Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 avril 2016

Un correspondant voisin, de Gajan, décoré par le prefet du Gard

Samedi 9 avril, de nombreux élus ont accompagné Didier Lauga, préfet du Gard et Hugues Bousigues, préfet honoraire venus décorer Alain Delage devant une salle des fêtes pleine de monde, que Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture, a élevé au grade de chevalier de l’ordre des arts et des lettres le 17 juillet dernier.  

Jean-Louis Poudevigne, maire, a présenté Alain et son engagement avec son épouse Chantal, depuis 30 années dans la vie du village.

Correspondant local pour midi libre, Alain a été président du comité des fêtes, puis du comité de jumelage, et il est l’auteur de 12 livres (le dernier paraîtra en septembre) qui lui valent l’honneur qui lui est fait.

«Surtout, un ouvrage sur notre village que tous les foyers ont placé bien en évidence dans leur maison» précise-t-il avant de passer la parole aux préfets.

Didier Lauga présentera la carrière d’Alain, 20 ans dans la Marine Nationale, puis en préfecture dont une partie à Nîmes où il est depuis 2009 en charge du contrôle de légalité des actes d’urbanisme.

Hugues Bousigues s’étendra plus longuement sur la vie d’Alain dont il soulignera l’engagement comme « Félibre Mantenèire » dans l’esprit de Mistral pour contribuer à la promotion de la culture des pays de langue d’Oc.

«Il est de tradition que le parrain d’un récipiendaire, retrace les mérites qui lui ont valu l’honneur d’être décoré » dit-il avant d’évoquer le parcours d’Alain depuis son enfance à Sérignan et Rodez, sa scolarité à Béziers, jusqu’à sa première voiture, une simca 1000. Il évoque avec humour tous les essais pour réaliser son rêve de voler malgré toutes les difficultés jusqu’à son entrée à l’Ecole du personnel volant de Nîmes-Garons.

Il termine en évoquant la « boulimie » de lecture d’Alain et sa passion pour l’écriture et l’histoire locale qui l’amènera à écrire ses livres : de 2001 sur le canton de St-Mamert, « Gajan en Gardonnenque », « Nîmes de A à Z », « Ainsi font les Fonsois », « Eclats de larmes » recueil de poésie , « Nîmes , regards croisés », « les pays gardois en 200 questions ». En 2003, il écrit des romans (Les secrets de Fontvives, l’inconnu de St-Blaise ), en 2015 « les diversités d’un Gard insolite et secret », etc.

Hugues Bousigues décore Alain Delage « en reconnaissance de la Nation pour ce que vous faites au service de notre patrimoine culturel et des lettres françaises » sous les applaudissements de l’assistance, en présence de son épouse Chantal, de sa mère, et de ses deux petites filles.

Alain terminera la cérémonie avec un discours plein d’humour et d’émotion avant d’inviter au verre de l’amitié.

IMG_4101.JPG

IMG_4110.JPG

Les commentaires sont fermés.