario,la calmette

Mario à son bureau

auto-école,autoécole mario,la calmetteauto-école,autoécole mario,la calmette

auto-école,autoécole mario,la calmette

12 décembre 2015

Une nouvelle auto-école à La Calmette

Karine et Michel ouvrent une auto-école dans le village au 6 rue de la République. Née à Saint-Mamert, Karine a toujours travaillé comme monitrice auto-école après avoir passé son BEPECASER (Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière).

Elle rencontre Michel, un parisien, également moniteur auto-école qui vit dans le midi depuis plus de 30 ans, et l’idée germe de se mettre à leur compte.

Alors qu’ils souhaitaient ouvrir une auto-école associative, les réductions de subventions les poussent à ouvrir une SARL à St-Mamert voilà 5 ans, puis à St-Geniès de Malgoirès 2 ans après, et aujourd’hui à La Calmette.

De leur envie initiale, ils ont gardé le côté social. C’est ainsi qu’ils adhèrent au programme « bourse au permis »de la CCLeins-Gardonnenque proposant une aide aux jeunes de 15 à 25 ans qui en contrepartie s’engagent dans un projet de 35 heures bénévoles au service d’associations. Un projet « gagnant-gagnant » qui fonctionne très bien.

Karine a bien à faire avec leurs 6 enfants. Elle est fan de scrabble et a même été sélectionnée aux championnats de France à Vichy en 2013

« mais j’ai du mal continuer faute de temps, dit-elle en souriant, et l’entreprise est très prenante. Nous avons été agréés pour le formule 1€ par jour (convention Etat/banques qui permet d’obtenir un prêt à taux 0 pour passer le permis en remboursant ensuite à raison de 30 € par mois), agréés pour la bourse au permis, nous avons signé une charte de qualité et offrons à nos clients une garantie financière » et elle ajoute « nous lançons une promotion jusqu’à fin janvier à La Calmette, avec réduction de 100 € sur les forfaits » avec une permanence mardi et vendredi 10/12 et 16/20h, mercredi 14/20h, jeudi 16/20 h, samedi 9/12h.

Contacts et horaires sur www.autoecole-du-griffe.fr, 04 66 03 81 19, 06 34 61 47 33

auto-école, la calmette

auto-école, la calmette

auto-école,la calmette

04 décembre 2015

Nouveaux compteurs électriques, quand à La Calmette?

erdf 3.JPG

erdf 2.JPG

Plus d'infos : www.erdf.fr/linky-bientot-chez-vous

01 décembre 2015

Le Pays Garrigues et Costières de Nîmes lauréat LEADER

pays,pays garrigues et costières de nîmes,la calmetteJeudi 26 novembre, les membres du Comité de Programmation du «Pays Garrigues et Costières de Nîmes», composé d’acteurs publics et privés du territoire, se sont réunis pour la première fois à la mairie de La Calmette, sous la Présidence de M. Jacques Bollègue, Président du Pays.

Le Comité est l’instance décisionnelle qui sélectionne les opérations éligibles et attribue les subventions LEADER. Depuis le 23 octobre, le Pays bénéficie d’une enveloppe de financements européens dédiés au développement rural (programme LEADER) et dispose de 2 420 000 € du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) pour soutenir des projets innovants, issus d’un partenariat public-privé.

Fruit d’un large travail d’animation territoriale de la part de l’équipe du Pays, plus de 160 personnes se sont mobilisées depuis l’automne 2014, (réunions publiques, groupes de travail, rencontres) et ont permis de faire apparaitre 3 axes : Asseoir une gouvernance alimentaire qui s’appuie sur les complémentarités du territoire ; s’approprier et transmettre les richesses patrimoniales, environnementales et culturelles du territoire; soutenir des usages et des pratiques de proximité.

Le «Pays» s’est doté d’un nouvel outil, le GAL (Groupe d’Action Locale), réseau d’acteurs privés et publics, pour mettre en œuvre jusqu’en 2020 la stratégie de développement LEADER. Au cours de cette réunion, les membres du Comité ont pu s’imprégner d’avantage de la démarche, prendre connaissance des types d’opérations éligibles et des modalités d’accompagnement dont pourront bénéficier les porteurs de projets. Ils peuvent s’adresser à l’équipe technique en charge de LEADER au sein du Pays, qui sera là pour les accompagner tout au long de leur démarche de demande de subvention communautaire mais aussi les orienter vers d’autres partenaires au besoin.

« LEADER, c’est aussi l’opportunité de poursuivre et développer les échanges avec d’autres territoires français et européens en construisant des projets de coopération. J’ajoute que le Conseil Départemental du Gard qui a accompagné notre candidature poursuivra son soutien technique et financier dans la mise en œuvre du programme » précise le Président.

Contact et information : 04 66 02 54 12, pays.garrigues.costieres.nimes@gmail.com,

www.pays-garriguescostieres.org

pays, Pays Garrigues et Costières de Nîmes, la calmette

pays, Pays Garrigues et Costières de Nîmes, la calmette

Le comité de programmation réuni autour de Jacques Bollègue

Rencontre entre artisans avec "artisan de notre avenir Gard"

Une rencontre entre artisans bien utile

artisan.jpgA l’initiative de Sébastien  Guironnet, élu municipal mais aussi élu à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Gard, une réunion publique a eu lieu mercredi 25 novembre à l’ACSEM, salle Michel Névot, entre les artisans de La Calmette et des environs. Sébastien avait invité ses collègues élus d’"Artisans de Notre Avenir" pour discuter et échanger sur les sujets qui touchent l’artisanat. Statut de l’artisan, RSI, qualification et déréglementation des métiers annoncés par Emmanuel Macron ont nourri les débats. Philippe Canoby représentant élu pour l’artisanat au RSI a expliqué les raisons des difficultés rencontrées par les artisans vis à vis de l’organisme. Il s’est félicité du travail mené par Fabrice Verdier, Député de la circonscription, pour améliorer la situation, liée en partie à la gestion de l’UPA (Union Professionnelle Artisanale). Deux vice-présidents de la Chambre des Métiers,  Henry Brin  et Jacques Bourgade, ont mis en lumière les projets qu’ils mènent auprès des artisans pour avoir plus de proximité et pour favoriser la transmission des savoir-faire des artisans à travers la formation professionnelle. Cette rencontre s’est faite en présence du maire Jacques Bollègue. « Elle s’inscrit dans la volonté du groupe « Artisans de Notre Avenir » d’être concrètement auprès des artisans pour que la Chambre des Métiers soit plus proche d’eux et puisse les aider dans l’exercice de leur métier » déclare Sébastien. La rencontre s’est terminée autour du verre de l’amitié offert par la municipalité.

IMG_4126.JPG

Les représentants d' "Artisan de Notre Avenir" à l'écoute des professionnels de La Calmette et alentour

 

 

16 novembre 2015

Réunion avec les artisans de La Calmette et alentours

La municipalité organise, avec le concours de Jacques Bourgade, président d' "Artisans de notre avenir Gard" et Henry Brin, président national d' "Artisans de notre avenir" une réunion à l'ACSEM, salle Michel Névot, où sont invités tous les artisans de notre commune et alentours.

Mercredi 25 novembre à 19 heures

artisans1.JPG

07 novembre 2015

Charlie s’installe en micro entreprise dans le village

Charlie Ayrald est né ici il y a 25 ans et avec son frère jumeau Cyprien, il a toujours vécu à La Calmette. L’école du village, puis le collège, il finit par passer un BEP d’ EANR (entretien et aménagement des espaces naturels et ruraux) au Grand Mas à Uzès.

Tandis que son frère poursuit jusqu’au bac, il préfère travailler dès le BEP, quelques années à Saint-Rémy en «travaux paysagers», puis un an chez les jeunes pousses à Barjac où il perfectionne son savoir-faire dans la création et l’entretien des jardins.

Décidé à être son propre patron, il crée son entreprise cet été qu’il va appeler « C A Paysage » après avoir investi dans un fourgon et un camion. Charlie est un passionné de chasse et de pêche et très sportif, il joue au foot à St-Mamert et fait beaucoup de courses à pied comme récemment à Génolhac.

Contact : CA paysage 06 27 51 28 86

IMG_3037.JPG

Charlie et son frère Cyprien 

 

05 novembre 2015

Pascal Nicolas, un tatoueur sachant tatouer dans le village

Le 1er octobre, Pascal Nicolas ouvre un salon de tatouage « rocking tattoo » dans le cœur du village, en face du bar l’Afficion.

Originaire de Bourgogne, Pascal a vécu longtemps à Montpellier avant de s’installer en début d’année à La Calmette. Après d’importants travaux dans les anciens locaux d’une auto-école, il décide de réaliser un rêve qui lui tenait à cœur depuis ses 15 ans : s’installer à son compte dans un métier qui le passionne : le tatouage.

Il a commencé sa carrière professionnelle dans la menuiserie et ébénisterie, dont il a un CAP, puis il fera divers boulots comme chauffeur poids-lourds ou dans les eaux et forêts, mais il est dans le tatouage depuis toujours et travaillait dans des salons depuis près de 20 ans.

« J’ai 3 enfants et 2 petits-enfants, dit-il en souriant, même si ça ne se voit pas. Mes passions ? le rock, le tatouage, le dessin et le rock. J’ai d’ailleurs organisé un nombre important de concerts, le dernier en mai à Anduze, mais aujourd’hui, je vais me concentrer sur mon salon ».

Pascal a pris deux stagiaires en formation avec lui, Yohann et Florie, qui semblent partager sa passion du tatouage et du dessin. Il devrait prochainement inaugurer son salon en faisant venir quelques groupes de rock. « Le salon est ouvert du lundi au vendredi, 8 à 12h et 14 à 18 h et le samedi sur RV ».

Contact : 06 78 50 26 65 ou sur facebook : scalpa nicolas

IMG_3005.JPG

Yohann, Florie et Pascal devant le salon

IMG_3000.JPGIMG_3003.JPG

IMG_3003 (2).jpg

Pascal a orné un de murs du salon d'affiches de concerts qu'il a organisés

 

09 octobre 2015

Animation sur le marché dimanche matin

Dimanche 11 octobre, à 10 h 30, rue de la République, Arnaud PRINGALLE et Xavier LAHAYE, cavistes à Nîmes, rejoignent Grégory Girard, notre boulanger, pour proposer une dégustation de leurs vins en accompagnement d’une fougasse géante.

Gregory, qui a été récompensé lors du dernier concours «Militant du goût-Gard Gourmand» en obtenant la médaille d’argent pour cette délicieuse fougasse pâte à pain, permettra ainsi à tous de la déguster.

Sébastien Guironnet, conseiller municipal en charge de l’organisation et de l’animation du marché, ajoute ainsi un petit plus à ce sympathique marché du dimanche matin au cœur du village.

IMG_3911.JPG

marché 10.JPG

05 octobre 2015

Inauguration du pôle multi activités de la Mutualité Française

Vendredi 2 octobre, le président de la Mutualité Française, Bernard Creissen, est venu inaugurer le nouveau centre multi-activités ouvert dans la ZAC du Petit Verger en présence de Fabrice Verdier, député, de Jacques Bollègue, maire, et d’Hélène Cluet, Directeur Général.

Une cinquantaine de personnes présentes ont écouté le président puis le député, qui a souligné l’importance de l’action de la mutualité française dans le paysage médical et social de notre région.

Après 26 ans de présence dans notre village avec son magasin "Les Opticiens Mutualistes", MFG a souhaité créer un pôle multi-activités pour offrir un service plus large aux habitants de la Calmette et alentours.

«Ce pôle multi-activités est un site incontournable d’accès à la santé où la dispense d’avance de frais est pratiquée pour tout public. 4 salariés et 1 apprentie (opticiens, audioprothésistes) y travaillent» précise le président.

Mutualité Française Gard est un organisme à but non lucratif, reconnu d’utilité publique et membre de l’économie sociale. Elle a pour vocation de gérer et de développer 40 SSAM (Services de soins et d’accompagnement mutualistes) au service de la population, ouverts à tous dans le Gard, soit 18 magasins "Les Opticiens Mutualistes", 8 centres "Audition Mutualiste", 8 centres de santé dentaire, 140 logements pour jeunes, 4 crèches multi-accueils et 1 micro-crèche.

La soirée s’est terminée agréablement devant des petits fours servis par Karine Dubarry, directrice du magasin et son équipe.

Contact : Karine 04 66 81 09 83, et pour plus d’informations sur Mutualité Française Gard : www.mfg.fr

P1070769.jpg

Fabrice Verdier coupe le ruban en présence de la directrice générale, du président et du maire

Inauguration La Calmette (4 sur 4).jpg

Inauguration La Calmette (1 sur 4).jpg

742519608.JPG

Inauguration La Calmette (1 sur 1).jpg

 

 

28 septembre 2015

Caroline et Olivier, vendanges manuelles pour un vin des coteaux calmettois

Olivier Galant a toujours voulu être vigneron. Alors que ses parents souhaitaient le voir s’orienter vers des études et faire autre chose, Olivier achète sa première vigne après avoir entendu à la cave coopérative où il accompagne son père lors de vendanges qu’un paysan cherchait à vendre: il se sépare de sa voiture pour avoir l’argent, il a 18 ans.

Après avoir passé le bac D, il repasse le bac C l’année d’après pensant s’orienter vers une école d’ingénieur, mais son rêve reste la vigne et il abandonne ses études pour le réaliser. Une opportunité lui permet d’acheter à Cruvier-Lascours et l’aventure commence en 98.

Marié, il a trois garçons avec Caroline : Valentin, Antoine et Arthur.

En parallèle à son travail d’infirmière libérale, Caroline aide Olivier à la ferme et s’occupe des enfants. Comme beaucoup d’épouses de viticulteurs, elle assure ses « trois métiers » avec passion. On la retrouve aussi dans les foires ou sur les marchés comme celui du dimanche matin à La Calmette.

A la tête d’un vignoble d’une quarantaine d’hectares, situé sur huit communes de l’Uzège, Olivier qui fait alors parti des « jeunes agriculteurs du Gard » va sélectionner les meilleurs terroirs afin de produire des vins de qualité. « Le domaine est mené en agriculture raisonnée : travail du sol, taille courte et vendanges manuelles, nous dit-il, tout au moins pour une partie de la production comme à La Calmette. Devenir vigneron indépendant restait mon rêve et en 2013, on décide de se lancer».

Passionnés par leur terroir et leurs origines, Caroline et Olivier renouent avec la tradition familiale, en créant leur cave, le clos Galant, à Aubussargues et en vinifiant leur premier millésime 2014.

« Pour nos blancs et nos rosés, nous effectuons un pressurage direct dans un pressoir pneumatique. Ensuite, la fermentation se fait dans des cuves inox avec maîtrise des températures. Pour nos rouges, nous effectuons un égrappage (séparation de la rafle et des baies), puis fermentation dans nos cuves inox de 20 à 30 jours avant  d’être élevé en cuve pendant six mois ». Olivier cultive quatre cépages, le grenache blanc et le noir, le viognier, et le merlot, planté en 1998 à « Cantocouquiou » (champ de cailloux en provençal). C’est notamment ce merlot des coteaux calmettois qui donnera à Caroline et Olivier leur première médaille d’argent au concours des vins de Nîmes en 2015.

Vous pouvez acheter leur vin au domaine mais également dans plusieurs points de vente indiqués sur leur site www.clos-galant.com (dont la boulangerie de La Calmette).

 

Contact : 06 81 12 16 50, 04 66 72 13 72 contact@clos-galant.com

Caroline et Olivier Galant, la calmette

Caroline et Olivier, sur leur domaine du Clos-Galant

Caroline et Olivier Galant, la calmetteCaroline et Olivier Galant, la calmetteCaroline et Olivier Galant, la calmetteCaroline et Olivier Galant, la calmette

Caroline et Olivier Galant, la calmette

Caroline et les vendangeurs dans les vignes des coteaux calmettois de Cantocouquiou, vendredi 25 septembre 2015

 

07 septembre 2015

Premier marché hebdomadaire, un franc succès

De nombreux commerçants se sont installés dimanche 6 septembre matin, pour le premier marché hebdomadaire voulu par la municipalité pour redynamiser le centre du village. Le maire et deux conseillers, dont la première adjointe, ont rencontré chacun des exposants dont les beaux étalages installés dans la rue de la République donnaient vie à cette belle artère, récemment rénovée.

 

« Nous sommes très satisfaits, nous confie Jacques Bollègue, car il y a eu beaucoup de monde pour cette première opération. Ce n’est jamais gagné d’avance, car si les marchés ont la côte, encore fait-il que les clients soient au rendez-vous et reviennent pour pérenniser la manifestation » Il faut dire que Sébastien Guironnet qui a pris la responsabilité de mettre en place ce marché du dimanche matin a su convaincre toutes les parties : Marchés de France, Agriculture et territoires (chambre d’agriculture), la Chambre de métiers du Gard et la Chambre de commerce et d’industrie, partenaires de la manifestation.

Une belle initiative qui devrait répondre à un vrai besoin et permettre à tous de s’y retrouver, produits régionaux, alimentaire et textile (textiles, bijouterie, maroquinerie, poissonnerie, boucherie, rôtisserie, fromagerie, primeur, traiteur, plats à emporter, etc.). La première expérience de marché sur l’esplanade Roger Martin il y a une dizaine d’années avait été un échec malgré un début encourageant et les craintes d’un nouvel échec étaient dans toutes les têtes. Il semble que ce soit cette fois bien parti en espérant que le public ne boudera pas le plaisir de s’y retrouver chaque dimanche matin. Sébastien ajoute « le poissonnier et le fromager, absents dimanche, seront d'ici à la fin du mois. Enfin, au-delà de l'aspect mercantile de la manifestation, c'est surtout l'occasion d'un rendez-vous hebdomadaire convivial, un lieu de rencontre sous le signe de la proximité et de l'échange qu’on a voulu créer ».

 

Pour informations : Sébastien Guironnet 04 66 81 00 12 mairie de La Calmette

IMG_3909.JPG

IMG_3911.JPG

IMG_3914.JPG

05 juin 2015

L'atelier de Joëlle Couture est transféré impasse La Tour du Pin

"Joëlle couture" s’était installée au cœur du village en août 2014, mais elle se heurte à des difficultés qui lui ont fait prendre la décision de poursuivre son activité à son domicile. Elle a donc transféré son atelier de couture, retouches, ourlets, transformation de vêtements, confection de rideaux et repassage au niveau de l’impasse de la tour du pin, angle rue de la République.

 Elle avait voulu venir dans l'ancien local du bureau de tabac, «pour être plus proche des gens», heureuse initiative qui permettait de maintenir un commerce de plus dans le centre. Elle était installée à la ZAC du Petit Verger depuis décembre 2011.

 

L’atelier reste ouvert tous les après-midi de 14 à 19 h et trois matinées de 9 à 12 heures (mardi, jeudi et vendredi).

Contact : 06 80 10 62 23 ou 09 82 47 33 31 (le portable passe mal au milieu du village) 

A noter que Joëlle peut recevoir entre midi et 14 heures, sur rendez-vous

 

joelle couture transfert.jpg

 

Joëlle avait pourtant fait d'importants travaux dans son local, mais son déménagement était devenu impératif. Elle vous attend dans son nouveau local. N'hésitez pas à faire appel à elle et à la soutenir.

plan du village joelle couture.jpg

01 juin 2015

Franck ouvre un salon Itsi-Ban à La Calmette

Frank Galindo a ouvert depuis peu un salon de coiffure « Itsi-ban » («être le premier» en Japonais) dans la ZAC du petit-verger.

Un grand nombre de personnes ont répondu à son invitation pour l’inauguration ce samedi 30 mai. Son ami Sylvain, traiteur à Alès de la ferme des saveurs, avait bien fait les choses et tous ont pu apprécier après avoir visité le nouveau salon l’excellent accueil qui leur était réservé.

Franck, joueur de tennis classé 5/6 qui vit aujourd’hui à La Rouvière, est dans la coiffure depuis 16 ans. Après avoir suivi des stages avec Steven, directeur artistique chez Wella, il rencontre Bernard Brivet qui dirige une trentaine de salons Itsi-ban dans la région et il est séduit par le concept « non seulement ils m’aident à me développer dans un climat de type familial, mais en plus je partage complètement les valeurs humaines qui prédominent dans ce groupe et le concept de recherche de bien-être à travers le feng-shui ( énergie positive) de Itsi-ban » nous dit-il en nous présentant ses trois équipières : Harmony, Bettina et Sarah.

IMG_0688.JPG

Franck, entouré de Harmony, Bettina et Sarah

IMG_0693.JPGIMG_0696.JPGIMG_0698.JPGIMG_0702.JPGIMG_0703.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sylvain, de "la ferme des saveurs" d'Alès

22 mai 2015

Assemblée Générale de l'ADMR La Gardonnenque

Jeudi 21 mai, L’ADMR, association d’«Aide à Domicile en Milieu Rural», organisait son assemblée générale dans la salle du conseil à la mairie. Odette-Sophie Bonijol, présidente, en présence de M. Riso, Directeur de la fédération du Gard et de Mme Lancou, responsable ressources humaines, a fait le point de la situation aux 22 salariés et volontaires présents.

Après les avoir félicités suite au sondage réalisé auprès des clients et montrant un taux de satisfaction de 92 %, elle a rappelé que l’association avait progressé de 17% de 2013 à 2014. « Nous avons aujourd’hui 162 clients sur la Gardonnenque, avec une forte proportion sur La Calmette. Notre association, a-t-elle ajouté, s’inscrit dans le courant national, fort de 100 000 salariés et de près de 110 000 bénévoles dans toute la France, avec 18 associations indépendantes dans le Gard. L’ADMR la Gardonnenque, anciennement « ADMR Saint-Chaptes », va avoir 31 ans d’existence dans le département où elle couvre 23 communes. Nous proposons plusieurs services : Aide à constitution des dossiers (APA, CARSAT, CAF, etc.), organisation des interventions de salariés au domicile (aide aux repas, ménage, repassage, accompagnement, etc.) et visites pour être plus proches des personnes ». 

Le souci de la présidente aujourd’hui est le recrutement de bénévoles, notamment pour les visites à domicile et elle lance un appel. Les personnes intéressées sont priées de prendre contact auprès d’elle ou auprès de Cathy Zanelli, la secrétaire administrative installée dans le bureau calmettois au 04.66.72.31.81 ou info.gardonnenque@fede30.adm.org.

admr, association d'aide à domicile, la calmetteadmr, association d'aide à domicile, la calmetteadmr, association d'aide à domicile, la calmetteadmr, association d'aide à domicile, la calmetteadmr, association d'aide à domicile, la calmette

03 mars 2015

Geoffroy lance « Estetik' Auto »

Geoffrey Chancerel est un jeune Calmettois de 24 ans. Après avoir fait toute sa scolarité dans le village, puis au collège et lycée de Nîmes, il passe avec succès un BTS en Bâtiment-Travaux Publics. Comme il éprouve bien des difficultés à trouver un emploi correspondant à sa qualification, il entre comme agent SAV dans une entreprise de la Région mais aspire à développer son savoir-faire.


Il cherche alors une idée d’entreprise qu’il pourrait créer et essaie de connaître les besoins des personnes autour de lui, et l’idée lui vient. Début 2015, il décide de se lancer comme auto entrepreneur dans le domaine du lavage de véhicules à domicile ou sur les lieux de travail (voitures / motos / camions).

« Une prise électrique suffit et le résultat est bluffant, autant en extérieur sur des taches de résines ou de goudron sur les jantes qu’en intérieur sur les sièges (tissus ou cuir). J'ai également la possibilité de faire les baies vitrées, canapés ou même certains tapis ou moquette » dit-il, enthousiaste pour la suite, et il ajoute « Je pratique des tarifs plutôt attractifs par rapport à ce qui se pratique à Nîmes ou ailleurs. J’ai acquis cette machine à Paris et suivi une formation chez le fabriquant. J’utilise la vapeur sèche, très économe en eau et je n’utilise que des produits sans silicone».

Enfant du pays, Geoffroy reste basé à La Calmette, où il a notamment fait partie du conseil municipal des jeunes et participé activement à la JFC (Jeunesse Festive Calmettoise). Il ajoute « Je suis passionné de moto cross et participe à des compétitions au niveau régional »

Contact téléphone 06.32.37.39.56, par mail : estetik-auto@hotmail.com ou sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Estetik-Auto/365017340321907

IMG_9664.JPGIMG_9667.JPGIMG_9660.JPG

logo estetikauto.jpgtarif flyer.JPGESTETIK FLYER final 2 volets.jpg

IMG_9667.JPG

18 octobre 2014

Agathe Couture ouvre son atelier-boutique « Lonely déco » dans la ZAC

IMG_8288.JPG

 

Lonely déco a ouvert samedi 18 octobre dans la ZAC du Petit Verger.

Avec une formation de tapissière décoratrice, Agathe Couture se passionne pour son métier. En 91, après quelques années dans la décoration, elle abandonne pendant 19 ans son métier pour partager en tant que secrétaire la gestion de l’entreprise d’ambulances de son mari.

Ses deux filles étant plus grandes, elle revient à ses premiers « amours » en ouvrant pendant 4 ans un atelier de tapisserie-décoration à La Rouvière où elle refait une clientèle fidèle. Désirant se développer et adjoindre une boutique à son atelier, elle choisit de s’installer à La Calmette, rue du 11 novembre 1918.

Spécialiste de la tapisserie d’ameublement, elle participe aux journées des métiers d’art à Uzès avec succès et fait du « home staging », décoration d’appartement pour favoriser les ventes, à la demande de sociétés immobilières ou de particuliers.

Agathe précise qu’elle se déplace « afin de repenser l'intérieur dans les moindres détails » en dehors des heures de la boutique. On trouve dans son magasin déco, mobilier, luminaires, arts de la table et linge de maison.

Pour la joindre 04 66 57 95 27 ou 06 68 23 53 53 www.lonelydeco.netIMG_8289.JPG

IMG_8287 (2).jpgIMG_8302.JPG

IMG_8294.JPG

Magasin et atelier ouverts du lundi au samedi de 9h à 13 h et de 15h à 19h.



16 octobre 2014

Ouverture samedi 18 de "Lonely Deco", atelier et magasin

Agathe Couture ouvre son atelier et magasin de décoration d'intérieur "Lonely Déco" dans la ZAC du petit Verger, angle rue Marie Durand et rue du 11 novembre1918 (juste après le nouveau bureau de tabac) ce samedi 18 octobre.

lon 001.jpg