Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 avril 2009

La marche c'est bon pour la santé !

Sarko a réussi à fédérer tous les syndicats pour ce premier mai ! Quel homme ! Pour la première fois tous les syndicats et partis de gauche vont marcher ensemble. Alors pour ce 1er mai :

www1er mai3.JPG

à Nîmes, rendez-vous à 10h boulevard Jean Jaurès

 

Je descends dans la rue ce 1er mai pour dire ma colère face à une politique injuste et inefficace, animé d'un espoir de changement et de progrès social. La mobilisation du 1er mai sera massive et historique. Il est temps de dire Stop. Stop à un Président qui n'a que mépris envers les travailleurs et les "petites gens".

29 avril 2009

Premier mai, fête des travailleurs

Trouvé par hasard, à l’occasion du premier mai, ce « Notre père » écrit par le MMTC. C’est la première fois que j’entends parler de ce mouvement (Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens), et j’ai bien aimé

Notre Père,

Toi, le Père de tous ceux qui luttent
pour faire éclater l'amour et la justice;
Toi le Père que je veux pour tous mes copains:
Ton nom est sanctifié
par tous ceux qui travaillent jour et nuit,
afin de sortir leurs frères de l'ignorance,
de la maladie, de l'exploitation;
par tous ceux qui donnent un peu de leur temps
pour changer leurs conditions de vie,
sur le quartier, au travail, à l'école.
Que ton règne vienne, et qu'il vienne pour tous
.
Oui, Que ta volonté soit faite.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour,
Ce pain trop rare, confisqué par une minorité,
insuffisant sur les trois quarts du globe,
le pain d'un travail pour tous,
le pain d'une vraie formation,
le pain d'une vraie vie aussi.
Et pardonne-nous, Seigneur...
tous ces cris que nous n'entendons pas,
tous ces sourires que nous ne voyons pas,
toutes ces injustices contre lesquelles nous ne faisons rien.
Ne nous laisse pas succomber à la tentation
de baisser les bras,
de croire qu'un avenir n'est plus possible,
de croire que la violence et l'intolérance vont prendre le pouvoir.
Mais délivre-nous du mal,
qui, au fond de nous-mêmes, nous invite
à vivre notre vie en la gardant pour nous,
Quand toi, tu nous invites à la donner.
Donne-nous cet enthousiasme
qui engendre un monde plus beau."

 

Le Message du MMTC pour le 1er Mai 2009 :

« Le travail vaut plus que le capital
Égalité des droits pour tous les travailleurs ! »

Cette année, pour la fête du travail, les travailleurs ne sont pas à la fête!

 

 

28 avril 2009

La fourchette d'or !

Nous avons participé à la 3e fourchette d'or organisée par Jacqueline et Alain...

plat2.JPG
Le plat gagnant (hummmm ces morilles farcies !)

C'était super pour oublier qu'il pleuvait au dehors... mais je ne vais pas mettre de photos, car Abra, l'américaine qui a gagné avec son mari Shell a tout mis sur son blog, et je ne ferai pas mieux, si vous êtes curieux allez y faire un tour, vous en aurez l'eau à la bouche !

http://frenchletters.wordpress.com

Notre dessert fruité "mousse fruitée du président de l'Union Européenne" (parce que fait avec des fruits venus directement de République Tchèque) n'a pas gagné le prix. Mais je dois reconnaître qu'il était pourtant bien délicieux. Félicitations à la cuisinière-patissière qui l'a réalisé. C'est vrai que tout a été un délice. C'était un festival d'art culinaire ! Un grand bravo aux organisateurs !

25 avril 2009

Randonnée à Saint Rémy de Provence

Le temps était splendide pour ce vendredi 24 avril.P4188793.JPG

Le paysage merveilleux des Alpilles s'étendait tout autour de nous, rempli de mille fleurs que le printemps nous offre en cette période. Senteurs multiples, lumière très particulière, douceur du climat, couleurs et chants d'oiseaux... tout concourait à rendre la randonnée plus belle.

P4188782 bis.JPG

On a voulu emprunter le GR6 dans toute sa splendeur, mais on ne s'attendait pas à trouver un sentier de type "via ferrata" sur la route...

P4248822.JPG
P4248825.JPG
es un pauc regde lou camin !P4248832.JPG
 
P4248828.JPGP4248831.JPG
P4248842.JPG
"Tiens le cable !"
P4248850.JPG
P4188783.JPG
La première récompense était heureusement au bout des efforts... le lac !
P4248874.JPG
Ensuite, on a attaqué la grimpette jusqu'en haut de la Caume, qui domine St Remy de Provence
P4248877.JPG
P4188798baux de prov.JPG
au loin, les Baux de Provence se dessinent
P4248869.JPG
Les "jumelles" sont de sortie avec bonheur, au loin le Rocher des Deux Trous
P4188808.JPG
P4248879.JPG
Enfin, on a terminé la journée par la visite intéressante des ruines de Glanum (culture oblige) mais les jambes commençaient à se faire lourdes...
P4248883.JPG
P4248890.JPG
P4248884.JPG

21 avril 2009

TRI cotage et BOY cottage...l'affaire DIM

bleuforet.JPGCa ne suffit pas toujours de se scandaliser des pratiques de certaines entreprises ou fonds spéculatifs, il faut parfois frapper au portefeuille pour résister !

L'histoire de Bleuforêt est hélas banale. Ce qui l'est moins c'est le courage de son dirigeant qui a osé dire NON.

Reprise en 94, l'entreprise vosgienne de tricotage devient "Bleuforêt". Un de ses prinipaux clients est DIM (2/3 de son chiffre d'affaire).bleuforet2.jpg

Quand DIM est racheté récemment par le Fonds américain SUN CAPITAL PARTNERS, il exige le doublement de ses royalties s'ils veulent conserver la licence et fortement "invité" à se délocaliser en Chine ou en Turquie... J. Marie, le patron a tranché : "Je n'ai pas voulu toucher à mon personnel, j'ai fait une croix sur ma licence"

C'est Kindy qui profitera de l'aubaine ... grâce à ses usines installées à l'étranger!

J. Marie revendique une certaine éthique de production : "Mon usine est installée dans un parc naturel, je n'utilise pas de matières artificielles et ma fabrication est 100% française"

ET SI ON L'AIDAIT A S'EN SORTIR ? Acheter "Bleuforêt" (casino, cora,...) en boycottant DIM et KINDY deviendrait un acte citoyen ! Qu'en pensez-vous ? faites le savoir autour de vous ! 

usine-du-dessus.jpg

19 avril 2009

Nouvelle énigme historique, commençons à répondre

Il s'agit bien sûr de mascarons qui ornaient l'entrée d'une belle demeure. En fait, c'était même alors un château.

La Calmette était, chose assez rare pour un village si moyen, une co-seigneurie : il y avait 3 seigneurs et donc trois châteaux. Qui pourrait imaginer en passant devant ces maisons vieilles et un peu décrépies qu'elles sont les restes d'une superbe demeure. Ce château allait de la rue de la République (grande carrière) jusqu'au rempart du village fortifié dont on voit la sortie dans le fort (à côté de l'impasse vieille porte). Pratique pour se réfugier au besoin.

Un peu d'histoire de ce château :

1669 : Jacques de Cassagne, seigneur de La Calmette, possède une maison à la Grande Carrière (grand rue) : maison, pigeonnier, jasse.Proche du fossé et d’André Brunel, d’André Huguet.

Superficie : 2.75 dextres, autre membre : 10 dextres.

Pallier, jasse, pigeonnier : 9.5 dextres.

Cour : 27 dextres.

1780 : la propriétaire est Anne Marie Guinchet, épouse du baron de Latour du Pin - Gouvernet, héritière de Jean François Courtine de Cassagne, son premier mari. Dans les registres, il est précisé qu’elle est seigneuresse  en toute justice du marquisat de la Calmette.la tour du pin.JPG

Elle reçoit de nombreuses reconnaissances féodales. (Archives du Gard 2 E 54 102, notaire Gazay).  

 

1810 : le propriétaire est le baron de La Tour du Pin.(Cadastre classement 4).

Parcelles : N° : 220 et 224 : maison : 211 m² et 240 m² (451 m2), N° 221 : cour : 362 m², N° 222 : bergerie : 60 m², n° 335 : jardin :  299 m².   L’ensemble  forme le château.

 

1882 : il passe à M de La Tour du Villard, magistrat à Montpellier, président au tribunal civil de Tarascon.

1895 : il appartient à Raymond de La Tour  du Villard, résidant à Paris. 

1902 : Jean-Louis de la Tour du Villard, résidant à Nîmes. 

1915 : Ernest Béchard, par achat, puis Mme Camille Martin, née Béchard.

 

 

 Je vous reparlerai plus tard de tous ces seigneurs de La Calmette et des 3 châteaux plus en détail.

18 avril 2009

Nouvelle énigme historique 4

Un peu déçu de si peu de réponses, j'avance donc dans mon aide à trouver ce que pouvaient représenter ces premières images.fenetre à macaron détail.jpg

Vous avez maintenant situé le lieu : au milieu de la rue de la République.P3058290.JPG

Je vous ai dit que le nom de l'impasse devrait vous aider :

P3058291.JPG
Le plus drôle, c'est l'erreur probable de nos élites, qui ont fait graver "la Tour du Pin". Il est certain que si vous cherchez une tour (à part le beau pigeonnier) et encore plus un arbre dans cette impasse, vous risquez de chercher longtemps. En fait il s'agit de "Latour du Pin"(ou parfois écrit La Tour Du Pin, La Tour du Pin-Gouvernet), un noble seigneur d'une noble et ancienne famille. Mais que vient donc faire cette impasse ici ?

Nouvelle énigme historique 3

P3058294.JPGJe continue donc à vous aider à situer ces indices. Grande carrière signifie aujourd'hui "grand rue". Nous sommes donc dans la rue principale appelée maintenant "rue de la République".

Ces belles pièces de sculpture sur pierre appartenaient bien sûr à quelques demeures plus engageantes que celles que l'on apperçoit sur la photo actuelle, mais quoi ?

Je suis un peu déçu de ne pas avoir de réponses s'en rapprochant... que se passe-t-il donc ?

P3058295.JPG

Bon, là vous situez sans problème :

Qu'est ce qui était donc là, pour avoir laissé place à ces facades plutôt moches, avec des crépis mal à propos (il est vrai que longtemps la mode fut au siècle dernier de crépir les facades de pierres : "ça faisait mieux fini et plus propre" disait-on).

Heureusement, on revient de plus en plus quand c'est possible aux belles facades de pierres .

Un petit indice supplémentaire : le petit porche arrondi que l'on voit dans la maison blanche porte un nom d'impasse qui peut vous mettre sur la voie...

Alors ? que nous indiquent ces deux indices particuliers ?

A vous!

17 avril 2009

dessin de presse

Allo! Chérie ?  tu sais pas ce qu'il m'arrive ?
DESSIN CABU.JPG
Merci à Cabu (dans le canard...)

19:05 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Nouvelle énigme historique 2

Alors je vous aide pour la localisation, mais pas encore pour ce que ça représente, faut pas pousser quand même !

P3058286.JPG
Quelques indications de plus si la photo ne vous aide pas assez, ça se trouve au milieu de la "grande carrière", c'est du moins ainsi qu'on dénommait cette voie à l'époque, disons pour limiter dans le temps, au XVIIe XVIIIe siècle...
P3058287.JPG
Certes la facade de cette maison n'est plus que l'ombre d'elle-même, mais essayer d'imaginer...

Nouvelle énigme historique

Vous savez maintenant à quoi servait cet anneau de fer que l'on voit sur le mur de la maison de M. et Mme Fabre grace à notre dernière devinette. Ce triste péage supprimé (ce n'était pas l'avis de l'abbé Lamoureux qui décrit ainsi la chose : "Pendant l'année 1789 éclate la révolution. La Calmette (...) a ses heures d'épreuve. Tout d'abord, quelques mal intentionnés du pays acclament timidement l'ère nouvelle, puis mettent le feu au bureau du péage et déclarent abolis les dîmes, les corvées et les droits seigneuriaux."

Certes qu'ils n'avaient pas la même vision de ces charges puisque soit elles rapportaient aux seigneurs (péage), soit ils en étaient exemptés (clergé et seigneurs notamment).

Mais passons à notre nouvelle découverte. En premier lieu, savez-vous trouver ces deux indices très particuliers :

fenetre à macaron détail.jpg
1er indice
P3058290.JPG
2e indice (proche du 1er, puisqu'il est sur le même mur)
Où sont-ils et à votre avis que représentent-ils ? Alors à vous

15 avril 2009

les foins

medium_les_foins_3.jpgDerrière les faucheurs, les faneuses éparpillaient l'herbe pour régulariser la "pastura" et la sécher. Le lendemain ou l'après-midi, s'il faisait chaud, elles la tournaient rangée par rangée, la retournaient, puis de deux rangées n'en faisant qu'une. Bientôt elles l'amoncelaient en tas, à intervalles réguliers; on apellait cette opération "amolonar".

Derrière, une femme ou un enfant ratissait avec le grand rateau de bois pour qu'on ne perde rien. Le lendemain matin, si le foin était sec, on le chargeait. Il ne fallait pas le rentrer humide, sinon il devient bleu et fermente : et alors gare! il peut s'enflammer et mettre le feu à la grange (...) on bâtissait tout le voyage qui finissait par recouvrir la charrette et le cheval (...)Les hommes mettaient un point d'honneur à rentrer le plus gros voyage. Et quelle bonne odeur partout, dans les champs, sur les chemins, dans les cours.les foins détail.JPG

texte extrait de "la mémoire du village" de L. Chaleil

J'étais pas bien grand, mais je me souviens parfaitement de l'habileté des hommes qui envoyaient ensuite ces fourchées de foin jusque dans le grenier au 2 e étage de la maison de mon grand-père. Un en haut de la montagne d'herbe sur la charette, l'autre en bas qui lui envoyait les bottes sur le haut de la pile, un tout en haut qui entrait le foin envoyé jusqu'à lui !

14 avril 2009

AMNESTY INTERNATIONAL

ai 3.JPGPrix Nobel de la paix en 77, Amnesty International lutte contre toutes les atteintes aux droits de l'homme d'où qu'elles viennent.

Ni de droite ni de gauche, AI est indépendante de tout gouvernement, puissance économique ou religieuse, et n'accepte aucun don de gouvernements, mouvements politiques ou religieux.

Amnesty International France lance une campagne "Réfugiés et droit d'asile"ai 1.JPG

Elle considère que les conditions dans lesquelles les personnes déposent une demande d'asile en France n'offrent plus de garanties satisfaisantes.

Cela peut conduire des personnes a être déboutées de leur demande alors même qu'elles risquent d'être exposées, en cas de retour dans leur pays, à des violations graves de leurs droits.

En intervenant auprès des différentes instances, AI agit pour que ce droit demeure un droit fondamental effectif.

Vous pouvez envoyer vos dons et/ou la lettre pétition signée à  Amnesty International, BP 82, 27190 Conches en Ouche.

pétition ai.JPG
pétition ai2.JPG

13 avril 2009

dessin de presse

chute-livert-a.jpg
Merci à Ougen

08:18 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : livret a |  Facebook |

12 avril 2009

La Calmette d'Antan et d'aujourd'hui

grand rue facteur velo.jpggrand rue femme assise.jpg
P3058317.JPG
On pourrait croire que peu de choses ont changé, tant les photos de la grand'rue semblent proches, mais à y regarder de plus près, il n'en est rien bien sûr !
la calmette ancienne rue.JPG
P1141952.JPG

J'en compte neuf...de Pâques bien sûr!

homme tete avec personnages.JPG

Messe de Pâques

nophoto.jpgMais où donc a lieu la messe de Pâques ? Toujours marquée à 11 heures à La Calmette sur le super site moderne de l'église catholique "messesinfo", la porte était fermée...

Tant pis ! les pratiquants de Pâques et Noêl devront se contenter de se rentrer à la maison. Encore un coup du pape ! Et les cloches qui ne sont pas revenue... té pour passer le temps une belle image étrange :

homme tete.jpg
combien de personnages comptez-vous ?

11 avril 2009

A propos de "notre" péage

Quand vous passerez devant cette belle demeure pour aller à la poste ou au supermarché, vous pourrez découvrir cet anneau et son histoire autrement et dire à vos amis « tu vois cet anneau du péage de La Calmette qui servit tant d’années à exploiter ceux qui passaient par là pour leur travail au profit de quelques seigneurs des lieux ». Je vous avais déjà parlé des troupes que le seigneur envoyait dès qu’il apercevait du haut se son château quelques malheureux qui tentaient de passer par les chemins plus bas (notamment vers la Braune). Quand ils ne pouvaient pas payer, on se « payait » sur la marchandise ou en leur prenant un habit !

Il est important de noter que les plus riches (seigneurs, nobles, clergé et moines, consuls eux-mêmes qui obtinrent de St Louis d’être dispensés de payer…) étaient le plus souvent exemptés de régler ces impôts indirects comme les péages (gabelle, guet, chevauchée, albergue, etc.)… Les « cadeaux » fiscaux aux riches ne datent pas d’aujourd’hui, hélas !

Quelques petites précisions historiques sur ce péage si ça vous intéresse :

1242.  (…)  Cette même année par cession faite à saint Louis, la seigneurie de La Calmette est unie au domaine de la couronne. Le droit de péage est établi à La Calmette. (Abbé J.M. Lamoureux «un coin de la Gardonnenque, La Calmette » éd. Lacour)

 « 1247. Raymond Trencavel céda à saint Louis tous les droits qu’il avait dans le diocèse de Nîmes (et sur le Carcassez) moyennant une rente de 60 livres (…) parmi les terres sur lesquelles cette rente fut assignée, on lui donna le péage de La CALMETTE pour 200 livres de revenu. » (P. Merle « La Calmette » éd. Lacour)

« Trencavel se plaint de l’insuffisance de revenus. Saint Louis de passage après son expédition en terre sainte lui accorde en 1254* sur ce péage un supplément de 30 livres. » (J.M. Lamoureux)

*Et non en 1247 comme l’indique par erreur l’abbé Lamoureux (mais ce n’est pas la seule inexactitude du livre de l’abbé…)

 « 1261. Le péage établi à La Calmette donna lieu à des réclamations de la part des habitants de Nîmes. Le 3 octobre 1280, le juge prononça une ordonnance dans laquelle il déclara que, attendu qu’il était prouvé que les gens de Nîmes avaient accoutumé de passer dans le village et le territoire de La Calmette avec leurs laines, leurs fromage, leurs bestiaux et autres effets, ils devaient en être exemptés, avec défense de ne jamais l’exiger à l’avenir » (P. Merle)

1321. « que ce village (La Calmette) avait un marché aux bœufs, qui s’y tenait une fois par semaine, et que les revenus qui provenaient à raison de ce marché profitaient au péage » (P. Merle)

Pendant l’année 1789 éclate la révolution (…) les habitants font fermer le péage.

Enigme historique (la réponse)

113c907d4e471360a8746e277283965a.jpg

Mais revenons à notre énigme et bravo à Cigale qui s'en est vraiment approchée :

Le réseau de routes autour de Nîmes a toujours été important. S'y croisaient les routes du sel, les routes des transhumances, les voies vers l'Espagne ou l'Italie, vers les points de passage sur le Rhône... J'en parlerai plus en détail plus tard.

Or l'usager de la route a toujours constitué une proie tentante pour les collecteurs de taxes.

La Calmette, de par sa situation était parfaitement placée pour profiter de ceux qui montaient vers les Cevennes ou le Massif Central en empruntant la plaine du Gardon, ou ceux qui descendaient vers la ville vendre leur produit, ou vers la mer... ou encore qui passaient d'Uzège vers l'Espagne. Le plus ancien péage connu gallo-romain taxait notamment les vins italiens (déjà) vers Narbonne ou Toulouse... le "crinem vinarium".(Ciceron)

Si les Romains ne paraissent pas avoir abusé des péages, car les facilités de circulation étaient pour eux essentielles, 5b7675549cc6c77eeacb795698c77b17.jpgle morcellement territorial qui suivit le bas Empire entraîna une prolifération de péages.

Le péage de La Calmette, situé au départ de la route des Arvernes, est connu grâce à un PV d'enquête de 1260.

Le Viguier de Trencavel notre vicomte, seigneur de La Calmette en était le percepteur. Il n'hésitait pas à prendre des objets ou des vêtements en gage "pignorare mantellum" à ceux qui ne pouvaient ou ne voulaient pas payer.

Le lourd anneau scellé dans le mur servait à attacher autrefois la chaîne que l'on tendait en travers du chemin. Parfois la chaîne était remplacée ou renforçée par une barre de bois qu'un mécanisme permettait de relever ou d'abaisser (d'où le trou rond sur l'anneau).

Fermer ce péage qui pesait sur les petites gens et travailleurs de l'époque fut un des premiers gestes à la révolution (à suivre)

Enigme historique (suite)

Alors ? le lien avec cet anneau de fer sur le mur de la maison de M. et Mme Fabre, ça vous aide ?

Allez ! un second indice... le dicton dont je parle c'est :

"Sé trouvarié pu lèu La Rouviéro sens vin

qué La Coumetto sens couquin"

"on verra plutôt La Rouvière sans vin que La Calmette sans coquin"

ou encore :

...La Rouviéro sens argèn (argent) Qué La Coumetto sens brigén" (brigand)

Ah ça, on ne les aimait pas trop ces Calmettois à l'époque !

10 avril 2009

Enigme historique (suite)

Je vous aide, tant pis... j'agrandis la photo pour vous aider à situer, mais je ne donne  pas encore la réponse.

A quoi cela servait-il ? Cela fait vraiment partie intégrante de notre histoire et je vous aide encore un peu , ça a contribué à un dicton célèbre concernant nos concitoyens de l'époque Moyenâgeuse.

1c4f70e768d26364961413b18f4f32da.jpg
C'est donc sur la facade de cette superbe demeure médiévale, maison romane de La Calmette qui n'est autre qu'une partie du superbe chateau de la famille d'André (dont le vicomte fut longtemps maire du village). Mais l'histoire des chateaux de La Calmette qui en a eu trois est prévue pour dans quelques jours...
8f8d82955b030300dcd05137411933af.jpg
ef4eae1e37b17f0d07bb439c97c13529.jpg
Allez ! à vous de chercher ! et sans tricher hein !

Une petite énigme concernant notre village

Reconnaissez-vous ce lieu dans le village ?

07fa3da0da67deab737fe63d70071fe8.jpg

Si vous allez à pied à la poste ou au centre commercial, vous l'avez certainement déjà vu.

Mais savez-vous à quoi servait le trou ovale sur le petit arceau de pierre ? et ce petit anneau de fer, à mi hauteur à droite ?

Je vous l'avais déjà proposé il y a un an environ, mais j'ai plaisir à la remettre. Cette petite énigme avait constitué la première étape d'une "ballade" que je vous invitais à faire avec moi les jours suivant à travers l'histoire de notre village, sur la route des Arvernes.

notre cloche est bien partie...

cloche mécontente 2.JPG
Penoit seize m'a bien un peu énervé, mais les enfants attendent leurs oeufs, alors tant pis, on part à Rome...

14:54 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Fausse alerte !

Quelle n’a pas été ma surprise en entendant sonner les cloches ce matin !

Certes ce devait être  "l’heure" qui sonnait, mais enfin, de mémoire de Calmettois, les cloches ont toujours cessé de sonner du vendredi saint au dimanche de Pâques. Alors, je ne peux m’empêcher de me demander si comme beaucoup de catholiques, elles ne boudent Benoit et ont refusé de se rendre à Rome cette année…

Le problème c’est que les cloches ne sonnent plus du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques parce qu’elles se rendent à Rome où elles se chargent d'œufs qu'elles répandent à leur retour dans les jardins.

Les enfants se font une joie de les chercher et d'en remplir des paniers d'osier.Image Pâques paques œuf lapin cloche

Que vont-ils devenir ces enfants si nos cloches, restées au clocher du village, ne ramènent pas les œufs ?

Dernière minute : guettant avec effroi l'heure suivante, j'ai entendu le silence des cloches... ainsi, elles étaient bien parties ! OUF !

 

12:23 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pâques, cloches |  Facebook |

09 avril 2009

Les iris font la fête au jardin

Le soleil a joué tout le jour au jardin, et les iris se sont fait plus beaux que jamais pour fêter le printemps.

 

P4098690ab.jpg
P4098695.JPG
P4098696pano.jpg
mais tous les arbres sont en fleurs aussi, et les lilas, les tulipes, paquerettes et pissenlits, etc. tous font le bonheur de notre jardin !
P4098697.JPG
P4098685ab.jpg
P4098708.JPG