Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mars 2018

Sur midi libre de ce samedi 31 mars

ml31.03.18 bis.jpg

29 mars 2018

La grande lessive a réuni les deux écoles

Manifestation internationale, « la grande lessive » est arrivée à La Calmette sous l’impulsion des deux nouvelles directrices des écoles maternelle, Régine Hurlin, et élémentaire, Anne Godefroy.

Ce matin du jeudi 29 mars, les élèves de la « grande école » sont allés par classe chercher les élèves de maternelle pour les aider à accrocher leurs œuvres aux fils d’étendage que les professeurs des écoles et Atsem avaient préalablement tendus sur la placette sécurisée entre les 2 écoles.

Avec beaucoup de sérieux, chaque élève a donné la main à son petit protégé pour qu’il participe à l’opération. Il faut dire que chaque élève (et quelques professeurs ou parents) a réalisé un beau dessin ou montage sur le thème pourtant pas facile de cette année « Pierres à images et pierres à imaginer ».

Créée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier, La Grande Lessive  est une manifestation culturelle internationale biannuelle qui adopte la forme d’une installation artistique éphémère faite par tous, en reprenant le principe d’étendage du linge comme modalité d’exposition.

Il s’agit de rassembler plusieurs milliers d’installations simultanées dans le monde entier le temps d’une journée (en 2018, dans 106 pays sur cinq continents), deux fois par an. Ce jour-là, les usagers des lieux sont invités à accrocher une réalisation (dessin, peinture, collage, photomontage, photographie, poésie visuelle, conception numérique…) à deux dimensions à l’aide de pinces à linge. Cette initiative sollicite la créativité et rassemble les générations.

Les enfants sont ensuite revenus avec leur maître ou maîtresse admirer l’exposition que les parents venus chercher leurs enfants à 11h 30 ont pu aussi admirer. Peut-être que cette manifestation originale et festive rassemblera plus d’acteurs pour les prochaines années, les diverses associations du village et les parents y sont en tout cas invités.

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

Faut parfois se faire aider par les plus grands...

écoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmetteécoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

Et quelques oeuvres originales, dont certaines imaginées à partir de la forme d'un caillou...

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

écoles, la grande lessive, la calmette

Dernier conseil municipal, les toits plats bientôt interdits dans le village

Mardi 27 mars les élus se sont réunis en conseil municipal ordinaire pour voter un certain nombre de délibérations avant le prochain conseil consacré au budget. Après une minute de silence en hommage au gendarme Arnaud Beltrame et aux victimes de l'Aude, les élus ont voté à l'unanimité les 16 délibérations à l’ordre du jour.

La révision allégée du PLU (plan local d’urbanisme) rapportée et expliquée par Jacky Dentel, faisant état des certaines imprécisions dans sa première édition qui méritaient d’être corrigées. Des ajustements sur les réserves foncières (ZAC) pour être conforme à la loi sur l’eau, des précisions concernant les toitures plates désormais interdites ou les règles d’urbanisme précisées, notamment lorsqu’un propriétaire divise un terrain en lots, ces règles s’appliqueront désormais sur chaque lot et non sur le terrain à bâtir, afin d’éviter des «barres» d’immeubles. Le dossier sera mis à disposition du public et envoyé auprès des différents services concernés.

La rétrocession à la commune des voiries et espaces communs du lotissement «les terrasses du moulin» est votée (dont le triangle près du bassin de rétention où sera prévu le prochain local des services techniques) ainsi que la mise à disposition par la préfecture d’un dispositif mobile pour les cartes d’identités et passeports pour des personnes ne pouvant se déplacer en mairie.

Les délibérations suivantes concernent des ratifications d’emplois contractuels sur la commune, l’accord pour l’intégration de Domessargues au dispositif passeport été 2018 (Nîmes métropole) et les partenariats avec l’agglo pour les manifestations «traditions régionales», les «vendredi de l’agglo» et «pestacles».

Les élus acceptent une convention de mise à disponibilité du foyer à la compagnie Acothéâtre pour un prochain spectacle « Jalousie » ainsi qu’une convention avec le relais assistantes maternelles (Ram) « Papillon vole » pour l’organisation de rencontres avec les assistantes de la commune et de communes voisines (ateliers d’éveil, etc.).

Patrick Pollino présente ensuite un plan d’amélioration des pratiques phytosanitaires et horticole en précisant que le SMAGE propose cette année un accompagnement gratuit et une étude sur la commune qui ouvrira la voie vers des possibles subventions. L’achat d’un broyeur de végétaux est envisagé.

Les élus désignent Florence Avis comme correspondante auprès du CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement), ainsi que Georges Henry comme suppléant.

Le conseil se termine avec l’accord de l’adhésion de Vergèze au syndicat mixte des Garrigues de la région de Nîmes et l’autorisation de servitude avec ENEDIS (allée du Mail) pour l’enfouissement des lignes hautes tension qui passent sur l’allée de Braune.

Un dernier point hors ordre du jour est voté concernant le renouvellement du contrat de chante-coucou avant quelques questions diverses.

index.jpg

28 mars 2018

Sur midi libre de ce mercredi

ml28.03.18modifié.jpg

25 mars 2018

Adieu Marcel, la Régordane en deuil

Captureb.JPG

24 mars 2018

Sur midi libre de ce samedi

ml24.03.2018.jpg

21 mars 2018

Quelques informations pouvant intéresser les parents d’élèves des écoles de La Calmette

 

attention école.jpgSécurité

Une surveillance accrue sera effectuée, à la demande des parents élus au conseil d’école, lors des entrées à l’école, certains parents ayant pris la mauvaise habitude de mal se garer ou d’aller trop vite, notamment à l’angle des rues Hilarion Gondret et moulin à vent, lorsqu’ils sont en retard ou parce que le parking est trop plein, et mettent ainsi en danger les enfants qui passent par là.

Repas cantine

Les parents dont l’enfant ne mange pas à la cantine alors qu’il était inscrit doivent impérativement en informer la directrice de l’Alaé même s’ils ont averti la directrice de l’école, faute de quoi le repas commandé à tort leur sera facturé. Pensez-y. Rappel de son N° : Nadeige CHEVALLlER, 07.76.17.75.13
lacalmette@francas30.org

Un fruit à la récré

L’opération lancée à l’initiative de la Chambre d’Agriculture rencontre un succès réel auprès des enfants de la maternelle et la mairie complète ce dispositif (prévu au départ un seul jour de la semaine) par un fruit tous les jours. C’est devenu un rituel apprécié par tous.

L’aligot des employés municipaux a fait salle comble

Il y avait plus de 210 convives ce dimanche 18 mars dans la grande halle aux sports pour partager l’aligot dansant de l’Amicale des employés municipaux (AEM).
 
Dès l’arrivée dans la grande salle où ils avaient organisé des tables de 20 personnes, les employés municipaux accueillaient ceux qui arrivaient à partir de midi environ et les orientaient vers leur table, réservée ou non. Nombreux étaient autour du bar pour l’apéritif, alors que l’orchestre avait mis de la musique d’ambiance le temps que tous soient là.
Puis l’entrée et l’aligot furent servis, et les nombreux couples profitaient des moments entre les plats pour danser sur la piste accompagnée par "l’orchestre du mardi".
Ainsi l’après-midi dansant s’est poursuivi jusque vers 18 heures, juste interrompu un temps par le président de l’association pour tirer les numéros gagnants de la tombola, après avoir annoncé les différentes manifestations qu’ils organiseront tout au long de l’année :
 
deux vide-greniers les 12 mai et 22 septembre, une ferrade le dimanche 17 juin, le repas républicain du 13 juillet, le marché de Noël les 17 et 18 novembre plus deux sorties, Rosas le dernier WE de septembre et Andorre en cours de préparation pour avril ou mai.

IMG_9574.JPG

IMG_9593.JPG

IMG_9637.JPG

IMG_9644.JPG

IMG_9647.JPG

IMG_9649.JPG

19 mars 2018

SOC, sport olympique La Calmette, un week-end foooot !

SOC la calmette logo et affiche.jpg

Et n'oubliez pas de réserver pour le vide-grenier du SOC dimanche 27 mai 2018 sur le parking cimetière

affiche vide grenier du SOC 2018.jpg

14 mars 2018

Deux dates à retenir : le 14 avril et le 6 mai !

Capture j.jpg

AG de « lous cambo roujo », le bureau est élu

Lundi 12 mars, près de 30 personnes ont répondu à l’invitation pour l’assemblée générale de l’association pour le moulin à vent et le patrimoine du village.

Sébastien Guironnet et Christophe Ventura, élus en charge du projet de rénovation du moulin, en ont expliqué les étapes et les avancées, et ont rappelé les objectifs de l’association qui se veulent plus larges que la seule animation du moulin.

Après un tour de présentation des participants, le débat a porté sur les statuts et sur le nom que devait prendre cette association et «(lous) cambo roujo» a été retenu dans la mesure où il élargissait le champ de l’association, d’autres noms se référant trop au moulin. Il s’agit d’un clin d’œil historique puisque c’était le sobriquet dont étaient affublés les Calmettois dans le temps (du fait des herbes rouges poussant dans les plaines du Gardon, les persicaires).

Les noms des 11 candidats au conseil d’administration ont été dévoilés ensuite et soumis aux votes des participants, puis le bureau a été élu à l’unanimité : président Gérard Blain, vice-président Jean-Christophe Galant, secrétaire Marie-Laure Barbe at adjoint Jack Montbrun, trésorier Sébastien Guironnet et adjoint Yves Martin.

IMG_7088.jpg

13 mars 2018

Olivier et Valérie redonnent vie au bar des sports

Dimanche 4 mars, Olivier Abbal et Valérie Laurier ont ouvert le bar des sports au centre du village après les travaux nécessaires à sa remise en beauté. Ainsi le raseteur bien connu des afficionados et du monde de la bouvine redonne vie au seul café rescapé au cœur de notre commune et lui redonne le nom qu’il portait avant de devenir bar de l’afficion.

Olivier était raseteur de 89 à 2003, date où il doit arrêter suite à un accident mais sans cesser de fréquenter le centre des arènes puisqu’il est depuis tourneur pour différents raseteurs. C’est d’ailleurs sur les conseils de Charrade qu’il a accompagné 2 ans dans les arènes qu’il s’est lancé dans l’aventure avec Valérie. Pour eux deux qui n’avait jamais été «patron», c’est une grande première, ils ont plein d’espoir dans cette nouvelle vie et fourmillent de projets.

Les taureaux sont leur grande passion, qu’ils ont transmise à leurs enfants, puisqu’un des deux enfants d’Olivier, Matthieu, est raseteur en ligue, et que le deuxième fils de Valérie (sur trois enfants) est aussi raseteur. Olivier s’est occupé d’écoles taurines comme éducateur sportif à Baillargues (5 ans) et aux Saintes. Il se passionne également pour la chasse (sangliers) et pour la pétanque.

Il avait passé un diplôme de boulanger-pâtissier et a un temps travaillé dans ce domaine puis il a fait différents métiers tout en rasetant, notamment, ces dernières années, couvreur de chaume (maisons gardianes et paillottes). Valérie de son côté était fonctionnaire en maison de retraite depuis 27 ans. A côté des taureaux, Olivier a longtemps joué au football aux Saintes-Maries-de-la-mer, à Gallician et à Saint-Laurent-d’Aigouze. Valérie aussi d’ailleurs « j’ai joué au foot dans l’équipe féminine de Castries pendant six ans, dit-elle en riant, après quelques années comme majorette ».

Ce couple sympathique a l’intention de redonner vie à ce commerce, certainement aujourd’hui le plus ancien du village, il a renoué le dialogue avec la jeunesse festive, les chasseurs, les joueurs du Football club calmettois, propose des cafés à 1€ le matin de 6h 30 à 9 heures, aimerait proposer des lotos, des concours de belotte, des retransmissions de match, des soirées à thèmes, etc.

Contact : 04 66 37 24 02 ; bardessports sur facebook avec une page dédiée au bar des sports.

https://www.facebook.com/bardessports.lacalmette

IMG_9529.JPG

logo bar des sports.jpg

Olivier et Valérie ont créé ce sympathique logo pour le bar

Ils tiennent à remercier la famille Del Grosso qui les ont bien accueillis et Patrick Charrade qui les a aidés pour ce nouveau challenge

 

 

Adieu Bernard

Capture4.JPG

12 mars 2018

Mathilde Martinez termine deuxième à Sommières derrière Justine Charroux

Pour ses débuts en 250 4-temps, la jeune calmettoise Mathilde Martinez, championne de France 125 (2016 et 2017) intégrée cet hiver à la structure KTM VHR, n’est pas passée loin de la première place du podium lors du championnat de France féminin de moto-cross ce dimanche à Sommières. Elle termine deuxième derrière Justine Charroux au terme d’une épreuve très disputée. Il faut dire que quatre filles se sont nettement détachées dans cette première épreuve où il est clair que le championnat de France féminin va se jouer entre Mathilde Martinez et trois autres filles, Justine Charroux, Jessie Joineau et Mathilde Denis. Les quatre favorites se sont chacune échangées les places durant les deux manches et ont terminé dans un mouchoir de poche au général de la journée.

Mathilde Denis signe le meilleur temps des chronos et prend le commandement de la première manche après avoir résisté aux attaques de Mathilde Martinez. Dans la deuxième course, Mathilde Martinez, qui pour sa première année en 250 n’a fait aucun complexe, a pris le commandement de la course. Supportée par le public sommiérois, elle s’est construit une belle avance qu’elle va tenir jusqu’au drapeau à damier et signer sa première victoire en décrochant la deuxième place à la journée.

Une belle performance pour la jeune Calmettoise qui montre qu’elle reste une concurrente redoutable, même dans la cour des grands, pour espérer décrocher un titre cette année encore « J’ai commis quelques erreurs, j’ai calé notamment lors de la première manche et je suis tombée dans la boue en voulant changer de trace pour doubler Virginie Germond. Très déçue, je me suis rattrapée lors de la seconde manche malgré un mauvais départ, mais j’ai réussi à me faufiler pour prendre et conserver la première place. Finir deuxième au général, à 3 petits points de la première, est encourageant et j’en suis très heureuse » confie Mathilde à l’issu de cette première épreuve.

mathilde martinez, moto-cross, la calmette

 

10 mars 2018

L’Amicale des aînés a fêté les grands-mères

Mercredi 7 mars, 32 adhérents de l’Amicale Calmettoise des aînés sont partis avec un autre club de «Génération Mouvement», le club des capitelles de Saint-Quentin la poterie, pour fêter les grands-mères autour d’un bon repas.

Après avoir visité le musée de la mine de Gagnières, le groupe s’est rendu à Courry au restaurant bien connu des chênes où le repas servi par la charmante patronne et ses deux acolytes n’a pas usurpé sa renommée. Le groupe gypsi «Rumba is compas» les a accueillis au rythme entrainant de leurs quatre guitares avant de laisser la place au musicien Jean-Paul Soulier qui a fait danser toute l’après-midi… tout en faisant bien rire avec ses pastiches d’airs connus, mais avec des paroles de son cru.

Une journée très agréable que nous avait préparée Pascal voyages, avec un petit cadeau remis à chacun par Céline, la jolie conductrice du car, au moment du départ.

IMG_9478.JPGIMG_9476.JPGIMG_9483.JPG

IMG_9480.JPG

09 mars 2018

Sur midi libre de ce vendredi

ml09.03.18.JPG

Lous Cambo roujo vous invite à venir lundi 12 mars à 18h 30 dans le salle du conseil si vous êtes intéressé(e)s

et l'humour de Man

man.JPG

Vide-grenier de l'espace Ligue contre le cancer

L'Espace Ligue contre le cancer de La Calmette organise un vide-grenier samedi 28 avril. Pensez-y déjà, et notez le sur votre agenda

 

aff. vide grenier ligue.JPG

08 mars 2018

vas-y Mathilde !

ml2.JPG

ml 8.3.18 mathilde.JPG

ml.JPG

06 mars 2018

Une nouvelle association pour faire vivre le moulin et l’histoire du village

L’avancée du dossier sur la rénovation du moulin à vent et l’aménagement paysagé tout autour a poussé les responsables du projet à proposer de créer une association pour faire vivre ensuite ce moulin. Mardi 6 mars, une dizaine de passionnés se sont rencontrés, à l’initiative de la mairie, en réunion préparatoire de l’Assemblée Générale constitutive qui est convoquée lundi 12 mars à 18h 30 en salle du conseil.

En effet, l’idée de départ d’une association autour du moulin à vent s’est élargie à une association tournée vers la vie du village, son patrimoine, son histoire mais aussi son avenir. Cette première réunion avait en outre pour objectif de décider du nom à donner à cette association et de préparer l’assemblée générale.

Le contour de ses ambitions sera abordé au cours des réunions futures, mais dès aujourd’hui on voit bien le projet de faire vivre ce moulin concrètement, avec les écoles notamment, et tous ceux qui s’intéressent à leur village et son histoire, mais aussi vers tout ce qui peut être fait autour du patrimoine passé et actuel.

Les noms des candidats au bureau de l’association ont été examinés et seront soumis ensuite à l’AG constitutive. Toutes les personnes volontaires sont invitées à se faire connaître auprès de la mairie et à venir à l’AG du 12 mars.


« lous cambo roujo » est le nom de l’association retenu après un débat passionnant autour des différents noms possibles, clin d’œil historien, puisque il s’agit d’un sobriquet ( les jambes rouges) dont étaient affublés les habitants de La Calmette, en référence à une herbe à tige rouge, la persicaire, très abondante dans la plaine du Gardon et de la Braune. Cf. l’ouvrage d’André Bernardy « Les sobriquets collectifs » édité aux Ateliers Henri Peladan en 1962 à Uzès.

IMG_9472.JPG

05 mars 2018

Aligot GO !

Pensez à réserver avant lundi 12 mars, dernier jour

affich 001.jpg