Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 octobre 2008

Reiser, "mon papa" (1)

Un exemple de cet humour particulier de Reiser... le portugais de "mon papa"

reizer aJPG.JPG
reizer baJPG.JPG
reizer cbaJPG.JPG
reizer dcbaJPG.JPG
reizer edcbaJPG.JPG

22:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : reiser, mon papa |  Facebook |

Reiser, 25 ans déjà

Il avait 42 ans, c'est dire qu'il aurait 67 ans aujourd'hui ! Un sale cancer l'a emporté vers le paradis dont il se moquait bien.

Il était bien dans la mouvance d'Hara Kiri... et beaucoup de gens n'aimaient pas ses dessins terribles, cruels, parfois sordides... et moi j'adorais souvent !reizer2JPG.JPG

Ses titres seraient encore bien d'actualité : "on vit une époque formidable", vive les femmes", "ils sont moches", "la vie au grand air", etc. et l'estraordinaire "mon papa" dont je vais vous proposer quelques pages savoureuses.

reizer.JPG

20:39 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : reiser |  Facebook |

pastiche d'une bourgeoise de banlieue

Certes elle resterait dit-on la ministre préférée des Français (ah? bon!) mais elle a réussi à exaspérer l'ensemble du monde judiciaire, de gauche comme de droite. Faut dire qu'elle n'est pas tout à fait responsable des ignominies que son gouvernement veut faire mettre en place en matière judiciaire... mais y a la manière ! Le Sarko lui soufflerait même d'arréter de jouer les "divas" avec ses costumes encore plus chers que les siens (ce qui est un comble!).

certains de ses collègues du gougouv' disent même aujourd'hui qu'elle a été "une erreur de casting" (les salauds!).

dati.JPG
Notre mégère pourtant s'était apprivoisée, mais "ses methodes de mère fouettarde"ont ulcéré tout le monde !
Un fonctionnaire "viré" par elle dit "je pense que R.Dati est une invention politique, une bulle médiatique, (...)
Quand on sait ce qu'il advient des "bulles" en ce moment, pauvre Rachida ! dire qu'elle est en plus entrain de s'arrondir serait une mauvaise blague

29 octobre 2008

Régulons Zébulon

Jean-Claude Guillebaud, chroniqueur au Nouvel Obs, nous invite à nous méfier des mots utilisés à tout va en cette période de tourmente financière, par exemple : "réguler" au lieu de réglementer, "gouvernance" au lieu de gouvernement...

"on ne s'interroge jamais assez sur le sens du vocabulaire courant, sur la portée de ces minuscules messages sémantiques que nous aspirons sans y prendre garde, ingurgitant du même coup l'ideologie discrète qu'ils transportent avec eux".

Transposé sur le terrain de la politique, "réguler"exclut toute idée de transformation ou d'obligation. On régule au lieu de changer. On fait ainsi l'économie du normatif...propose un mécanisme neutre, dépourvu de jugement de valeur. Cette expression porte trace d'une éviction du politique, révélant une "asthénie de la volonté collective", des procédures indolores sont préférées à la mise en oeuvre d'un projet politique.

"La "gouvernance" et la "régulation" trahissent ainsi le répetissement de la volonté commune, le choix timoré d'une organisation de la cité qui croit pouvoir faire l'économie de la contrainte et de la Loi." le contraire de la démocratie !

Ainsi donc notre leader massimo utiliserait des mots pour faire beaucoup d'agitation, sans qu'il n'y ait derrière un vrai désir de changement ? Je m'interroge ...

On est les plus intelligents !

crise.JPG

19:17 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

poupée Vaudou et petites aiguilles

La justice déboute Nicolas Sarkozy et autorise la vente de la poupée vaudou

En vente depuis le 9 octobre dans les librairies et sur internet, le "Manuel vaudou, Nicolas Sarkozy", est un livre-objet présenté dans un coffret contenant une poupée de tissu, un lot de 12 aiguilles, ainsi qu'un ouvrage de 56 pages. Le chef de l'Etat avait engagé une action en référé pour violation de son droit à l'image.

La justice a débouté, mercredi 29 octobre, Nicolas Sarkozy, qui réclamait l'interdiction de la poupée vaudou à son effigie, commercialisée depuis trois semaines par la société Tear Prod, et contre laquelle le chef de l'Etat avait engagé une action en référé pour violation de son droit à l'image.

On n’est plus maître chez soi alors ?

 "Si Nicolas Sarkozy porte plainte contre une poupée qui le caricature, bientôt il portera plainte contre le Canard enchaîné, contre Marianne, contre les Guignols de l'Info" a ironisé Ségolène Royal.

L'ex-candidate à la présidentielle a précisé qu'elle n'hésitait pas à porter plainte quand "il y a des photos volées, mais contre des caricatures, non".

28 octobre 2008

J'adore

On aimait bien plaisanter sur les noms donnés aux enfants dans certains coins d'Afrique francophone ou dans les Antilles, comme "Fêt Nat"par exemple, puis on avait plutôt des crissements de dents en entendant certains appeler leurs enfants avec des noms d'acteurs amerloques minables... quel lourd handicap que de s'appeler JR...

Mais là franchement, j'ai trouvé ça très rigolo :

batman.jpg
Vous croyez qu'on aura un jour des petits "Sarko" ou "Ségo" ?

bloguez...je vous ai à l'oeil !

Le Service d’Information du gouvernement a lancé un appel d’offres auprès de sociétés privées afin d’assurer la veille du traitement de l’actualité gouvernementale sur les médias en ligne. A la grande inquiétude de certains blogueurs.
Une info diffusée sur "vendredi.info"
 

L'information a déjà été relevée par plusieurs blogueurs. Selon un appel d'offre publié au Journal Officiel, le Service d'Information du Gouvernement propose entre 20 000 et 130 000 euros pour la fourniture d'une veille quantitative et qualitative sur le traitement de l'actualité gouvernementale par les médias en ligne (sites d'informations et blogs de journalistes). La veille devrait porter sur 15 thèmes définis dans un corpus d'une cinquantaine de sites.

Big brother contre les blogueurs
Cette année, c'est l'ensemble de la veille sur les médias on-line qui sera assurée par des sociétés sarko big broth.JPGprivées. L'information a suscité quelques débats dans la blogosphère. D'aucuns décèlent une tentation gouvernementale de surveiller les blogueurs. Alain Joannes du blog Journalistiques y voit déjà la malveillance du pouvoir: « (…) considérée isolément, chaque amélioration du suivi de la production journalistique par les organes spécialisés du pouvoir politique semble bénigne. Mais entre le conseil sollicité en 2006 et les améliorations successives de 2008, il y a une énorme différence: en 2006, le SIG cherchait à améliorer la communication gouvernementale; en 2008, il s'agit au mieux d'une veille sur la réputation de la marque « Gouvernement » au pire d'une surveillance de plus en plus serrée des journalistes ». (...) publié dans Mariane info

Que penser de cette affaire ? est-on dans la même veine que pour Edvige ? va-t-on voir l'augmentation de poursuites contre des blogueurs indélicats ou dont les mots dépassent souvent la pensée... car un blog est un instrument à la portée de tous, et tout le monde n'a pas la formation journalistique adéquate...

inquiétant !

ah ! un soleil sans nuages

soleil.jpg

Vivre au soleil, c'est pas le rêve de tout le monde en cette époque de crise ?

00:06 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24 octobre 2008

Crise : mais que fait Super Sark'

Crise: sup sarko.JPGNouvelle journée noire sur les marchés boursiers. Ils sont repassés «en mode de gestion panique», dit un trader. Tokyo a perdu plus de 9%, Paris a terminé en baisse de 3,49%. La rapidité de la récession surprend les observateurs. La chute de l'industrie automobile est la plus spectaculaire. Renault prévoit une réduction de 20% de sa production au quatrième trimestre. Mais d'autres secteurs sont touchés en France, avec de premières vagues de licenciements

Plusieurs pays «émergents» sont en train de s'effondrer

Le Pakistan et la Biélorussie ont tous deux appelé au secours le FMI, le 22 octobre, pour faire face à la tourmente économique. Vendredi matin, les bourses asiatiques plongeaient à nouveau. Ce sont les derniers exemples des turbulences des pays émergents face à la crise mondiale.

 

Personne n'est épargné. Si l'Inde et le Brésil semblent limiter la casse, le Mexique et la Chine inquiètent. Mais c'est l'Europe centrale et orientale, et surtout l'Ukraine, la Hongrie et les trois Etats baltes, qui pourraient être les plus touchés.

 

23 octobre 2008

deux dessins d'actualité...

La confiance revenue...(Cabu et Wosniak)

cabu et w.JPG
et soeur Emmanuelle partie ! (Delambre)
soeur emmanuelle.JPG

19:22 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Les questions restées sans réponses

faineant.jpg

15:52 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lait, vache |  Facebook |

22 octobre 2008

Les dernières cueillettes du jardin

Profitons d'une accalmie, au milieu de la tempête..., PA227611.JPG

pour cueillir les dernières tomates du jardin.

et commencer à préparer les olives (picholines au gros sel (recette piquée sur internet que nous n'avons jamais encore essayée)...

 

PA227610.JPG
On vous dira si c'est bon au prochain apero...
Un bouquet de saison, faute d'aller tirer à l'arc aujourd'hui, vu le temps !
PA227612a.jpg

 

21 octobre 2008

COUPO SANTO

Voici un hymne à la gloire de la paix retrouvée et au bonheur de boire avec ses nouveaux amis...et entre Provençaux et Catalans l'histoire n'a pas été toujours tendre... si quelques gounaffiers venaient à le siffler, ça serait presque drôle ! De plus, on reste assis quand on l'entonne, connaissez-vous beaucoup d'hymne où c'est le cas ? J'aime bien aussi la petite pique sans manquer de respect aux religieux...

1er couplet

Provençau, veici la coupo

Que vous vèn di Catalan.

Adereng beguen en troupo

Lou vin pur de nostre plant.

 

1er couplet

Provençaux, voici la coupe

Qui vous vient des Catalans.

Tour à tour buvons ensemble

Le vin pur de notre plant (cru).

 

Refrain

Coupo Santo

E versanto, vuejo à plen bord,

Vuejo abord lis estrambord

E l’enavans di fort

 

Refrain

Coupe Sainte

Et versante*, verse à plein bord,

Verse à flots les enthousiasmes

Et l’énergie des forts

2 e couplet

D’un vièi pople fièr et libre

Sian bessai la finicioun ;

E, se tombon li Felibre

Toumbara nostro nacioun.

 

2 e couplet

D’un peuple ancien, fier et libre

Nous sommes peut-être la fin ;

Et, si tombent les Félibres

Tombera notre nation.

 

3 e couplet

D’uno raço que regreio

Sian bessai li proumié gréu ;

Sian bessai de la Patrio

Li cepoun email li ptiéu.

 

3 e couplet

D’une race qui regerme

Nous sommes peut-être les premiers jets ;

Nous sommes peut-être de la Patrie

Les « cepoun» et aussi les chefs.

Cepoun : le petit œil qui germe sur le cep

4 e couplet

Vuejo-nous lis esperanço

Et li raive dou jouvent,

Dou passat la remenbranço

E la fe dins l’an que vèn.

 

4 e couplet

Verse-nous les espérances

Et les rêves de la jeunesse,

Du passé le souvenir

Et la foi dans l’an qui vient.

 

5 e couplet

Vuejo-nous la couneissènço

Dou Verai emai dou Bèu,

E lis àuti jouissènço

Que se trufon dou tombèu.

 

 

5 e couplet

Verse-nous la connaissance

Du Vrai et aussi du Beau,

Et les hautes jouissances

Qui se moquent  du tombeau.

 

 

6 e couplet

Vuejo-nous la Pouesio

Pèr canta tout ço que viéu

Car es elo l’ambrousio

Que tremudo l’ome en Diéu

 

6 e couplet

Verse-nous la Poésie

Pour chanter tout ce qui vit,

Car c’est elle l’ambroisie

Qui transforme l’homme en Dieu

 

7 e couplet

Pèr la glori dou terraire

Vautre enfin que sias counsènt,

Catalan, de lieun, o fraire,

Coumunien toutis ensèn !

 

7 e couplet

Pour la gloire de la terre (du pays)

Vous enfin qui êtes d’accord,

Catalans, de loin, ô frères,

Tous ensembles communions !

20 octobre 2008

Randonnées sur la côte bleue (suite) 2e jour

PA197592a.jpgLe deuxième jour, après un solide petit déj', on est parti à travers les collines d'Ensuez

Le temps était un peu couvert mais ne menaçait pas

- PA197593.JPGJe te dis que c'est par là

- mais non, regarde où est le soleil, on doit partir plein sud si on veut rejoindre la mer

- oui mais la ferme en ruine ? hein ? tu l'as vue toi la ferme en ruine ?

- oh pauvre de nous... on n'est pas arrivé !

PA197595a.jpg
... tant qu'on avance... on avance !

PA197600.JPG

et puis enfin, la mer !

PA197599b.jpg
le temps d'une photo souvenir, et on repart...
PA197602a.jpg
PA197604.JPG
pique nique sur une plage, où JP s'amuse avec une mouettePA197606ab.jpgPA197605.JPG
Une deuxième journée bien sympatique, on en avait tous plein les yeux, et plein les pattes !PA197591.JPG

D’autres séjours de deux jours suivront (environ un par trimestre) : séjours « raquettes » sur le Mont Lozère, chemins de Stevenson, etc. si les petits cochons ne nous mangent pas.

A bientôt donc les courageuses et courageux !

Randonnées sur la côte bleue (suite)

PA187570.JPG

 

 

 

 

 

Au loin, toujours Marseille qui se déssine avec ses îles et sa bonne mère : Notre Dame de la Garde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PA187575.JPGOn souffle un peu ?
PA187581.JPG
PA187584.JPGPA187585.JPG
pas toujours de tout repos la rando....PA187583.JPG
PA187574.JPG
mais que la vue était belle, et le temps superbe !

Randonnées sur la côte bleue

Sports Loisirs Calmettois organise depuis une année des séjours randonnées de deux jours, en plus des randonnées hebdomadaires, avec hôtel demi pension et covoiturage. Cela nous permet d’aller un peu plus loin, de marcher un peu plus longtemps, dans un esprit de franche camaraderie et de convivialité…

PA187566.JPGNous avons ainsi affronté la Vallée Borgne (émouvant souvenir d’une soupe aux châtaignes savoureuse…), St Gilhem et ses superbes rando, l’Esperou et ses chemins de transhumance, et enfin ce week-end Carry le Rouet et ses ballades au bord de mer inoubliables.

PA187569.JPG

Un peu raide le chemin le long des calanques

PA187573.JPG

Vous nous voyez ? si si là sur le sentier qui monte...

PA187588a.jpg

et soudain Marseille se dévoile au loin ... oh ! bonne mère ! on la voit enfin !

PA187577.JPG

PA187582.JPG

(à suivre...)

 

Soeur Emmanuelle

Dieu ne lui aura pas permis de voir le centenaire de sa naissance, mais bon 99 ans, ce n'est pas trop mal ! Soeur Emmanuelle s'est éteinte soeur-emmanuelle-2670371_1378.jpglundi à l'âge de 99 ans.

 

Son sourire permanent était déjà une grâce du Bon Dieu !

16 octobre 2008

Le marché à boeuf, l'hôpital de Saint-Jacques

La Calmette avait un marché à boeuf célèbre en 1552, tenu depuis des temps immémoriaux...Les Consuls de Nîmes ne reculèrent devant aucun sacrifice pour obtenir que ce marché se tienne à Nîmes. Ils députent à la Cour le lieutenant d'Albenas et le premier Consul. Comme les revenus du marché de La Calmette se partageaient en parties égales entre le roi et le Seigneur. Aujourd'hui La Calmette n'a pas réussi à retrouver un marché digne de ce nom, pas plus de boeufs que de marché tout court, et c'est bien regrettable.

En 1564, la peste sévit encore à La Calmette et fait de nombreuses victimes.

La Calmette possède alors un hôpital qui porte le nom de Saint-Jacques et sert d'asile aux pélerins de passage. Hélas, il ne reste plus aucune trace de cette fondation hospitalière et seule la vente de ses terres en 1584 (par les Consuls Pierre Arnassan et Antoine Béchard) attestent de son existence.

Il est interessant de noter que c'est à cette même période que les Consuls, calvinistes tout puissants à Nîmes, exercent de nombreuses menaces contre les catholiques de La Calmette. Bien que la majorité des habitants de La Calmette demeurent fortement attachés à la religion catholique, les tenants de la réforme se réunissent dans les granges isolées ou sous la voûte des cieux, dans des sites agrestes, du côté des Buissières et de Barutel...et finissentavec le temps à se rendre maître du Fort de La Calmette, grâce aux secours que Nîmes leur envoie, en janvier 1577.

Ils en seront chassés en 1959, mais ce sera une autre histoire !

Face à la crise

sarkopetain2.JPGLes 671 contribuables à qui Sarko a fait gagner

 155 672 000 euros

vous le confirmeront !

Face à la crise, on peut lui faire confiance !

19:33 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : crise, sarko, petain |  Facebook |

15 octobre 2008

La crise au risque de l'histoire

Je n'ai pas l'intention de m'étendre sur une analyse de la "crise" actuelle, les journaux de toute sorte ne cessent de nous en rabattre les oreilles. Dire que des banquiers, préférons le terme de financiers, véreux et sans scrupule ont provoqué cette escalade terrible pour nos économies et qui va affaiblir encore plus les entreprises, précariser un peu plus les travailleurs et les demandeurs d'emploi, etc. serait se répéter encore.

Et pourtant ! va-t-on encore laisser impunis ces voleurs, car c’est le mot juste, et il n’y a pas seulement les banquiers américains avec leurs « subprimes », il y a beaucoup de nos banquiers ici, bien silencieux… qui ont été complices en camouflant ces actions pourries au milieu de leur propositions – et qui savaient les risques encourus par leurs clients !

raton_speculon.jpg

Mais les Français ne risquent rien pour leurs économies, nous dit-on ! L’Etat garantie 70 000 euros par épargnant nous dit Sarkozy – en oubliant de dire au passage que c’est la Gauche qui a voté cette disposition…- et donc on peut dormir sur nos deux oreilles ? et si j’ai plus que 70 000 euros épargnés en 40 ans de travail pour assurer ma retraite ? et si mon problème c’est de ne plus trouver de boulot parce que l’interim a fermé tous les robinets ? et si et si … les conséquences à terme de cette crise étaient plus inquiétantes que la crise elle-même ?

Que nous montre l’histoire ? Combien y a-t-il eu de crises de cette sorte dans notre passé et quelle conséquences cela a-t-il eu ? Court-on les mêmes risques ?burkina.JPG

Depuis le XVIIe siècle, les crises les plus parlantes :

·         1636 : La Tulip Mania aux Pays-Bas, à l’origine de la première bulle spéculative

·         1720 : Le système de Law s’effondre et entraine une crise économique en Europe

·         1873 : Le 9 mai, la faillite du Kreditanstalt provoque l’effondrement des bourses de Vienne et New-York

·         1929 : Les krachs d’octobre plonge le monde dans le marasme économique

·         1973 : Le 1er choc pétrolier, puis un second, nous précipite dans une dépression économique

·         1987 : Le 19 octobre, la rapide montée des taux d’intérêt provoque la chute de la bourse de New-York

·         1997 : L’endettement et surinvestissement plonge lm’Asie dans la crise économique

·         2000 : La « bulle internet » explose entrainant plan de licenciements et délocalisations

·         2007 : La crise des sub-prime aux Etats-Unis plonge le monde dans une crise financière majeure. Plusieurs grands établissements bancaires font faillite, d’autres sont « nationalisés »

Depuis la fin du XIX e les périodes de crise économique internationale se sont succédées et ont été suivies de périodes de stagnation économique. Après le krach de mai 73, elle a duré plus de 20 ans « la grande dépression ». Les chocs pétroliers ont mis un terme violent à la croissance des « 30 glorieuses ».

Depuis le milieu des années 80, on observe une augmentation de la fréquence des crises. Elles résultent de l’éclatement de bulles spéculatives et procèdent au même mécanisme d’emballement. L’essor des « banques d’affaires »a encouragé les pratiques de spéculation.

Une importante demande dans l’immobilier, une innovation technologique comme internet, suscitent l’attrait des agents économiques informés qui investissent dans un secteur « porteur », avant d’entrainer une masse d’agents « suiveurs » qui, appâtés par la montée des cours de ces actions contractent des crédits.

Cette phase d’augmentation se retourne brutalement quand les rendements obtenus ont « gonflés » au-delà de leur réalité, les agents cherchent alors à s’en débarrasser et vendent leurs actifs d’un seul tenant et c’est le krach !

Le petit épargnant arrive toujours trop tard. La crise précipite les entreprises et tout s’enchaîne. Les banques ne prêtent plus pour aider les entreprises à investir…

…(à suivre)banquiers volent.JPG

13 octobre 2008

rando : vigilance

rando vigilent.JPG

17:49 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bal à deux en rang d'honneur

encore et encore, on ne s'en lasse pas

PA107563.JPG
La mer de rochers, c'est un grand classique, un peu dur, mais si beau... et le temps était magnifique!
et la petite ville de Sauve si particulière
PA107584.JPGPA107581.JPG
PA107559.JPG
PA107574.JPG

11 octobre 2008

Un vendredi FantJAZZtique !

On a été veinard ce vendredi à La Calmette, dans le cadre du festival de Jazz de Nîmes metropole.img033.jpg

JAZZ SOUL and BLUES

Mathis (et les Mathematics)  avec sa musique et son chant gestuel, et surtout Sandra NKAKE à la voix sublime. Son interprétation de G. Brassens jazz2.JPGm'a tiré les larmes aux yeux. Un chef d'oeuvre d'émotion et de musicalité ! Brassens doit en mourir de plaisir là-haut ! Télérama a bien raison d'écrire : "Un concert d'elle et la vie est plus belle"

Merci Sandra.

D'autant plus merveilleuse qu'elle était accompagnée de Stéphane BELMONDO, celui qui a obtenu 3 victoires aux "Victoires de la musique" en 2005, et dont on peut seulement regretter de ne pas l'avoir assez entendu.

Que du bonheur !

jazz3.JPG
Générosité, sensualité, profondément soul..... et moi complètement saoûl ! 

09 octobre 2008

Drome provencale (suite)

PA037429a.jpgLe chateau d'AULAN, départ d'une superbe randonnée vers le col de la bohémienne

PA037430a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PA037413.JPG