Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 mai 2018

Serge Lancou nous a quittés

Serge Lancou nous a quittés le jour du 1er mai, à l’âge de 69 ans. Serge était un homme discret, toujours prêt à rendre service et très apprécié dans le village.

Depuis sa retraite, on le voyait souvent devant l’école où il venait chercher ses petits-enfants, et il avait toujours un mot gentil avec tous. De très nombreuses personnes sont venues ce vendredi 4 mai  l’accompagner dans son dernier voyage dans l’église Saint-Julien, trop petite pour accueillir tout le monde, puis au cimetière du village.

« Toi qui a fait un dernier pied de nez à la vie en partant un premier mai alors que toute ta vie a tourné autour de ton travail » dira avec beaucoup d'émotion son épouse Nadia.

Il la  laisse dans la peine ainsi que Janette sa maman, ses deux enfants Eric et Sylvie et leurs conjoints, ses petits-enfants, Emma, Maxime, Chloé et Lisa, ainsi que toute sa famille à qui nous adressons nos condoléances.

décès Serge, la calmette

Vide grenier du SOC

Il reste quelques emplacements libres pour le vide-grenier du SOC (Sport olympique calmettois), n'attendez plus pour réserver auprès de Lucien Ribière au 04 66 81 03 00 ou 06 22 93 81 07

soc.jpg

 

Le retour des essaims, espoir pour les abeilles ?

Jeudi matin, Marc Ricci, un apiculteur du village, est venu récupérer un essaim d’abeilles qui venait juste de se poser sur la haute branche d’un figuier. C’est en passant en voiture qu’il a aperçu ce vol d’essaim et l’a suivi pour voir où il allait se fixer.

Un petit vent s’étant levé, il a craint que le lieu où les abeilles avaient fixé leur groupement ne leur plaise pas et qu’elle reparte rapidement, aussi est-il parti sans tarder chercher le matériel nécessaire à sa récupération pour le loger ensuite dans une ruche.

Après avoir coupé quelques branches délicatement pour ne pas les effrayer, il a réussi à poser une échelle, les a délicatement enfumées, puis a brossé la branche où elles s’étaient agglomérées pour en faire tomber dans sa ruchette le plus possible et surtout la reine.

Ensuite, il a surveillé sa boite déposée sur le sol près de l’arbre pour voir si les abeilles venaient dans la boîte rejoindre la reine, ou si elles allaient remonter dans l’arbre.

A première vue, les abeilles posées près de la boîte ne partaient pas et relevaient leur abdomen, ce qui semblait indiquer qu’elles appelaient les autres au rassemblement, signe que la reine était bien à l’intérieur.

« En effet, explique Marc, lorsque les ouvrières s’adonnent au spectaculaire ¨battement de rappel¨devant l’entrée, elles envoient l’odeur du bercail en se transformant alors en petits ventilateurs dont les pales sont leurs ailes. Elles les agitent à grande vitesse, s’agrippant fortement de leurs six pattes pour ne pas s’envoler. Le souffle ainsi produit répand les effluves parfumées de la glande, et trace la route pour les égarées qui viennent battre le rappel à leur tour ».

Il ne restait alors qu’à attendre le soir pour s’assurer qu’elles étaient toutes venues rejoindre la reine pour les amener à la ruche.

« Ca fait déjà le 3ème essaim ce printemps, nous dit Marc, c’est plutôt une bonne nouvelle si les abeilles reviennent. D’ailleurs, que les personnes trouvant un essaim n’hésitent surtout pas à m’appeler ».

Espérons que les frelons asiatiques et autres dangers ne les déciment pas à nouveau cet été.

Contact : « le rucher du mazet » Marc Ricci 04 66 81 07 97.

abeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmette

Marc surveille attentivement la ruchette posée à terre

abeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmetteabeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmetteabeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmetteabeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmetteabeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmette

abeilles, apiculture, Marc Ricci, la calmette