Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 mai 2016

La cave "Hardiesse" et Benoit Locatelli sur Midi Libre

Le caviste Benoît Locatelli organise un salon réunissant vignerons et grands chefs.

De l'intérêt de poursuivre un cursus universitaire, pour trouver sa voie. "Quand je faisais mes études à Montpellier, je vivais au-dessus d'une cave à vins, raconte Benoît Locatelli. J'y ai beaucoup traîné…" Une assiduité qui a porté ses fruits, ceux de la treille en l'occurrence. L'étudiant noctambule est devenu chef d'entreprise réfléchi : la cave Hardiesse, dont il est le créateur, fête son dixième anniversaire samedi 21 mai. Et elle se porte bien, merci pour elle.

 

Plus de 450 références au total

En 2006, épaulé par son père et sa sœur, le jeune Nîmois rachète le caveau du Mas Guérin, route de Générac. Il rénove l'endroit de fond en comble, en change l'esprit et multiplie le nombre de références, avec des étiquettes alors peu vendues dans le Gard (plus de 450 aujourd'hui, en vins, champagnes et spiritueux). Cinq ans plus tard, il ouvre un second magasin à La Calmette et réunit les deux sous l'appellation Cave Hardiesse. Deux enseignes périurbaines, qui trouvent leur public. Le fichier clients dépasse le millier de noms, 80 % de particuliers.

Benoît Locatelli a appliqué le précepte de Dominique Boudet, l'aîné chez lequel il prenait justement ses "cours du soir" à Montpellier. "Il m'a dit : "si tu veux t'installer, il y a trois choses importantes : le parking, le parking et le parking". " Au fond de l'improbable allée qui mène à la boutique-mère, après avoir croisé une école de cirque, une esthéticienne et un ferronnier, c'est vrai, le client n'est pas embêté en la matière.

"Permettre la rencontre entre le consommateur et le producteur"

Ici sera célébré l'anniversaire. En grande pompe. Plus d'une vingtaine de vignerons seront réunis en un salon original, dont certains au patronyme prestigieux. "Vous savez, confie Benoît Locatelli, qui avait co-organisé VinoNimé en 2008 et 2009, dans ce métier, on fait de la gestion de stock, du calcul de TVA… Ce n'est pas passionnant.

Ce que j'aime, c'est de permettre la rencontre entre le consommateur et le producteur, de faire naître des échanges." Trois grands chefs nîmois seront aussi de la partie : Jérôme Nutile (une étoile), Vincent Croizard et Damien Sanchez (le Skab). "Parce que moi le premier, poursuit-il, lorsque je déguste, je trouve détestable quand on ne peut pas manger." Non mais.

# Dix ans de la Cave Hardiesse, salon du vin, route de Générac à Nîmes, samedi de 10 h à 19 h. Ouvert à tous avec l'achat d'un verre à 5 €. Menu anniversaire, 39 € (sur réservation) ou tapas et plancha. Tél. 04 66 38 20 24.

1334543_404_obj8905226-1_667x333.jpg

Les commentaires sont fermés.