Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mai 2011

Tiens ! Vlà la mariée !

_DSC0075.jpg

_DSC0084.jpg

Fannie et Christophe se sont dit "oui"

_DSC0092.jpg

21052011021.jpg

21052011023.jpg

et nous alors ?

21052011029.jpg

Qu'est-ce qu'on a dit, nous ? hein ?

Bleu bleu bleu : le palmarès des plages

 pavillon bleu,plages,la calmetteLe Palmarès Pavillon Bleu des communes 2011 vient d'être publié

Office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe

115 rue du Faubourg Poissonnière – 75009 Paris

Tel 01 45 49 40 50 – Fax 01 45 49 27 69

pavillonbleu@f3e.org

 

Le programme Pavillon Bleu est mené au niveau international par une association non gouvernementale à but non lucratif appelée la FEE (Foundation for Environmental Education).

Ce programme a débuté en 1985 en France à l’initiative de l’of-FEEE (Office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe). Il s’est développé à l’échelle européenne à partir de 1987 puis au reste du monde depuis 2001.

Aujourd’hui, 41 pays du monde sur cinq continents participent à ce programme avec un Pavillon Bleu attribué à 3450 sites en 2011.

Progressivement, le Pavillon Bleu est devenu un écolabel reconnu internationalement par les touristes et les voyagistes.

Ce programme tend à promouvoir le développement durable des zones côtières et des eaux intérieures à travers des critères d’excellence en matière d’éducation et d’information à l’environnement, de gestion environnementale, de gestion de la qualité de l’eau et des milieux, de sécurité et de services…

Il travaille à la coordination des politiques touristiques et environnementales tant au niveau local, régional que national. Le Pavillon Bleu est soutenu par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, la World Conservation Union et la Fédération Internationale de Sauvetage et Secourisme (ILSF).

Cette année, les jurys français et international du Pavillon

Bleu ont retenu 120 communes lauréates en France représentant au total 358 plages.

En 2011, 19 communes continentales sont labellisées.

 

"Cette année, nous avons le plaisir d’accueillir 5 nouveaux lauréats :

- Royan (17)

- Tamnies (24)

- Nevez (29)

- Gouville sur Mer (50)

- Banyuls sur Mer (66)"

 

En 2011, le Pavillon Bleu flotte principalement sur quatre grandes régions :

Région Nombre de communes Pavillon Bleu 2011

Languedoc-Roussillon : 26

Provence-Alpes-Côte-d’Azur : 20

Pays de la Loire : 15

Basse Normandie : 11

 

Le classement des départements où le Pavillon Bleu est le plus représenté :

- Hérault (12 communes labellisées)

- Var (10 communes labellisées)

- Gironde, Vendée (8 communes labellisées)

- Charente-Maritime, Loire-Atlantique, Manche, Pyrénées Orientales (7 communes labellisées)

 

 Et chez nous ?

 

 

34 - Hérault

Agde (Grau d'Agde, La

Tamarissière, Le Mole, Les

Battues, Plages Naturistes,

Richelieu, Roche Longue, Saint

Vincent, La Roquille, La

Plagette, Héliopolis)

Frontignan La Peyrade

(Entrée, Est du Port, Les

Aresquiers)

La Grande Motte (Grand

Travers, Le Couchant, Rose

des Sables, Point Zéro)

Marseillan (Plage d'honneur,

Robinson)

Mauguio Carnon (Carnon

Centre, l'Avranche)

Palavas les Flots (Le Grec, La

Roquille, Rive droite St Pierre,

St Maurice, St Roch, l'Albatros)

Portiragnes (La Redoute, Le

Bosquet)

Sérignan (Sérignan Plage)

Sète (Castellas, Baleine, 3

Digues, Plages du Lido, Plage

de la Fontaine, Lazaret)

Valras Plage (Casino, De

Gaulle, Les Mouettes, Poste de

secours central, Tellines)

Vendres (Les Montilles, La

Plage-Marina)

Villeneuve les Maguelone

(Maguelone Est, Maguelone

Ouest)

 

11 - Aude

Fleury d'Aude (Les Cabanes

de Fleury, Saint-Pierre-la-Mer)

Gruissan (Les Chalets,

Mateille)

Leucate (La Franqui, Leucate

Plage, Naturistes, Les Carats,

Coppacabana)

Narbonne-Plage (1er Poste de

secours, 2ème poste de

secours, 3ème poste de

secours, Créneau naturel)

Port la Nouvelle (Plage du

Front de Mer)

13 - Bouches du Rhône

Cassis (Bestouan)

Fos sur Mer (Cavaou, Grande

Plage)

Port de Bouc (Bottai, Petite

Plage)

 

Où sont les Saintes-Marie-de-la-mer ?

 

66 - Pyrénées-Orientales

Argelès sur Mer (Plage de la

Marenda-Tamariguer, Plage

Centre-Pins, Plage Sud, Plage

du Racou)

Banyuls sur Mer (Plage

Centrale, Plage Centre

Héliomarin, Plage des Elmes)

Canet en Roussillon (Plage du

Sardinal, Plage du Roussillon,

Plage Centrale, Plage du Grand

large, Plage de la Marenda,

Plage du Mar Estang)

Port Barcarès (Plage Digue

Sud du Port, Plage du Village,

Plage du Lydia)

Saint Cyprien (Plage de l'Art

PS1, Plage de l'Art PS2, Plage

du Port PS3, Plage des

Capellans PS4, Plage de la

Lagune PS6)

Sainte Marie La Mer (Plage du

camping municipal, Plage du 1er

épi, Plage du 3ème épi, Plage du

4ème épi, Plage Centrale)

Torreilles (Plage Centre, Plage

Nord, Plage Sud)

 

Et bien sûr, noblesse oblige, dans notre Gard :

30 - Gard

pavillon bleu,plages,la calmette

 

Le Grau du Roi (Le Boucanet,

Rive Droite, Rive Gauche, Port

Camargue Sud, Pointe de

l'Espiguette)

 

Pour plus d'info vous pouvez aller sur ces sites :

http://www.pavillonbleu.org/coin-presse/les-dossiers-de-p...

 

Office français de la fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe

Ministère du travail, de l’emploi et de la santé

pavillon bleu,plages,la calmette

 

 

 

Les rues de La Calmette N°2

 Les carbonnières

A cette époque... ne me dites pas que c'est si vieux ! On tirait partie de tout quand on coupait un arbre. Les troncs pour les planches, les poutres, les plus grosses branches pour les chevrons ou le bois de chauffage et les autres pour le « charbon de bois ».

Le reste, les ruscas, les gens les ramassaient pour allumer le feu ou pour le boulanger.

Le charbon de bois était surtout l'affaire des Italiens. Ils restaient 8 à 10 jours dans les bois des villages à faire leur carbonnière puis repartaient plus loin... Ils vivaient seuls dans les forets « de vrais sauvages! »pendant quelques mois, puis ils repartaient en Italie.e219c06595c356022ecf64f3fba85c61.jpg

 Une « carbonièrà », c'est joli mais difficile à faire. L. Chaleil (dans la mémoire du village) nous explique comment : on commence par bien nettoyer une surface circulaire, bien raclée et nettoyée. Tout autour on creuse un petit fossé pour que l'eau de pluie s'écoule. Au milieu du cercle on plante une poutre de la grosseur du bras, et on empile les rondins les uns sur les autres, qui regardent vers le centre. Et comme ça, un tour après l'autre, en diminuant d'une rangée à chaque fois, pour que la charbonnière s'arrondisse et tienne bien.

A la fin on obtient une sorte de hutte en pointe. Alors, on sort la poutre plantée au milieu et on recouvre de terre, en laissant seulement la cheminée libre. Puis on allume par le bas, en jettant des braises par la cheminée qui servira de tirage.

Le feu couve et mine lentement sans brûler mais il faut surveiller tout le temps car la moindre arrivée d'air suffirait à tout enflammer.

 On pouvait suivre la marche du feu à la coloration de la terre, et aussi aux jolies flammes qui filtraient qu'on appelait les fleurs de charbonnière, sans doute les gaz. On comptait 10 jours de combustion pour une charbonnière de taille moyenne et les carboniers en faisaient donc plusieurs à la fois.

Il faut dire que le charbon était très utilisé à l'époque (la forge, les fers à repasser, les chaufferettes), on le vendait partout. Il y avait beaucoup de bois de ce côté de La Calmette... on installait donc les carbonièras de préférence en dehors du village : proche de l'actuelle cave coopérative ?

 

28 mai 2011

Aujourd'hui : tournoi régional U11 organisé par le SOC

Ca bouge dans le monde du football à La Calmette où 14 équipes sont attendues pour s'affronter dans le cadre d'un tournoi U11. Le SOC renoue avec une tradition bien sympatique ( ce tournoi n'avait plus lieu à La Calmette depuis 6 ans).

28052011039.jpg

tournoi U11 001.jpg

 

28052011035.jpg

28052011036.jpg

28052011034.jpg

Remise des coupes et résultats ce soir à 18 heures... à suivre donc !

27 mai 2011

les rues de La Calmette 1 : tuilerie et rainettes

Il y a quelques années de là, aprés la guerre, s'ouvrait à La Calmette une "tuilerie" au pied de la colline du moulin à vent.
En ces temps-là, le village était encore assez loin.
Par contre l'argile était partout (les constructeurs du lotissement du moulin à vent en savent quelques choses au regard des fissures de leurs murs)! et la fabrique de tuiles allait bon train. Avec les bêtes on faisait "trouiller" la terre glaise, la pâte qu'on passait ensuite au four pour faire les tuiles.
La batisse dont on peut voir les ruines aujourd'hui lorsque l'on va se promener vers la manade du Simbeù était encore debout il y a une cinquantaine d'années.
Hélas, les tuiles s'avérèrent de piêtre qualité et poreuses. L'entreprise ferma ses portes.

 moulin à vent avant.JPGCependant, elle avait creusé un très grand trou dans le flanc nord-ouest de la colline pour en extraire l'argile la plus pure possible et l'eau bien sûr avait lentement pris sa place dans une belle mare.


Qui dit eau dit vie...et tout autour poussèrent mille plantes aquatiques, arbres et arbustes... suivies bientôt de très nombreuses vies animales.

La mare regorgeait d'insectes et autres espèces. Dès le mois de juin on pouvait observer l'accouplenent et la ponte des libellules, les petites nymphes, des centaines d'araignées qui tissaient leur toile dans les roseaux et les herbes, mais aussi parfois au fil de l'eau. Et surtout, chaque printemps, aux mois de mars-avril, des milliers de grenouilles, les raines ou rainettes, se rassemblaient pour s'accoupler. Les petits paquets gélatineux flottaient dans l'eau jusqu'à l'éclosion des têtards vers les mois de juin-juillet.


Et alors là mes amis, ceux qui habittaient de ce côté du village n'ont pas oublié, quel tintamarre! quel concert ! envoutant dans les chaudes soirées d'été, enivrant!moulin à vent avant bis.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà pourquoi se croisent à ce même endroit 3 rues : celle du moulin à vent bien sûr, noblesse oblige, avec celle de la tuilerie et celle des rainettes!
Hélas, le besoin des hommes de construire a mis fin à tout ce petit monde
...

 medium_tuilerie2.jpg

on voit sur la photo l'actuel petit chemin qui mène au moulin à vent. Les ruines de la tuilerie sont sur la droite.

25 mai 2011

Bon à savoir : Convention chômage, ce qui change au 1er juin 2011

A partir du 1er juin 2011, entrent en vigueur les trois modifications apportées par la nouvelle convention d’assurance chômage du 6 mai 2011. Elles concernent :

  • la pension d’invalidité. Il sera désormais possible de cumuler une pension d’invalidité de 2ème ou 3ème catégorie avec une allocation d’aide au retour à l’emploi, sans que le montant de l’allocation soit réduit de celui de la pension.
  • le chômage saisonnier. Les personnes dont l’activité est considérée comme saisonnière seront désormais indemnisées dans les conditions du régime général. Le montant du salaire servant de base au calcul de leur allocation chômage ne sera plus minoré.
  • les taux des contributions des employeurs et salariés au financement de l’assurance chômage pourront être réduits le 1er janvier ou le 1er juillet selon le niveau d’endettement et le résultat d’exploitation du régime d’assurance chômage.

La nouvelle convention d’assurance chômage prend également en compte les modifications des bornes de l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite (62 ans) et de l’âge du droit à une retraite à taux plein (67 ans) apportées par la réforme des retraites de 2010.

C’est ce que prévoit un arrêté publié au Journal officiel du 2 avril 2011.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=9BC089AA6C8505B7D8896A3CCED9D62C.tpdjo11v_1?cidTexte=JORFTEXT000023800497&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

23 mai 2011

Une expo de peinture pendant la fête

 Eric Lafon a exposé ses peintures à l' ACSEM Michel Névot pendant la durée de la fête de printemps. Quelques toiles que vous auriez pu voir si vous étiez passés :

P1019219.JPG

 

P1019222.JPG

 

P1019230.JPG

 

P1019229.JPG

P1019217.JPG

Cette toile était proposée comme lot à une tombola

Eric Lafon devrait renouveler l'expérience pendant la fête votive. A suivre donc.


 

La fête du printemps s'est achevée...

Bon, l'abrivado longue a été un peu perturbée par un toro qui s'est fait la belle (heureusement récupéré vers Dions) et par un chauffeur (comment le chauffeur ? éméché vous avez dit ?) qui s'est engouffré dans la rue avec son tacot au milieu de l'abrivado. Notre Colette nationale responsable des festivités a eu quelques raisons de se mettre en colère quand on pense que c'est une histoire similaire qui a débouché sur un mort au Grau du roi.

fête du printemps,la calmette

"Alors ? Ils étaient où ? hein ? ceux qui devaient l'empêcher de passer ?" NDLR : c'est de l'humour, bien sûr !

 

fête du printemps,la calmette

Bon... restons pas au mitan

fête du printemps,la calmette

Tiens le bien que je puisse prendre la photo tranquille

fête du printemps,la calmette

 Mais que vois-je ? des oiseaux en cage ?

sous l'oeil attentif de nos élusfête du printemps,la calmette

 

fête du printemps,la calmette

C'est pas tout ça, mais faut quand même se réhydrater après toutes ces émotions...

fête du printemps,la calmette

plus trop de monde pour ce dimanche midi... reste plus qu'à finir la fête en beauté au resto, mais qué calor !

 

 


21 mai 2011

La Marie de BARUTEL

La vie n'était pas toujours facile dans les campagnes au début de ce siècle. Il n'y avait pas autant d'aides qu'aujourd'hui, même si La Calmette était pourvue d'un Bureau de Bienfaisance et de plusieurs sociétés d'entraide ( Secours-Mutuels les amis du peuple, La Saint-Julien et la Mutualité scolaire).

Certains n'avaient pour survivre que le strict minimum et se débrouillaient comme ils pouvaient. Celui-là grapillait pour avoir son vin, un autre allait faire les courses avec son velo... je vous ai déjà parlé de cette histoire que racontent les anciens, quand le "tchetchou", le Prosper revenant de faire des emplètes pour les autres à bicyclette avec son pneu en huit autour du cou comme les coureurs du tour, s'était retrouvé "pendu" par le boyau au crochet du boucher. Le pauvre gesticulait sans pouvoir se décrocher devant les faïences rouges du magasin quand le grand Fernand (vacher de Saint-Chaptes) l'avait soulevé et pendu là pour s'amuser. Les vieux en rigolent encore ! C'était juste en face de l'actuel café "L'afficion".

Le Popol, lui, coupait des canelles et se faisait du tabac à fumer avec la bourre de maïs. La Finette lavait le linge au bassin. On la voyait passer tous les jours avec sa "bourrette" remplie de linge et les gamins souvent la hellait "oh Finette, vous lavez ?" et quand elle répondait "ben oui" tous en choeur criaient en rigolant "Et bien gardez-le !" La pauvre Finette faisait semblant de s'en fâcher et se laissait souvent prendre au jeu.

Et puis il y avait la Marie. On l'appelait la "Marie de Barutel" parce qu'elle vivait dans une capitelle du côté de Barutel, vous savez cette colline en allant vers Nîmes, la première vraie côte que le premier car à moteur avait tant de mal à franchir s'il y avait du monde. Que de fois le père Bouard "Service de voiture publique" a dû demander aux hommes de descendre et même de pousser pour franchir le col ! Ca rouméguait, mais ça poussait quand même, "rospetan, rondinan mas butan çaquelà !". Marie de Barutel allait à Nîmes à pied avec son grand sac noir faire des courses "pour le monde". Croyez-vous qu'on ferait encore ça aujourd'hui ?

La capitelle de La Calmette, la seule à ma connaissance encore debout, est-elle celle où elle vivait ? En tout cas ça devait lui ressemblait si ce n'est pas celle-là.

DSCF2927.JPG
DSCF2933.JPG
DSCF2935.JPG

15 mai 2011

Théâtre chez nos voisins "Les gens de la Grand'rue"

Les Calmettois étaient nombreux hier pour applaudir le spectacle donné à Brignon par la Cie amateur "Osons". Il est vrai que deux de nos concitoyens étaient acteurs dans cette petite troupe qui s'amuse et nous a beaucoup amusé autour de la préparation d'une fête des voisins dans la rue...

brignon,atelier "osons",martine sellès,théâtre,les gens de ma rue",la calmette


C'était très pro et tout le monde a adoré ce spectacle complet tout en émotion et humour.

Allez-y vite si vous l'avez raté hier soir, ils donnent une 2e représentation au foyer de Brignon cet après-midi à 15 heures. Ca en vaut la peine !

DSCF6282 (2).jpg

Robert Gonzales et Denis Pelat, étonnants et très droles dans le scetch des gendarmes.

DSCF6286 (2).jpg

Martine Sellès, désopilante

brignon,atelier "osons",martine sellès,théâtre,les gens de ma rue",la calmette

 Une troupe (disons plutôt un atelier théâtre) qu'on aimerait bien voir bientôt sur la scène calmettoise, au foyer municipal par exemple

"qu'en pensez-vous, mme le maire-adjoint chargée de la culture ?"

Ils le mériteraient bien, vraiment !

 

 


14 mai 2011

En visite à Midi Libre...

Ce vendredi soir, nous sommes allés visiter Midi Libre et voir la fabrication moderne d'un journal. Ce matin la photo était sur tous les papiers des départements où sortent les journaux du midi

midi libre vendredi soir.jpg

DSCF6280.JPG

mais nous en avions eu la primeur dès hier soir vers minuit tandis que les journaux commençaient à s'imprimer...

DSCF6277.JPG

DSCF6276.JPG

DSCF6258.JPG

... notre guide nous explique les secrets des feuilles d'alu (qui remplacent le plomb d'avant) et les passages de couleurs,

DSCF6260.JPG

DSCF6268.JPG

DSCF6265.JPG

devant une mer de papier, des petits rouleaux d'une tonne 300 environ et de 19 km...

 

DSCF6262.JPG

DSCF6269.JPG

 

 

DSCF6278.JPG

DSCF6279.JPG

 

DSCF6274.JPG

et pendant que les énormes tours lancaient l'impression à vive allure, une rupture de papier provoque un branlebas de combat des équipes techniques... pas de panique ! tout sera prét à l'heure

AMNESTY INTERNATIONAL 50 ans déjà !

 Amnesty International : 50 ans de combat pour faire respecter les droits de l'homme !

 

amn internationaol 3 001.jpg

Un 28 mai 1961, Peter Benenson, avocat britannique, publie un article dans "The Observer" sur "Les prisonniers oubliés"

En quelques semaines des milliers de lettres de soutien lui parviennent ...

Depuis Amnesty International n'a cessé de défendre les prisonniers de tous bords emprisonnés pour leurs idées au mépris du droit des hommes

 

amn international 2 001.jpg

MERCI DE SOUTENIR AMNESTY INTERNATIONAL prix nobel de la paix 1977

VOS DONS ET PETITION POUR FAIRE LIBERER DES FEMMES ET DES HOMMES INJUSTEMENT TORTURES et EMPRISONNES POUR SEUL CRIME D'IDEE...

En deux ans 770 prisonniers ont été adoptés par Amn. International et 140 libérés;

plus de 3 millions de personnes révoltées ont soutenu Amnesty International en 2011

rejoignez les pour qu'aucun tortionnaire dans le monde ne se sentent plus jamais totalement en sécurité...

www.amnesty.fr



13 mai 2011

Fête du printemps à La Calmette : Dimanche

 

fête


Fête du printemps à La Calmette : Samedi

fete sam photo 2011.jpg

12 mai 2011

Fête du printemps à La Calmette, Vendredi

fete ven 2010 photo.jpg

 

 

Ce soir ça va barder à l'agglo...

Une info communiquée par l'assoc A.R.B.R.E.S. Gardiens de l'ombre avant le vote de l'agglo

agglo 001.jpg

agglo nîmes metropole

 

 

La 22 ème fête du printemps se prépare

fête printps 2011 a.jpg

 

11 mai 2011

L'année de la chance

bis-chinois(1).jpgC'est sûr ! C'est les chinois qui le disent.

2011, année de Feng Shui et de la Chance
 
Cette année est un peu particulière :
- Le mois de Juillet cette année aura 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanches.
Cela n’arriverait qu’une fois tous les 623 ans. Les Chinois appellent ce phénomène « les sacs d’argent ».
Nous aurons 4 dates inaccoutumées : 1/1/11, 11/1/11, 1/11/11, 11/11/11 et ce n'est pas tout:

Le mois d'octobre aura 5 dimanches,5 lundis, 5 samedis ! cela n'arrive qu'une fois tous les 823 ans !

 

Mais n'allez pas croire que nous allons tous être riche en 2011, ne rêvez pas! pour savoir si vous allez être dans les chanceux pleins aux as, calculez :

 

Prenez les deux ultimes chiffres de l'année de votre naissance et l'âge que vous aurez cette année. Si la somme est 111, vous allez toucher le pactole.
(exemple : si votre année de naissance est 63 + votre âge 48 = 111)

 

Dans ce cas-là, et dans ce cas là seulement, vous devrez m'envoyer un chèque de remerciement pour vous avoir informés ( la somme importe peu...seul le geste compte :-)...)

Ces années sont connues pour être celles du gain, demandez par exemple aux Japonais, ils vous diront que c'est vrai....

09 mai 2011

Commémoration du 8 mai, la remise des médailles

Jacques Bollègue, maire, au nom des pouvoirs qui lui sont conférés et au nom du Président de la République a remis à trois anciens combattants pour acte de courage les médailles d'honneur des anciens combattants, en présence du consul de Russie et de Francis Martin.

DSCF6138.JPG

Deux d'entre eux étaient absents pour raison de santé, Jean Favier et Louis Ray, c'est donc leurs épouses très émues qui ont reçu les médailles. M. Bollègue a rappelé aussi au souvenir de Pierre salles décorés à titre postume le 9 avril dernier.

DSCF6140.JPG

 Puis J. Bollègue a remis la médaille à M. Rahmouni, tandis que le petit garçon restait imperturbable avec le coussin qu'il a fièrement porté tout au long de la cérémonie

DSCF6132.JPG

 

DSCF6143.JPG

DSCF6152.JPG

Mohamed Rahmouni

 

Football, dernier match dimanche pour La Calmette

L'équipe de La Calmette (promotion honneur) disputera son dernier match dimanche à Sauve, mais c'est déjà ce 8 mai acquis - sauf problème de dernière minute - qu'elle passe en deuxième division l'année prochaine. Ce dimanche le match a été arrété, l'équipe adverse n'ayant que huit joueurs présents.

DSCF6157.JPG

 

08 mai 2011

Commémoration du 8 mai

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmetteIl y avait du monde au petit cimetière de La Calmette pour rendre hommage aux jeunes combattants russe et arménien tombés au combat en 40 en défendant La Calmette contre l'arrivée des troupes allemandes. La délégation russe était particulièrement nombreuse et le consul de Russie a remercié chaleureusement la municipalité de notre village pour entretenir aussi bien leur souvenir.

Merci à Jacky qui a remis à neuf ce petit tombeau, témoin d'une page importante de notre histoire.

 

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

Ma note, publiée à l’occasion de la commémoration du 8 mai 2010, m’a valu des commentaires du petit fils d’un des combattants de la compagnie arménienne commandée par le capitaine Petrossian qui s’est héroïquement affrontée à la colonne allemande qui approchait La Calmette.

Il a pris pour nom « internet » : Ararat. C’est le nom d’une montagne sacrée pour les Arméniens. « "J'aurais voulu aussi participer à cette mémoire cérémonie de partisans soviétiques et en particulier mon grand-père, mais malheureusement (mais n’ayant pu obtenir de visa), sans permis de séjour, nous ne pouvons pas aller en France. »m’écrit-il, et il ajoute« Mon grand-père lazr Dzhagaryan, debout sur la photo devant la tombe de son ami Petr Vartanov a, d’après ma mère, construit ce tombeau.»

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

lazr Dzhagaryan

 

C’est avec une certaine émotion que j’évoque ces jeunes soviétiques (arménien et russe), si loin de chez eux, venus défendre leur idéal de liberté, et dont deux d’entre eux demeurent dans le petit cimetière de notre village. Chaque 8 mai, à l’occasion de la commémoration de la victoire des alliés contre le nazisme, le consul de Russie vient dans notre village pour rendre hommage à ces jeunes combattants : Petr et Nicolas. Il était accompagné de plusieurs familles russes et de l'association Kalinka.

Ne les oublions pas.

 

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

Dépot de gerbes sur la tombe des partisans soviétiques, de la mairie, du consul de Russie, de l'assoc Kalinka...

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

l'hymne russe entonné par une chanteuse de Kalinka

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

tandis qu'une petite Russe déposait un bouquet sur la tombe, félicité par M. Martin

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

 

 Puis le groupe s'est transporté, après les discours d'usage et les remerciements du consul, vers la place de l'église et le monuments aux morts

 

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

 

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

 

8 mai 1945,commémoration du 8 mai,consul de russie,association kalinka,la calmette

Enfin, après les hymnes russes et français, eut lieu une remise de médailles à trois anciens combattants, ce qui fera l'objet d'une prochaine note.

Lire la suite

05 mai 2011

Petit tour au jardin pour mon fils qui vient d'avoir de la neige...

DSCF5984.JPG

 

DSCF5833.JPG

DSCF5836.JPG

DSCF5849.JPG

DSCF5844.JPG

DSCF5850.JPG

 

DSCF5854.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF6010.JPG

DSCF5982.JPG

 

DSCF5998.JPG

 

DSCF5839.JPG

Tandis qu'il a neigé sur Prague.... ici les fleurs "explosent"

DSCF5993.JPG

 

DSCF6013.JPG

02 mai 2011

Instantanées du vide grenier

 vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmetteSamedi, par une belle journée de printemps ensoleillée, a eu lieu le vide grenier organisé par le SOC (sport olympique calmettois) sur les deux places parking entre l'église et la mairie. On avait l'impression d'être déjà un peu à la fête.

 

Dès la veille, les bénévoles sont venus mesurer et marquer les emplacements pour que les cent et quelques "chalands" puissent s'installer confortablement dès le petit matin du samedi sans prise de tête. Et ce fut chose réussie, d'autant que tout avait été bien préparé. La maréchaussée veillait, et les barrières étaient en place : plus une voiture sur le parking ce matin-là !

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

 

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

 (on encaisse... on encaisse...)

 

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmettemiam miam les bonnes cornes de gazelles...

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

 

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

 

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

Elle est pas meumeu en nounours ?

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmettevide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmetteMais que vois-je ? une star avec ses lunettes noires qui croyait ne pas être reconnue ? (sûr qu'elle va nous faire un procés...)

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

 

vide grenier,soc,sport olympique calmettois,la calmette

Alors ? C'est pas nous les plus belles ?

 

 

 

 

 

Quelques volontaires du SOC tenaient la buvette, "Resto 106", le snack tenu par Cathy et Véro assurait la petite restauration, Michel et ses collègues passaient auprès des vendeurs pour collecter la dime sur les emplacements. Les acheteurs, promeneurs ou badauds pouvaient passer sans gêne dans les allées larges et dégagées... Bref une organisation sans faute. Même le soleil au rendez-vous se mettait parfois un peu derrière les nuages pour qu'il ne fasse pas trop chaud.

 INFORMATION : COMME TOUT DECOCONNE ET QUE LES PHOTOS NE PASSENT QUE QUAND ELLES VEULENT...PUIS PARFOIS DISPARAISSENT, JE METTRAI DES PHOTOS NOUVELLES AU FUR ET A MESURE

MIDIBLOGS EST EN PLEIN FOIRAGE !

Indiscrétions

Mais que faisaient tous ces élus à la mairie de La Calmette aujourd'hui ?

L'inspecteur enquête...

DSCF5964.JPG

Mais c'est bien sûr... M. Fournier est au côté de Jacques Bollègue, not'maire

DSCF5971.JPG

Tiens tiens, il me semble avoir compté au moins 27 maires de communes voisines.

 

En fin limier, tous ces indices devraient nous mettre sur la voie

non ?