Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 octobre 2018

Concours de jeu provençal, suite et fin...

Samedi 29 et dimanche 30 septembre, l’entente bouliste calmettoise et rouvieroise a organisé un concours de jeu provençal sur le terrain stabilisé face à la halle.

Dès le samedi matin, 32 équipes étaient inscrites pour ce beau sport bouliste, pourtant peu joué au nord de Nîmes, avec des « pointures » comme aime à le dire le trésorier de l’association Alain Bruguier : Nancy Caillote, championne de France 2018 en pétanque féminine), Jean-Claude Boiron, Olivier Blanc, Olivier Bonzi, Gilles Hébrard (champions de France et ou du Gard), Philippe Avellaneda, champion de Ligue, pour ne citer qu’eux.

Doté de 600€ de prime, c’est la troisième édition de ce concours organisé par l’entente et il semble bien se porter, puisqu’on comptait 20 joueurs en 2016, 72 en 2017 et 64 cette année. Le président Marcel Moulinier et le bureau sont satisfaits et espèrent que cette belle compétition va se pérenniser.

L’entente  compte 80 membres en 2018 (40 licenciés et 40 membres) et a organisé 20 concours cette année, 13 « sociétaires » et 7 concours officiels pour la fédé.

Le temps était de la partie les deux jours et la finale a été remportée par Jean-Claude Boiron et Olivier Bonzi, la consolante par Elie et Hervé Bonzi. La famille Bonzi a encore frappé et le village peut une fois de plus les mettre à l’honneur. Un grand bravo à eux. 

A noter que si le concours s’est rapidement terminé vers 16h 30, ce n’est pas à cause de la fine pluie bienfaisante qui est tombée en fin d’après-midi, mais bien le match de foot du derby Nîmes-Montpellier qu’ils n’auraient manqué pour rien au monde.

Contact : entente calmettoise et rouvieroise 06 95 00 80 27

J Claude et Olivier bonzi.2.jpg

Les finalistes, Jean-Claude Boiron et Olivier Bonzi

jeu provençal,bonzi,la calmette

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.