Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 décembre 2015

Malgré ses blessures, la petite judoka calmettoise décroche sa ceinture noire

Marie-Anaïs Barral fait honneur à notre village depuis plusieurs années et son parcours est assez exemplaire. Sportive, elle n’oublie pas ses études pour autant et a décroché la mention très bien au brevet.

Troisième au championnat régional de judo en 2014, elle s’était qualifiée pour le championnat de zone minimes à Valence, mais une mauvaise blessure l’a empêchée d’y briller.

En septembre 2014, elle intègre à Nîmes le Judo Club du Gard mais une nouvelle blessure au pied droit lui fait commencer difficilement sa saison. Elle débute les compétitions en cadette 1 après plusieurs mois d'arrêt, mais c’est sans compter sur sa détermination.

En février 2015, elle réussit  ses katas avec succès à Narbonne, avec son partenaire Thibault, puis participe aux shodans, compétitions organisées pour acquérir des points pour la ceinture noire, en plus des compétitions régionales en tant que cadette.

Troisième au trophée régional du Grau du Roi, elle participe à plusieurs championnats, termine 5e lors au trophée à Mèze et se qualifie pour les championnats de France critérium fin Octobre. Mais la malchance la poursuit, et elle ne peut y participer suite à une blessure.

A nouveau quelques mois d'arrêt, mais elle s’accroche et décroche enfin sa ceinture noire à Marseille pour cette fin d’année.

« J'encourage vivement tous ceux qui sont sur ce chemin à connaître le même bonheur, et je remercie toutes les personnes qui m’ont aidée à y arriver malgré toutes les difficultés » dit-elle, heureuse de cette consécration.

Son parcours atypique mérite nos félicitations et nos encouragements à continuer.

judo, marie anaïs, la calmette

Marie-Anaïs peut-être fière de sa ceinture noire

Commentaires

Super!!! qu'elle continue ainsi...

Écrit par : Patrick | 19 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.