Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 novembre 2009

Tiens V'là l'facteur

Vlà l' facteur et son calendrier !

C'est pas de l'identité française ça ? hé Besson ! l'oublie pas dans catalogue de nos valeurs communes. Imaginez notre pays sans le calendrier de la poste dans la cuisine... sûr que c'en serait fini de notre bonne vieille France.

Hé bé figurez-vous que je viens d'y lire, dans la rubrique "liste des communes" que La Calmette avait 1928 habitants !

1928 ! A quand le 2000ème calmettois ? M'sieur le Maire, zavez intérêt à fêter ça dignement, c'est moi qui vous le dis.

calendrier 2 la calmette.JPG

23:51 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : calendrier |  Facebook |

29 novembre 2009

Randonnée découverte "faune et flore" avec le CO Gard

La randonnée « faune et flore » avec Elisabeth Vedere du CO Gard (Centre Ornithologique du Gard) a eu lieu aujourd’hui comme prévu. DSCF0288.jpg

17 participants se sont donc donnés rendez-vous ce matin sur le parking de la mairie, prêts à partir à la découverte des plantes et animaux de notre beau païs.

 

 

 

 

DSCF0290b.jpg
On écoute les consignes avec sérieux
DSCF0293.jpg
et la petite troupe s'en va sur les chemins rejoindre le bord du Gardon

La période n’était pas trop propice à la découverte des oiseaux migrateurs déjà loin de nos latitudes, mais nous avons pu écouter et tenter de reconnaître certains de nos compagnons ailés.

écureuil.jpg
faisant s'enfuir à notre approche un petit écureuil dérangé
DSCF0294.jpg
Au passage, Elisabeth nous montre un superbe fusain en fleur
DSCF0296.jpg
DSCF0321.jpg
Je ne pensais pas qu'on trouvait autant de fusains sur les bords du Gardon
DSCF0298.jpg
DSCF0312.jpgSur un arbre mort renconté au bord du chemin, un trou bien rond nous interpelle.
Il faut préserver les arbres morts pour les pics épeiches. Ce sont des oiseaux grimpeurs le long des troncs et branches. Les arbres sont aux pics ce que les étangs sont aux canards. C'est le milieu où ils se nourrissent, mais surtout celui où ils nichent.
DSCF0314.jpg
De temps en temps on installe la lunette ou on recherche quelques oiseaux à l'aide des jumelles

L’œil avisé de notre accompagnatrice (et surtout son oreille) nous a permis de capter ici ou là quelques uns de ces oiseaux habitants de ces lieux.

 

 

 

 

DSCF0316.jpg
DSCF0318.jpg DSCF0324.jpg
DSCF0326.jpg
On scrute le paysage à la recherche de l'oiseau rare
DSCF0328.jpg
on va jusqu'à s'aventurer sur le fleuve tranquille...
DSCF0329.jpg
On y découvre des traces nettes de hérons cendrés
DSCF0332.jpg
Va-t-on en voir un ?
heron cendre dans l'objectif.JPG
Mais oui, bien net dans l'objectif, on peut observer un magnifique héron cendré à l'affut de quelque nourriture. Bon, je l'avoue ici, j'ai fait un petit montage et ce n'est pas celui-là qu'on voyait, mais il lui ressemble comme deux gouttes d'eau.
Ces oiseaux ont besoin d’endroits ouverts et dégagées qui permettent un bonne distance de fuite car ils sont très farouches, de la proximité de l'eau peu profonde. Ils y trouvent la nourriture et la sécurité contre leur principal prédateur, le renard, en dormant debout dans l'eau peu profonde ou sur des îlots.
DSCF0337.jpgpimprenelle, roquette, etc. les salades sauvages n'ont plus de secrets (ou presque) pour nous... tandis que notre rando continue dans les collines vers le gouffre des Espeluncas, au milieu des yeuses et chênes blancs, des cades et des paliures (je l'ai placée celle-là ! hein ?) et des herbes odorantes de la garrigue.
DSCF0338.jpg
où nous allons nous installer pour le pique-nique avant qu'un groupe de courageux ne descendent au fond du gouffre, en prenant bien soin de ne pas déranger les chauves-souris
DSCF0341.jpg
DSCF0344pique nique au bord du gouffre.jpg

28 novembre 2009

La mer

Quand nul ne la regarde

la mer n'est plus la mer

Elle est ce que nous sommes

lorsque nul ne nous voit.

mer 1.JPG
Merveilleux poète que Jules Supervielle
et puis la mer est si belle en automne...
grau du roi.JPG
grau du roi2.JPG

24 novembre 2009

OUIKINDE animé à La Calmette

Beaucoup d'animation ce week-end au village, et "je dis pas tout !"

img537.jpg

Bien sûr samedi la rando découverte  avec le CoGard

le temple2.JPGL'exposition au temple de Didier Noisetier, verrier d'art de La Calmette et du peintre Michel Tomberau .

 Les 28 et 29 novembre de 10 h à 12 h 30, et de 14h 30 à 18 heures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

expo 3.JPG
marché de noel la calmette.JPG
Les marchés de Noël au foyer samedi et dimanche...

proverbe occitan de Novembre

"Per Santa Cecila "Ceselha" (22 NOVEMBRE), cada fava ne fa mila"

(pour la sainte Cécile (22 novembre), chaque fève en fait mille)

Ce soir sur M6 La Calmette à l'honneur

j des assoc2b.jpgFlorian et sa merveilleuse cavalière seront ce soir sur M6 à l'émission "incroyable talent"

incroy talent.jpg
Nous leur souhaitons de tout coeur de gagner, tant leur talent est vraiment incroyable !
j des assoc1b.jpg
j des assoc 3b.jpg

22 novembre 2009

Etre Français ! parlons en

franchouillard2.JPG

Etre Français ? Parlons-en !

S’il est un débat sur lequel il ne faut pas refuser de participer, c’est bien celui-là.

La question de l’identité nationale s’est toujours posée aux peuples, quel qu’ils soient, et a toujours trouvé des réponses très différentes. Etre français ? À combien de générations faut-il remonter ? Et si nos ancêtres étaient de farouches agnostiques anticléricaux est-on moins français que s’ils ont été persécutés en tant que protestants, ou écrasés au temps des cathares, que dis-je brûlés vif sous Néron… Le droit du sol ? Et en quel honneur ? On peut naître sous un Régime honnis et n’aspirer qu’à fuir le pays où on se trouve…Et si on a refusé de partir à la guerre, est-on moins français que si on a collaboré sous Pétain ?

Incroyable débat ! Pourtant il est essentiel. D’autant que tout le monde reconnait, à part quelques attardés fanatiques, que le métissage a toujours été source de grande richesse pour un pays et pour son identité.

La France serait-elle ce qu’elle est sans l’invasion des Wisigoths, sans la prédominance des Grecs, sans la domination romaine ? Sans la venue des Espagnols, des Italiens, etc. etc. ?

Etre français c’est la somme de tout ça, mieux que la somme : l’amalgame de toutes ces cultures mêlées, de toutes ces religions, ces croyances, ces savoir-faire. Apportée par l’immigration, mais aussi par l’émigration, quelle ait-été forcée ou en force, cette « conscience » d’appartenir à un pays a forgé une sorte de fond commun. C’est cela qu’il nous faut rechercher : qu’est-ce qui nous unit au-delà de tant de différences.

Qu’est-ce qui me fait me sentir chez moi ? Me sentir proche de ce quidam qui pourtant pense le contraire de moi, n’a pas la même religion, pas les mêmes idées, pas les mêmes intérêts ?  La liberté ? L’égalité ? La fraternité ? Peut-être mais si je suis issu d’une famille guillotinée, que fais-je encore là ? L'amour du pays ? Certes, mais suis-je moins français quand j'aime de moins en moins le pays où je vis et son Etat inégalitaire, liberticide, anti humaniste à la sauce sarkosienne?

La laïcité ? Certainement. Encore faut-il s’entendre sur le sens de ce mot, car il est des français cléricaux jusqu’au bout des ongles à qui je ne conteste pas le droit d’être français. En fait, l’identité nationale ne peut pas être définie une fois pour toute avec des mots arrêtés. Elle ne peut pas être donnée une fois pour toute : elle est en perpétuelle construction, en prenant les bases du passé commun et en se transformant avec les apports du présent, pour construire notre avenir commun : un « compromis en évolution constante entre l’ancien et le nouveau ».

Une fois cette règle acceptée, il reste aussi à faire comprendre aux déçus de l’intégration que celle-ci suppose l’acceptation d’un acquis historique qui n’est pas le leur à l’origine, mais qu’ils peuvent – et même - qu’ils doivent s’approprier.

 

Ainsi donc lancer le débat sur l’identité nationale doit-être tout sauf un réflexe d’auto défense contre l’immigration. L’intégration de tous ces étrangers est difficile, accepter leur manière de vivre pour arriver à vivre ensemble est difficile. Chacun a le droit de protéger son identité et ses valeurs. Il faut donc trouver ce dénominateur commun qui permet ce vivre ensemble non destructeur… vaste débat ! qui implique autre chose que « si t’es pas content, tu t’en vas ». Ben non, moi quand je ne suis pas content je me bats d’abord pour changer ce que je n’aime pas. C’est ça la liberté. C’est d’abord ça notre identité commune : avoir le droit de l’ouvrir, et le devoir d’écouter.

Débat jamais clos.

A suivre

identité nationale.jpg
L'identité nationale

21 novembre 2009

Tu paies impôts ?

La Gazette publie cette semaine un dossier interessant sur les impôts locaux et le "palmares" des villages et villes du Grand Nîmes. Elle sépare propriétaires et locataires : en bleu la taxe d'habitation, en jaune le foncier bâti, en vert la taxe ordures menagères, en rouge le total.

la calmette impôt locaux locataire type.JPG
la calmette impôt locaux propriétaire type.JPG

La Calmette s'illustre encore parmi les meilleurs au classement du hit parade : premier village pour les locataires,

la calmette impôt locaux locataire .JPG

 

troisième pour les propriétaires.

la calmette impôt locaux propriétaire.JPG

Faut-il le regretter ou s'en réjouir ? C'est toujours agréable de se dire qu'on paie moins d'impôts qu'ailleurs, mais quand c'est au prix d'un endettement aussi important que celui de notre village, la joie est moins évidente, tant il est vrai qu'un endettement n'est en fait qu'un impôt différé : ce sont nos enfants qui le paieront...

Enfin, La Gazette propose un tableau des augmentations entre 2007 et 2009. Ici La Calmette se situe dans la moyenne disons haute de l'ensemble des villages avec 7.3 % pour les locataires et 6.2 % pour les propriétaires. Les premiers résultats (premier et troisième) montrent que ces augmentations sont restées relatives. Partout elles ont été sensibles : année post électorale, nous explique La Gazette, mais aussi diminution des recettes (baisse d'activité, baisse dans l'immobilier, etc.).

la calmette impots locaux augmentation.JPG

Ce samedi, on a randonné à Crespian

Petite randonnée bien agréable aujourd'hui à Crespian, sous les belles couleurs de l'automne et par un bon soleil qui n'en finit plus de briller...DSCF0251.jpg

DSCF0272b.jpg
DSCF0253.jpg
Les couleurs des vignes sentent encore bon l'automne, bien qu'on soit déjà le 20 novembre
DSCF0263.jpg
et les arbouses bien mûres nous la jouaient un peu sapin de Noël
rando Crespian 20.11.09 6.jpg
rando Crespian 20.11.09 5.jpg
et si délicieuses à croquer...
DSCF0259.jpg
DSCF0274.jpg
petite halte à la chapelle de Jouffre
DSCF0276.jpg
étrange sarcophage de pierre pris dans le mur de la chapelle
rando Crespian 20.11.09 4.jpg
et de bonnes parties de rire même si le banc est un peu juste...
DSCF0267.jpg
même pas peur !
rando Crespian 20.11.09 3.jpg
marcher n'empêche pas de parler, quoi !
DSCF0247.jpg
Traversée du village de Crespian, avec son étrange et belle église au clocher décalé.
DSCF0249.jpg

20 novembre 2009

Rat débile et rat méchant

rat.jpgCe soir à La Calmette, il fallait choisir entre le foot et le théâtre.

Et on a pas regretté d'avoir choisi le théâtre avec le show délirant de deux artistes montpelliériens : "le rat débile et le rat méchant". La salle était pliée de rire. Bravo les artistes !

Théâtre Le Mélo d'Amélie, Le Grand Mélo Montpellier

Christian DOB est revenu jouer au Mélo d'Amélie avec ce spectacle créé au Grand Mélo d'Amélie à Montpellier.
C’est avec Jacques BRIERE qu’il a joué la pièce ce soir.

19 novembre 2009

Lulu

Voilà, on vient d'avoir des nouvelles de notre petite perruche apprivoisée. Comme je le pensais elle est allée vers des épaules qu'elle espérait seccourables, mais ces épaules n'ont pas compris et n'ont su que la chasser ! hélas. Comment dire qu'une petite bête comme ça ait pu avoir une telle importance dans nos vies, sans craindre de paraître ridicule ?

Je laisserais le dire à Jules Supervielle, ce grand poète, bien mieux que moi !

Il vous naît(...)

Il vous naît un oiseau dans la force de l'âge,

En plein vol, et cachant son histoire en son coeur

Puisqu'il n'a que son cri d'oiseau pour la montrer

Il vole sur les bois, se choisit une branche

Et s'y pose, on dirait qu'elle est comme les autres.

(...)

Il vous naît un ami, et voilà qu'il vous cherche.

Il ne connaîtra pas votre nom ni vos yeux

Mais il faudra qu'il soit touché comme les autres

Et loge dans son coeur d'étranges battements

...

Petit Lulu, envole toi vers le paradis des perruches

17 novembre 2009

Fleurs de novembre

Cet automne est bien doux à La Calmette

DSCF0226b.jpg
DSCF0228ter.jpg
DSCF0229.jpg
DSCF0227bis.jpg
Photos prises un 17 novembre dans le jardin ....

16 novembre 2009

Rendez-vous nature à La Calmette

Ce samedi c'était la fête des taureaux à la manade du Simbeu, PB301734 manade.JPG

et bientôt la fête de la nature, si on allait à la découverte des plantes et des animaux autour de notre village. On lira bientôt dans Midi Libre ...

LA CALMETTE

Sortie Faune et flore avec le CO Gard

SPORTS LOISIRS CALMETTOIS vous propose une sortie découverte le samedi 28 novembre 2009, animée par le Centre Ornithologique du Gard (CO Gard) et financée par Nîmes Métropole pour découvrir la faune et la flore de notre campagne environnante (gardon, garrigue et garenne).

Cette sortie d’environ 10 km et sans difficulté est gratuite.

Il faut prévoir de bonnes chaussures de marche, un sac à dos avec eau et pique-nique.

Des berges du Gardon aux yeuses et chênes des Espélugues, Elisabeth VEDERE nous fera découvrir ces plantes et animaux que l’on croise tous les jours sans vraiment les connaître.

Rendez-vous sur le parking de la mairie de La Calmette (place R. Peloux) à 8 heurs 45 précises.

Inscription obligatoire auprès d’E. VEDERE au 04 90 31 84 16 ou 06 32 18 85 54 (attention : places limitées à une quinzaine de participants). Le retour est prévu aux environs de 14 heures.

Centre Ornithologique du Gard

elisabethvedere@cogard.org

www.cogard.org

 

2009_0516Vérédènerando0076.JPG

 Vous pouvez dès aujourd'hui vous inscrire auprès de Madame Vedere.

12 novembre 2009

Fernandel chante Sarkozy

Reçu de Bruno aujourd'hui... et même si ce n'est pas nouveau, ça fait du bien de rire un peu !



18:09 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

A l'occasion du 11 novembre (réédition)

Tous ces souvenirs de la "der des der" à la TV... les gerbes aux monuments aux morts ce matin...me donnent envie de remettre cette note que j'avais écrite le 16 janvier 2007

Il s'appelait ...

On était au plein cœur de cette sale guerre
Dans le village, comme dans tous les villages de France, chacun guettait fébrilement l'arrivée du gendarme qui annoncerait à la malheureuse famille, à la femme, à la mère que son fils était mort "en héros", dans cet immonde bourbier!
Il était jeune.
Il s'appelait Marius, il avait 30ans
Il aimait sa femme, elle s'appelait Céline et avait 29 ans
,
elle venait d'avoir deux splendides jumeaux.
Quand les gendarmes sont arrivés, elle a compris ! Ainsi le premier « mort pour la France » du village, c'était son homme !
Trop
trop pour elle et ses deux petits
Les vieilles ont dit que "son lait avait tourné", les deux petits sont morts empoisonnés par le lait maternel les jours suivants
elle est morte quelques jours après de désespoir, oui, on meurt de désespoir comme au théâtre dans notre petit village épuisé par cette sale guerre qui fera tant d'autres victimes.
Il s'appelait Marius...
il était caporal
vous verrez son nom sur la plaque dans l'église ou sur le monument aux morts.

P1288135ab.jpg



Cette sale guerre venait d'éliminer une famille entière en quelques jours
C'était en 1915
Je n’étais pas né mais c'était ma famille...des petits cousins que je ne connaîtrai jamais. De grands-pères en petits-fils l'histoire continue à se raconter. On peut voir leur tombe dans l’angle Sud-Est du vieux cimetière, parfois un bouquet de fleurs s'y perd encore.

Quatre d'un coup aurait dit le conteur!
Il s'appelait Marius...mais son nom a-t-il encore un sens dans cette triste histoire. Il se serait sûrement bien passé alors d'être le premier!
Le premier mort pour la France de La Calmette!

P1288135.JPG

11 novembre 2009

Cérémonie du 11 novembre


http://www.youtube.com/watch?v=qn4tqZ0AtF0

Beaucoup de monde cette année à La Calmette, pour la cérémonie de recueillement devant le monument aux morts.

DSCF0215ter.jpg
DSCF0210.jpg
DSCF0212ter.jpg
DSCF0211c.jpg
8 millions de morts, 6 millions de mutilés ! quelle victoire... Pas un village de France qui n'ait son monument aux morts avec la liste de ses enfants "morts pour la France". Ne jamais les oublier ! même si on sait maintenant que la "DER DES DERS" n'est hélas qu'un voeu pieu.
La Calmette aussi a eu son triste lot de tués et de blessés. Qui n'a pas un parent disparu dans le bourbier de cette sale guerre ?
L'armistice du 11 novembre 1918 marque la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918) entre les Alliés et l'Allemagne.
L'Armistice, c’est l’arrêt des combats dans l'attente d'un traité de paix en bonne et due forme.
L'anniversaire de l'Armistice est une commémoration essentielle de notre vie nationale, avec dépôt de gerbes devant les monuments aux morts de chaque village.
Le 9 novembre s'est éteind à Paris un soldat célèbre, bléssé et trépané pendant cette guerre, et qui n'aura pas eu le bonheur de voir signer cet armistice. Qui était-il ? devinez donc :
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Atteint de la grippe espagnole, Guillaume Apollinaire meurt le 9 novembre 1918 (à l’âge de 38 ans).

Pastiche de pub

Ceci est un détournement très personnel d'une campagne de pub, plutôt humoristique, pour des aliments pour chiens...

nutribalancehusband.jpg
La pub en question...
nutribalancehusband 2.JPG
et mon détournement intitulé... le coup de Raffarin
-Raffa, au pied dit la dame...
Bad food, bad UMP dit la pub !

00:14 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08 novembre 2009

SHREK Alors !

En hommage à Jean-Jacques (vivreauzes.midiblogs.com) qui m'a envoyé cette super réalisation :
sarko shreck.wmv

(si ça ne fonctionne pas, faites un copié-collé sur la barre internet, ça devrait aller)

 

21:05 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : shrek |  Facebook |

06 novembre 2009

Quelques photos insolites, en flânant dans La Calmette

P1141933.JPGLa Traboule, quel joli nom...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1141941.JPG

 

 

Aïe ! l'orthographe !

 

 

 

 

 

 

 

 

P1141940.JPG
originale cette entrée...
P3058290.JPG
vous avez dit artichaut ?
Oeuvre d'art éphémère...PB144665.JPG
P7283605a.jpg
Des "dos d'ânes" plus proches de "dos de chameaux"...

04 novembre 2009

Petites devinettes (et réponse)

Quelques petites colles (hic) pour agrémenter notre semaine morose,

1/ Je vous le donne en mille : Qui a dit : "Sarkozy, il faut lui marcher dessus. Pour deux raisons. Un, c'est la seule chose qu'il comprenne. Deux, ça porte chance" ?

Vous ne trouvez pas ? quelques indices ? Alors : non, ce n'est pas quelqu'un de gauche, ni d'extrème droite. Oui, c'est un de ses "amis" dont on parle beaucoup en ce moment et vous aurez du mal à y croire si vous ne connaissez pas la réponse. (Ma source : "le fiasco" de G. Ottenheimer, 1996)-

2/ Une autre pour la route : "les prévisions sont difficiles, surtout quand elle concerne l'avenir"  fallait la sortir celle-là pour un homme politique, alors qui à votre avis ?

chichi-dessin.JPG
merci à Ougen (qui me permet de donner la réponse avec une 3e phrase de l'interessé) et bravo à Alain qui connaissait la réponse ! et oui c'est le grand Chi !

Trop fort le mec !

Sarkozy, Sarkozy - Le Matin Video
Sarko copie conforme. Enorme!
Mots-clés : sarkozy discours

02 novembre 2009

humour décalé

Dérision...

unijambiste gremi.jpg
Merci à Grémi ! j'ai bien ri !

23:33 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Blandas, formidable découverte !

 Il y a 5000 ans !

Les premiers hominidés sont apparus en Afrique il y a 7 millions d'années. Mais la présence des hommes sur le pourtour de la Méditerranée ne nous est connue (découverte de pierres taillées notamment) qu'il y a 1.2 millions d'années. Le plus ancien fossile humain de France, l'homme de Tautavel, est mort il y a "à peine" 450 000 ans. 5000 ans, c'est donc hier... et pourtant ! Déjà Blandas était célèbre par la présence d'un cromlech (cercle de menhirs). A cette période, les richesses produites par les hommes est plus grande : l'organisation ancienne de petits groupes de chasseurs, fait place à des structures sociales plus complexes. Les préhistoriens supposent les hiérarchies naissantes.

Ce qui rend plus émouvant encore la découverte de cette caverne de nos ancêtres du néolithique, c'est qu'un bloc monolithique (appelé menhir ? dans la gazette) en bloquait l'entrée, et qu'elle est donc restée inviolée : "tout est demeuré intact depuis 5000 ans !"

Blandas source Sc et Vie.jpg
La caverne de Blandas (source Sciences et Vie)
Le menhir placé pour bloquer l'entrée a été placé là volontairement. Orné de trous il était sûrement une  statue menhir. A l'intérieur on a découvert des poteries et des terrasses aménagées avec des murs de pierres sèches.
Blandas2.JPG
Dans la galerie de 60 m de long et 8 de haut, les explorateurs découvrent des ossements humains et des dessins sur les parois. Cette grotte à pente forte a dû être utilisée pour recueillir l'eau de pluie. Sur le causse, il y a peu d'eau.
Il y a 5000 ans, les hommes ne vivaient déjà plus dans des grottes (ils savaient faire des murs de pierres et couvrir les maisons). Les grottes continuaient à être utilisées pour les animaux, plus tard pour des sépultures, ici en plus comme réserve d'eau recueillie dans des vases dont on a retrouvé de nombreux fragments.
Et la grotte semble continuer... que va-t-on encore découvrir ?