Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 mai 2016

AVIS A LA POPULATION : enquête de satisfaction MARCHE DOMINICAL

Sébastien Guironet, élu en charge du marché dominical, vous propose une 

" Enquête de satisfaction sur le marché dominical" à renseigner en mairie (accueil RDC) jusqu'aucontent.jpg 27 mai 2016.escargot3 (2).jpg

enquete marché.jpg

"Venez remplir le questionnaire en mairie (service accueil au rez-de-chaussée)

Donnez vos idées… Jusqu’au 27 mai 2016. Cela nous permettra d’ouvrir des voies nouvelles,  d’évoluer suivant vos désirs, de créer, etc… tout cela dans la mesure du possible"

 

 

 

 

17 février 2014

Les parents d'élèves se mobilisent

Une réunion se tiendra à l'ACSEM, salle Michel Névot, mercredi 19 février 2014 à 18H00.

Cette réunion a pour but de mobiliser les parents d’élèves de LA CALMETTE au sujet de la fermeture annoncée d’une classe de 6e au collège de ST Géniès de Malgoirès. Cette suppression entrainera un effectif de 31 élèves minimum par classe en 6e à la prochaine rentrée de septembre 2014.

Nous vous tiendrons au courant des suites éventuellement données à cette réunion, d'autant que les parents d'élèves des villages voisins semblent se mobiliser aussi.

coloriage-marelle-co#7C4747.jpg

 

15 juillet 2010

Connaissez-vous l’IBM ?

Non ! pas IBM, l’entreprise informatique… l’indice de bonheur mondial !

Longtemps on ne considérait que le PIB d’un pays pour indiquer dans quel pays on vivait le mieux, or le PIB n’est qu’une évaluation de la production économique. La Guinée équatoriale et le Portugal ont le même PIB, pourtant le taux de mortalité d’un enfant y est de 146 pour mille contre 5 au Portugal.

En 1990 le Pnud (Programme des Nations Unies pour le Développement) a cherché une mesure plus objective pour évaluer le bien-être : l’IDH (indice de développement humain) qui ajoutait au PIB l’espérance de vie à la naissance et le niveau de formation. Cet IDH est depuis publié tous les ans.

Pierre Le Roy, un énarque français, a amélioré encore cet indice de qualité de vie en y ajoutant davantage de paramètres pour mesurer plus justement les «conditions nécessaires pour être heureux individuellement». Il a créé l’IBM : 40 critères (comme le nombre de victimes de conflits majeurs, le taux de corruption, la probabilité d’atteindre 65 ans, la liberté de la presse, le droit des femmes, des enfants, le nombre de suicides, le taux de CO2 dans l’atmosphère, etc., le tout regroupé en 4 grands domaines :

1.      La paix et la sécurité

2.      La liberté, la démocratie et les droits de l’homme

3.      La qualité de la vie

4.      La communication et la culture

 

Tous les ans il recueille une somme d’informations venant d’organismes internationaux (Unesco, Pnud, OMS, Amnesty International, etc.), les mouline et en tire un classement de 60 pays.

 

Intéressant de voir l’évolution, inquiétante parfois (le nombre de victimes de catastrophes naturelles a augmenté, l’écart PIB entre les pays riches et pauvres s’est dramatiquement creusé…), parfois de bonnes nouvelles (le nombre de conflits armés majeurs est passé de 25 à 15 entre 2008 et 2009, le taux de mortalité est passé de 81 à 68 pour mille par exemple).

 

 

En France, où se situe-t-on ? à la 11e place. Pas trop mal non ? et pourtant quand on fait un sondage « subjectif » auprès des populations, les Français arrivent à la 44e place (juste avant la Chine). Serait-on victime de nos injonctions parentales ; "mais t'as tout pour être heureux(se)", à moins qu'on soit né ainsi : jamais content...IBM tableau 09 les 22 1ers.jpg

Et à La Calmette ? quel IBM ? Je pense y travailler bientôt et vous proposer quelque chose... ok? à suivre donc...

 

bonheur.jpg
(sources : sciences et avenir)
 

20 décembre 2009

Identité vranzaize

Petite phrase interessante au milieu du déluge de discours au sujet du débat sur l'identité nationale, que j'ai piquée sans scrupule à Nathalie, dans son excellent blog "avignon in photos" :

 "Qui est français ? Celui qui se sent étranger à la question..."

Ca ne semble rien mais ça résume peut-être tout ...

zzzz erby.jpg
Merci à Erby

Merci à Grémi

zzz philippe morelle.jpg
Merci à Philippe Morelle (2 dessins)
zzz morelle.jpg
zzz chatelain.jpgMerci à Chatelain
zzz delucq.jpg
Merci à Delucq
zzz echevin.jpg
Merci à Echevin
zzzz ougen.jpg
Merci à Ougen
zzzz gremi.jpg

22 novembre 2009

Etre Français ! parlons en

franchouillard2.JPG

Etre Français ? Parlons-en !

S’il est un débat sur lequel il ne faut pas refuser de participer, c’est bien celui-là.

La question de l’identité nationale s’est toujours posée aux peuples, quel qu’ils soient, et a toujours trouvé des réponses très différentes. Etre français ? À combien de générations faut-il remonter ? Et si nos ancêtres étaient de farouches agnostiques anticléricaux est-on moins français que s’ils ont été persécutés en tant que protestants, ou écrasés au temps des cathares, que dis-je brûlés vif sous Néron… Le droit du sol ? Et en quel honneur ? On peut naître sous un Régime honnis et n’aspirer qu’à fuir le pays où on se trouve…Et si on a refusé de partir à la guerre, est-on moins français que si on a collaboré sous Pétain ?

Incroyable débat ! Pourtant il est essentiel. D’autant que tout le monde reconnait, à part quelques attardés fanatiques, que le métissage a toujours été source de grande richesse pour un pays et pour son identité.

La France serait-elle ce qu’elle est sans l’invasion des Wisigoths, sans la prédominance des Grecs, sans la domination romaine ? Sans la venue des Espagnols, des Italiens, etc. etc. ?

Etre français c’est la somme de tout ça, mieux que la somme : l’amalgame de toutes ces cultures mêlées, de toutes ces religions, ces croyances, ces savoir-faire. Apportée par l’immigration, mais aussi par l’émigration, quelle ait-été forcée ou en force, cette « conscience » d’appartenir à un pays a forgé une sorte de fond commun. C’est cela qu’il nous faut rechercher : qu’est-ce qui nous unit au-delà de tant de différences.

Qu’est-ce qui me fait me sentir chez moi ? Me sentir proche de ce quidam qui pourtant pense le contraire de moi, n’a pas la même religion, pas les mêmes idées, pas les mêmes intérêts ?  La liberté ? L’égalité ? La fraternité ? Peut-être mais si je suis issu d’une famille guillotinée, que fais-je encore là ? L'amour du pays ? Certes, mais suis-je moins français quand j'aime de moins en moins le pays où je vis et son Etat inégalitaire, liberticide, anti humaniste à la sauce sarkosienne?

La laïcité ? Certainement. Encore faut-il s’entendre sur le sens de ce mot, car il est des français cléricaux jusqu’au bout des ongles à qui je ne conteste pas le droit d’être français. En fait, l’identité nationale ne peut pas être définie une fois pour toute avec des mots arrêtés. Elle ne peut pas être donnée une fois pour toute : elle est en perpétuelle construction, en prenant les bases du passé commun et en se transformant avec les apports du présent, pour construire notre avenir commun : un « compromis en évolution constante entre l’ancien et le nouveau ».

Une fois cette règle acceptée, il reste aussi à faire comprendre aux déçus de l’intégration que celle-ci suppose l’acceptation d’un acquis historique qui n’est pas le leur à l’origine, mais qu’ils peuvent – et même - qu’ils doivent s’approprier.

 

Ainsi donc lancer le débat sur l’identité nationale doit-être tout sauf un réflexe d’auto défense contre l’immigration. L’intégration de tous ces étrangers est difficile, accepter leur manière de vivre pour arriver à vivre ensemble est difficile. Chacun a le droit de protéger son identité et ses valeurs. Il faut donc trouver ce dénominateur commun qui permet ce vivre ensemble non destructeur… vaste débat ! qui implique autre chose que « si t’es pas content, tu t’en vas ». Ben non, moi quand je ne suis pas content je me bats d’abord pour changer ce que je n’aime pas. C’est ça la liberté. C’est d’abord ça notre identité commune : avoir le droit de l’ouvrir, et le devoir d’écouter.

Débat jamais clos.

A suivre

identité nationale.jpg
L'identité nationale

24 novembre 2007

800 millions d'automobilistes contre 20 milliards de pauvres (suite)

Le rapport de Jean Ziegler :

Les agrocarburants aggravent la faim dans le monde
eb93f023c17f703d4708c944b4bf7d9d.jpg

 

 

Jean Ziegler doit présenter le 25 octobre prochain, devant l’Assemblée générale des Nations Unies, son rapport sur les agrocarburants. Il demandera un moratoire de 5 ans. « Dans ce monde tel qu’il est aujourd’hui, brûler de la nourriture et la transformer en carburant, c’est un crime contre l’humanité. »

225c08f410f426c675bb15c0de861822.jpg