Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 juillet 2010

Connaissez-vous l’IBM ?

Non ! pas IBM, l’entreprise informatique… l’indice de bonheur mondial !

Longtemps on ne considérait que le PIB d’un pays pour indiquer dans quel pays on vivait le mieux, or le PIB n’est qu’une évaluation de la production économique. La Guinée équatoriale et le Portugal ont le même PIB, pourtant le taux de mortalité d’un enfant y est de 146 pour mille contre 5 au Portugal.

En 1990 le Pnud (Programme des Nations Unies pour le Développement) a cherché une mesure plus objective pour évaluer le bien-être : l’IDH (indice de développement humain) qui ajoutait au PIB l’espérance de vie à la naissance et le niveau de formation. Cet IDH est depuis publié tous les ans.

Pierre Le Roy, un énarque français, a amélioré encore cet indice de qualité de vie en y ajoutant davantage de paramètres pour mesurer plus justement les «conditions nécessaires pour être heureux individuellement». Il a créé l’IBM : 40 critères (comme le nombre de victimes de conflits majeurs, le taux de corruption, la probabilité d’atteindre 65 ans, la liberté de la presse, le droit des femmes, des enfants, le nombre de suicides, le taux de CO2 dans l’atmosphère, etc., le tout regroupé en 4 grands domaines :

1.      La paix et la sécurité

2.      La liberté, la démocratie et les droits de l’homme

3.      La qualité de la vie

4.      La communication et la culture

 

Tous les ans il recueille une somme d’informations venant d’organismes internationaux (Unesco, Pnud, OMS, Amnesty International, etc.), les mouline et en tire un classement de 60 pays.

 

Intéressant de voir l’évolution, inquiétante parfois (le nombre de victimes de catastrophes naturelles a augmenté, l’écart PIB entre les pays riches et pauvres s’est dramatiquement creusé…), parfois de bonnes nouvelles (le nombre de conflits armés majeurs est passé de 25 à 15 entre 2008 et 2009, le taux de mortalité est passé de 81 à 68 pour mille par exemple).

 

 

En France, où se situe-t-on ? à la 11e place. Pas trop mal non ? et pourtant quand on fait un sondage « subjectif » auprès des populations, les Français arrivent à la 44e place (juste avant la Chine). Serait-on victime de nos injonctions parentales ; "mais t'as tout pour être heureux(se)", à moins qu'on soit né ainsi : jamais content...IBM tableau 09 les 22 1ers.jpg

Et à La Calmette ? quel IBM ? Je pense y travailler bientôt et vous proposer quelque chose... ok? à suivre donc...

 

bonheur.jpg
(sources : sciences et avenir)
 

Commentaires

Les français sont les plus gros consommateurs au monde d'anti-dépresseurs ce qui révèle un mal être profond Nous sommes le pays de la douceur de vivre (hélas pas pour tous) et on a du mal à se faire aux effets inévitables de la mondialisation La corruption et l'arrogance des gouvernants y est aussi pour quelque chose !

Écrit par : ulysse | 17 juillet 2010

Ce qui me frappe c'est la distortion entre les éléments "objectifs" du bien vivre, et le ressenti des Français. Il est presque égal en Norvège par exemple, probablement parce que les gens sente une vraie solidarité. Serait-elle disparue chez nous ?

Écrit par : La Calmette | 18 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.