Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 juillet 2008

Cinéma à Nîmes : "un réalisateur dans la ville"

Le 4ème festival "Un réalisateur dans la ville"nous offre depuis quatre ans des réalisateurs de choix et leurs films dans le cadre grandiose du jardin de la Fontaine à Nîmes.

Quelle merveilleuse idée ! Cette année : Claude Miller.079b4f3f9d048d1838d72c36eebf782c.jpg

Ceux qui l'ont raté les années précédentes et n'ont pas assisté à la première hier soir peuvent encore se décider pour les 5 jours à venir ! C'est entièrement gratuit, pas de problème de parking, pas de problème de place malgré une trés grande affluence ( hier nous étions dans les 15 000 à applaudir Claude Miller pour son premier film : "la meilleure façon de marcher", avec les deux Patrick (Dewaere et Bouchitey). Ce soir 21h30 "La petite Lili".

L'an dernier, c'était HUGH HUDSON qui nous a montré GRYSTOKE, MY LIFE SO FAR, I DREAMED OF AFRIQUA, REVOLUTION et hier soir pour le final, le formidable CHARIOTS OF FIRE (chariots de feu) aux 4 oscars.

Quel bonheur de voir de si beaux films en plein air sur un magnifique écran géant.

 Seront présentés ces jours-ci, choisis par le réalisateur, la petite Lili, Un Secret, La Chambre des Magiciennes, Betty Fisher et autres histoires.

 MERCI aux organisateurs de ce superbe festival, à qui j'espère longue vie... c'est si rare des réalisations aussi parfaites et GRATUITES!!!

Comme l'an passé, un vide grenier bien sympatique

C'était l'an dernier au mois d'août, sous un soleil radieux
medium_P8053624.JPG
medium_P8053620.JPG
medium_P8053648.JPG

beaucoup de monde et de jolies vendeuses

medium_P8053628a.jpg
medium_P8053652.JPG

 

une bien belle réussite pour une "reprise" d'un vide grenier

abandonné depuis si longtemps dans notre village

qui va donc se refaire cette année, le dimanche 3 août 2008

medium_P8053617.JPG
medium_P8053638a.jpg
medium_P8053647.JPG
Rendez-vous donc dimanche, comme l'année dernière !

DIMANCHE 3 août : VIDE-GRENIER

Dimanche 3 août 2008 : grand vide-grenier à La Calmette, comme l'année dernière, sur les deux places "parking" entre le stade, la mairie et sous l'église.

Pour vous repérer :

medium_vide_grenier_la_calmette.JPGVenez nombreux

27 juillet 2008

retour du jardin

Avec les chaleurs, travailler même au jardin s'avère assez dur, mais quel plaisir de poser sur la table de la cuisinne les fruits de son travail !
0e14610473f0eb398eedb96d5a4411c5.jpg

52c58b4bcf3e46004d3886fd240b0678.jpget il y a aussi les pommes de terre, les aubergines, etc.

 

tout pour le plaisir de manger ses propres fruits et légumes!

25 juillet 2008

Le ciel de LA CALMETTE au mois d'août

Ce mois d'août sera un mois d'"éclipses"...non pas parce que je pars en vacances, non ! vraiment un mois d'éclipses pour les amoureux du ciel :

ed3c2159a69a1f63f8e8f3495b2b98c1.jpg

Une belle éclipse de lune le samedi 16 août, au moment du coucher du soleil... mais on en reparlera plus en détail.

Le premier une éclipse partielle du soleil (surtout au nord de la ligne Bordeaux-Nice) mais donc pas très visible du village.

1c60e8df6026de299354e8b5a45df175.jpgEt surtout, comme chaque année au cours des nuits du 11 au 13, on pourra sortir les transats et admirer les étoiles filantes des Perséïdes, si jolies dans notre ciel calmettois... Esperons que la pollution lumineuse commencera à s'améliorer suite à nos appels vers la mairie !

C'est l'été

Manger des fruits,

des fruits de mer....552603c32f7f5aab773207defa048da5.jpg

des fruits des arbres, avec ou sans pépins

c399db813eea35006538c27ac5a9f340.jpg

10:55 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22 juillet 2008

Les nouveaux fruits de l'été

527187c111b9930808ebc113d1c406ab.jpg
f7198259a5e2423c5019cfdaf31a12dd.jpg

21:10 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : fruits de l'été |  Facebook |

Ah ! que tu as l'i-T vé !

5cb492cfc06964d5df9f93fc6c3afa34.jpg

45a47aaaf2c5ddf46d58cbc8e7e1d7b4.jpg

  

Si Hara-kiri exixtait encore, sûr qu'ils nous en aurait sorti une comme ça, avec ou sans commentaires

18:26 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19 juillet 2008

Siné...du ciné ?

Cette affaire Siné m'emmerde profondément. Val a-t-il été obligé de le virer parce qu'il avait refusé de faire des excuses à Sarko fils et Darty fille ? ou c'est tout autre chose ?

L'antisémitisme primaire de Siné j'y crois pas. Siné est plutôt anti tout pour ne pas dire anti connerie (ce qui revient presque au même). Mais qu'a-il dit exactement ? :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l'UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

De fait, le texte de Siné est plus qu'ambigu. A le lire, on peut comprendre que pour aller loin dans la vie, il vaut mieux être juif...mais on n'est pas forcé de le lire sous cet angle me semble-t-il. Ce que dit d'ailleurs Siné :
Mais évidemment, Siné, 80 ans de provoc' au compteur, trouve « tout ça complètement con » :

« Si Jean Sarkozy se convertissait à l'islam pour épouser la fille d'un émir ou à l'hindouisme pour épouser une fille de maharadja, je l'aurais écrit aussi. Quant à faire des excuses à Sarkozy et à Darty, autant me couper les couilles tout de suite. » A propos de couilles, il estime d'ailleurs qu'à Charlie, on en manque sérieusement et que ses confrères sont des « lâches » qui ploient devant Val, patron despotique. Pouêt, pouêt, qu'est-ce qu'on se marre...

 Ses excuses étaient rédigées ainsi :

« Ma « Zone » d'il y a deux semaines sur Jean Sarkozy a suscité beaucoup de réactions. Je me suis fait traiter d'antisémite sur RTL, et on m'a même rapproché de ce salaud de Konk. Mes amis de Charlie se sont émus. J'ai relu… Bon, c'est vrai que ça pouvait être mal interprété… Je voulais dénoncer l'imbécillité de se convertir à une religion quelle qu'elle soit et, par ailleurs, la fascination de la famille Sarkozy pour le fric. J'ai synthétisé mon propos, et, au final, il en est resté ce qui peut être analysé comme un raccourci ambigu et condamnable. Je présente mes excuses auprès de ceux qui l'ont compris comme tel», pouvait-on lire dans le texte qu'il ne signera pas.

52ae56f8956f0008e930749e7a235cc9.jpgSiné explique qu'il y a renoncé parce que, en plus de cet article, un texte signé par l'ensemble de la rédaction de Charlie Hebdo devait figurer dans le journal à paraître mercredi. Il a pris cette initiative comme « une pétition contre lui » et a trouvé ça « dégueulasse ». Fâché, il a donc « refusé de s'excuser ». Voici le texte en question : « Nous sommes habitués aux fantaisies de Siné. C'est le charme du personnage, mais la dernière ne nous a pas fait rire du tout. Nous la réprouvons unanimement, et sommes ravis qu'il en fasse autant. Quant à nos confrères du site Marianne2, qui s'inquiètent de l'ambiance au sein du journal, nous les rassurons, elle est au moins aussi bonne que chez eux. À Charlie, nous sommes habitués aux débats internes, même virulents. Ils nous enrichissent, et nous pensons qu'ils enrichissent aussi nos lecteurs. Nous les vivons sereinement et souvent gaiement. Pour autant, les atteintes à nos valeurs communes n'ont pas leur place dans ce journal»
Résultat : toute médiation échouant pour le moment, la direction suspend sa collaboration avec Siné. Même si, finalement, le texte « pétition » qui a outré Siné ne sera même pas dans le journal puisque toute la rédaction ne l'a pas signé comme prévu.

Qu’est-ce qu’on se marre disait le journaliste de Marianne à qui j’ai piqué ces notes…

16:05 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Siné |  Facebook |

18 juillet 2008

l'écran noir d'or décerné par @rrêt sur images à TF1,Fr2 et Fr3

Près de 600 voitures incendiées, un commissaire de police blessé, quatre condamnations de jeunes à de la prison ferme : tel est (aussi) le bilan des festivités du 14 juillet.

En avez-vous entendu parler aux 20 Heures ? Non.

Pour les jités, le 14 juillet est synonyme d'images de défilé, de reportages dans les bals populaires et de feux d'artifices. Les chiffres, pourtant, sont en augmentation par rapport à l'an dernier : la nuit du 13 au 14 juillet, 297 voitures ont été incendiées selon le ministère de l'Intérieur, dont 211 en Ile-de-France. La nuit suivante, 295 véhicules ont brûlé.


Mais cette affaire n'a été évoquée ni sur TF1, ni sur France 2, ni sur France 3...

71993bb63b1f14e9988b2e330b56568e.gifpicto ...qui se voient donc décerner un écran noir d'or collégial par "@rrêt sur images"

 

 

La gazette d'@rrêt sur images ( n° 29) nous dévoile aussi d'autres sujets "oubliés" par les chaînes... par exemple : Tapie, quel beau sujet !

Quand Tapie récupère quelques centaines de millions, payés par le contribuable, dans des conditions obscures, ce pourrait être un sujet plus beau encore. Les journaux de 20 Heures pourraient faire une belle audience, en menant l'enquête sur les conditions dans lesquelles un étrange trio d'arbitres privés a tranché en faveur de l'homme d'affaires le litige qui l'oppose au Crédit lyonnais. Et la part prise par Sarkozy dans cette opération de court-circuitage de la Justice. Mais non. Rien. Les télés sont en vacances. Vive le pont du 14 juillet, qui a permis d'étouffer le pétard ! Il ne faut pas perturber l'estivant. Et TF1 a même réussi l'exploit, images d'archives à l'appui, de faire croire à ses téléspectateurs que ces « arbitres » étaient de vrais juges, ce qu'ils ne sont pas... 

Ce n'est pas le seul sujet, passé à la trappe à la faveur de l'été. 30 000 postes de fonctionnaires seront supprimés en 2009 ? Rien au 20 Heures. 600 voitures brûlent pendant les festivités du 14 juillet ? Rien nulle part. Quatre jeunes sont condamnés pour l'exemple à des peines de prison ferme après ces violences ? Rien encore. Tout l'été, @rrêt sur images va donc décerner aux 20 Heures les plus aveugles des « écrans noirs d'or ».

Quelque chose me dit que les heureux lauréats ne vont pas manquer.

Vive les vacances

Mais restez prudents !

medium_14304098_p.jpgsacré Du Bouillon !

17:10 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vacances, la calmette |  Facebook |

Nelson Mandela fête ses 90 ans

1586f48b6e3e85d172c2476bf91554e8.jpgMandela dénonce inégalités et pauvreté en Afrique du Sud, le jour de ses 90 ans.

"Il y a beaucoup de riches en Afrique du Sud et qui pourraient partager leurs richesses avec ceux qui n'ont pas eu la chance de sortir de la pauvreté", a déclaré le héros de la lutte anti-apartheid, dans une interview à un pool de presse.

"Notre peuple est en proie à la pauvreté. Si vous êtes pauvres, vous avez peu de chances de vivre longtemps".

L'Afrique du Sud est la première puissance économique du continent mais 43% de ses 48 millions d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté et les inégalités de revenus ne cessent de s'accroître.

Le Prix Nobel de la Paix (1993) fête vendredi en famille son 90e anniversaire dans le village de Qunu (sud-est) où il a passé une partie de son enfance. Il s'est dit "honoré" par les messages parvenus du monde entier pour lui souhaiter un joyeux anniversaire.

"Nous sommes honorés de votre volonté de souhaiter une joyeux anniversaire à un vieil homme à la retraite, qui n'a plus ni pouvoir ni influence", a-t-il déclaré dans un message diffusé par la radio publique SAFM.

"Nous faisons la fête et je vous remercie de vous joindre à moi pour ces célébrations", a ajouté le héros de la lutte anti-apartheid, qui a passé 27 ans dans les prisons du régime raciste.

Depuis plusieurs jours, les hommages abondent du monde entier et couvrent l'éventail du spectre politique, témoignant de sa popularité.

L'ancien président Bill Clinton a loué "la puissance de son exemple". Dans le domaine sportif, le président de la Fifa, Stepp Blatter, a rendu hommage à cette "icône de l'humanité" qui a contribué à obtenir l'organisation de la coupe du monde de football 2010 pour son pays. Son rival d'antan, le dernier président de l'apartheid, Frederick de Klerk a salué "l'un des plus grands hommes du 20e siècle".

(sources 20 minutes .fr)

16 juillet 2008

Feu Darty fils

C'était beau parait-il à La Calmette, mais je voulais le voir sur la mer ... alors pourquoi pas la croisette, hein ?d123ef63c88ce94e0e97030de3b1d84a.jpg

La nuit tombait doucement...

4d61f92c0af69f3f21366116edeb2acc.jpg

 

puis le ciel et la mer s'embrasèrent...

 

 

 

 

 

 

4f823275558acbce1b5ff66288ebb6e3.jpg
6e884cc6c2c0b765df89b6bd4bb3750c.jpg
d757b87c57e0824289248ef1a97495a9.jpg
2a5d5899aaa89f9854d212c612648088.jpg
f45ef1ecf8a407216241d7ac6fd76a17.jpg
2384c5c38565d37c841fa5e7d99d0606.jpg
les palmiers de feu...
puis je me suis laissé emporter par le bouquet final, suivi des claxons des très nombreux bateaux et des fusées de détresse
mais de toute façon je ne pouvais pas prendre tout les feux, m'aurait fallu une plus grande ouverture panoramique

15 juillet 2008

Danger : cheval de Troie sur midiblogs

Attention Danger : ce blog contient un cheval de Troie "Exploit.VBS.Phel" et infecte les blogs

JerrykanoView thumbnail

Voici le message que m'a délivré mon anti virus :

"The requested URL http://jerrykano.midiblogs.com/ is infected with Exploit.VBS.Phel virus"

Il semble qu'il entre par d'autres blogs de midiblogs, j'envoie ce message au médiateur de midiblogs. 

 

12 juillet 2008

L'écho

Si je

à plein cri

"que la vie

est méchante"

l'écho répond

"mais chante"

Un Royalgate ?

Je m'absente quelques jours, j'ai envie de voir le feu d'artifice au grand air.... à mardi prochain !

En attendant, je vous livre cette information, qui mérite réflexion, quoiqu'on pense de Ségolène Royal, elle est tout sauf la politique qui a "pété les plombs" comme les proches de Sarko le laissent entendre : au passage je vous conseille la lecture de "La gazette d'@rrêt sur images", (abonnement sur le net) interessante sur tous les sujets d'actualité et surtout "libre" dont cet article est tiré :

Une ancienne candidate à la présidentielle subit, voici deux semaines, une intrusion avec effraction à son domicile. Il s'agit manifestement d'une tentative d'intimidation. Que croit-on qu'il se passe ? Rien. Le parti au pouvoir ricane (c'est déjà scandaleux), et les médias (c'est inquiétant) ne lèvent pas la paupière (1). Et Ségolène Royal doit aller au 20 Heures, donner de la voix, et accuser implicitement (sans preuves) le « clan Sarkozy », pour réveiller tout le monde (2). Le lendemain, c'est Laurent Fabius qui assure à la télévision qu'il a eu, lui aussi, le sentiment d'être écouté et suivi. Alors ? Toujours rien. Son intervieweur passe à autre chose (3). Eh bien nous, à @rrêt sur images, ce silence général nous crie aux oreilles. Nous continuerons donc à suivre les enquêtes politiques et médiatiques sur cette affaire. Quels qu'en soient les résultats.

 Et si les affirmations de Ségolène Royal n'étaient pas aussi ridicules que l'UMP le proclame ? Jeudi 10 juillet sur RTL, la présidente de la région Poitou-Charente a réaffirmé sa conviction : la seconde mise à sac de son appartement, le 27 juin, est "une affaire politique"

*************

Il fallait y penser : si l'UMP se déchaine contre Royal, si elle est traitée de bigorneau (Estrosi) , de petite fille (Fillon), ou de psychologiquement fragile (Raffarin), c'est parce qu'elle est "l'opposante préférée" de Sarkozy.

*************

Une opposante locale, à Neuilly, à Nicolas Sarkozy, affirme avoir été elle-même cambriolée deux fois en 2006 et 2008, rappelle Le Parisien. Lors du premier cambriolage, seul le disque dur de son ordinateur a été dérobé.

Leila Bouachera, 49 ans, souhaitait être candidate à l'élection présidentielle de 2007 pour mettre en garde les électeurs contre Nicolas Sarkozy.

Elle attribue, sans aucune plainte, les deux intrusions à un "cabinet noir".

Bouachera n'a déposé plainte pour aucun des deux cambriolages.

**************

 

11 juillet 2008

Ce bon vieux patois avait de grands poètes

Lou castanièïras, de Georges Fontane (1908-1988)
1c4141f589537f01e8c57034b6756eb1.jpg
0751c74ce31f7090c4c69239b4d88f27.jpg
0d51847fa4aef1998cd85e5ac45d5b85.jpg
dcc58c5167e93cc6eb2fe9fb52ce13ec.jpg
d936dd16a75dd196c61f855bf2670a4c.jpg
5d277d15836d27143f1fe1c59bce10f0.jpg
"... 
Savés bé qué per iéù as fa tou sé qué pouos
Alor viel castaniè : 
 Baïlos mé quatré plancho per récata mous os !"
Meyrannes, le 15 septembre 1977.

10 juillet 2008

Anarchiste !

C'est une vieille revendication anarchiste que d'avoir une école sans maître !

Notre président a dû être séduit par cette idée :   "L'Education nationale devrait être la première concernée. Après le non-renouvellement de 11 200 postes en 2008, Xavier Darcos a révélé dans une interview au journal Libération que 13 500 devraient suivre en 2009. "  Ca fait donc 24 700 postes en moins pour l'éducation nationale dont chacun sait que ça n'a aucun intérêt pour la Nation, son avenir et sa place dans le monde...

Encore un effort camarade Sarko, on va bientôt y arriver !

C'est le  Pierre Joseph Proudhon (1809-1865) qui doit être content... sauf que lui souhaitait une forme de gouvernement sans maître ni souverains... de ce côté là il serait peut-être un peu déçu !

b3a25c97a337190339e5110cf469e8d5.jpg

09 juillet 2008

calabre unie toujours!

Allez, pour rester dans la chanson de ma petite carlinette, et pour avoir le scoop du siècle sur son nouveau disque, venez rire avec tropicalboy sur :

http://tropicalboy.canalblog.com/

 

08 juillet 2008

calabre unie et la fondation de France !

J'apprend que madame carli Bruna donne tous les sous qu'elle va gagner avec son super disque à la Fondation de France.

2355bd6b923aa4e4191ece521b25ad56.jpg
La Fondation de France, association qui a pour vocation d’aider les personnes en difficulté en soutenant des projets concrets et innovants (enfance, santé, recherche médicale, culture, environnement)… vous savez tous ces domaines que son cher (très cher pour nous) mari s’emploie si bien à détruire ! On a oublié dans la liste les personnes en difficulté parce que pauvres et que les plus pauvres s’appauvrissent à grande vitesse, on a oublié les malades qui paient de plus en plus et les CHU en grande difficulté, les travailleurs sans papiers, les … les…mais la liste commence à être vraiment très longue ! 8580209a23e060608c8f95f1665e5fd3.jpg

On espère que ce disque fera un malheur et compensera tout ça… mais bon, on peut toujours rêver.

07 juillet 2008

Cocarde d'or en Arles cet après-midi

Une cocarde d'or un peu décevante. Seul le premier toro a vraiment brillé au milieu d'une mer de razeteurs...
31a353658096c297b13f188b7aa98afb.jpg

2e26c633a71cd19a42adaf1ae3b5ec35.jpgUn début en fanfare avec "la Gardonnenque" et son impayable chef d'orchestre...

puis les Arlésiennes et les amazones d'Arles

ad7565baf6423f63745a447dabcd26f9.jpg
21068b3f973f6ea5a46ec65e8de4295f.jpg
ed381b8f2320317380e687ca67dc520d.jpg
eb084d4bc65ca21a746dfe4910c68cf2.jpgLa reine d'Arles et ses dauphines enfin pour accueillir les razeteurs...
ec2aad21ef23d70a0b2cad1d7c6fb248.jpg69d2f6689afb595c5f4c0e54fd9ce4f2.jpgJacky, notre juge de piste préferé cf. "l'homme des deux sables" film taurin (en fait le sable des arènes et celui du sahara du Paris-Dakar...)
27ed9b821dc11dc2a21cb6e92d051db5.jpg
une mer humaine de razeteurs...15c63dc0123538989a26426ff030058f.jpg
un beau coup de barrière !
f98389dd7de2c967d3ce9023646597a2.jpgef1353f64de20e3ab30256aeef3ea678.jpg
quelques beaux moments, et un calmettois bien chanceux au dernier toro (J. Louis Ricci) qui enlève la ficelle... mais comme dirait l'autre, "faut déjà y être à la cocarde d'or !"
8ae5975889656c8e864b9ffee8222178.jpg73720cf7783474aba332abd51df317fe.jpg

La fête du mois d'août se prépare déjà

 

ET OUI ! la fête se prépare, ce sera les 7, 8, 9 et 10 août, et je vous donnerai le programme, mais vous pouvez déjà le retrouver sur le sympathique site qu'a créé la Jeunesse Festive Calmettoise : www.calmetta-unita.com/
Je vous repropose ces vieilles photos...
medium_charette_fete.JPG
"la course de toros de la fête du mois d'août 1964"
du temps où les arènes étaient construites avec les charrettes des paysans du village!
Quel souvenir!
medium_charettes_2.JPG
malheureusement, les photos sont bien vieilles et bien abimées, mais on reconnait encore la famille qui avait pris place sur "sa charrette" et invitait ses amis et parents !
medium_charette3.JPG
Ici, c'est un "razet" de Garonne... vous vous le rappelez ? comme on dit chez nous ? on distingue un peu les charrettes au fond, attachées bout à bout pour fermer le rond...sûr que parfois le biou arrivait à sauter outre... et alors, que d'émotion ! c'était pas des vachettes !
Connaissez-vous la tradition de l'empègue ?
Les jeunes du village qui ont préparé la fête passent faire l'aubade à la population au début, histoire d'arrondir les finances, et mettent (si les gens veulent bien) l'empèus de l'année sur la porte à ceux qui donnent quelque chose.
8b215438204aae8428082158c68472a4.jpg
medium_empègue_2007.JPG
A tous bonne fête 2008 à LA CALMETTE

Fiesta Calmettoise 7,8,9 et 10 Août 2008:

 
 

06 juillet 2008

moi, je voulais juste souffler un peu!

Et elle,... ça l'a gonflée !

medium_arrete_de_souffler.JPG



On n'arrive jamais à s'entendre!

18:55 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Libération d'Ingrid Betancourt: ce que ne dit pas la version officielle


Le gouvernement colombien tente de vendre au monde entier comme un fait d'armes, ce qui n'est qu'une reddition d'un groupe des FARC.
sources : MEDIAPART.fr

Affaire Betancourt: six ans de non-dits, d'échecs et de manipulations
Hollywood aura du mal à scénariser la libération d'Ingrid Betancourt. Le gouvernement colombien, avec l'aimable participation des Etats-Unis et d'anciens des services secrets israéliens, s'est déjà chargé de nous offrir un véritable conte de fées, prenant parfois les allures d'une bluette de série B. Les médias prennent leurs lecteurs et leurs téléspectateurs pour des imbéciles en persistant à raconter sans le moindre recul, sauf celui de notre confrère Gilles Perez, et avec des trémolos dans la voix, le succès de « l'opération militaire » réussie par l'armée colombienne.
Ce n'est pas remettre en cause le courage d'Ingrid Betancourt, le plaisir d'apprendre enfin sa libération, ni son extraordinaire volonté de surmonter ses souffrances. Ce n'est pas minimiser le soulagement de ses familles. Mais le gouvernement colombien tente de vendre au monde entier comme un fait d'armes, ce qui n'est qu'une reddition d'un groupe des FARC.
Car ce groupe, il y a un peu plus de trois mois, avait fait savoir aux autorités colombiennes, qui s'en firent officiellement l'écho plus tard, qu'il était prêt à se rendre. Et qu'il était prêt à rendre les otages sous son contrôle, en échange d'une immunité et d'un départ en exil pour la France.
C'est vers la fin du mois de mars, comme le quotidien El Tiempo s'en fit l'écho avec l'interview d'un prêtre, que le groupe chargé de la garde d'Ingrid Betancourt et des trois « militaires américains » (nul ne les a vus d'ailleurs depuis leur libération mercredi) a officialisé ses contacts avec le gouvernement colombien. Le marché proposé par quelques chefs fatigués et désorientés était clair : la livraison de la quinzaine d'otages contre de l'argent et l'immunité.
Les différents recoupements effectués auprès de journalistes de Radio Caracol, la radio qui diffuse tous les jours des messages à l'intention des otages, de l'agence de presse Anncol (réputée proche des FARC) et de journalistes colombiens qui ne veulent pas s'attirer les foudres de la présidence de leur pays, permettent de reconstituer l'histoire d'une reddition transformée en opération militaire. Succès militaire qui permet opportunément de renforcer l'image de l'armée et d'un président par ailleurs occupé à faire modifier la constitution pour pouvoir se présenter une troisième fois à la prochaine élection présidentielle.
Dès le mois de mars, de premières indications sur l'opération engagée

Le 25 mai donc, le lendemain de l'annonce de la mort du vieux chef des FARC, Manuel Marulanda, le président Uribe, au cours d'une réunion informelle avec des citoyens, déclara officiellement que le groupe de guérilleros qui gardait Ingrid Betancourt et les trois Américains était prêt à les relâcher en échange de l'immunité et d'une récompense. Pour le président il s'agissait de prévenir les fuites dans la presse sur une opération de « retournement » déjà engagée depuis au moins deux mois.

C'est en effet le 27 mars, au lendemain de la mort du chef des FARC, que El Tiempo, journal proche du gouvernement, publie sa première allusion à cette manouvre. Il s'agit alors de mettre à profit la lassitude de nombreux guérilleros désorientés par la mort de Raul Reyes. Le vieux chef a été liquidé le samedi 1er mars par un missile frappant son camp situé moins de deux kilomètres à l'intérieur du territoire de l'Equateur.

Dans l'un des trois ordinateurs de Raul Reyes, chargé habituellement de négocier avec divers intermédiaires, avec la Croix-Rouge, avec le président équatorien et Hugo Chavez, les services de renseignements de l'armée colombienne, aidés par leurs conseillers américains, ont rapidement découvert le moyen de contacter le groupe chargé d'Ingrid Betancourt et de localiser la zone où il se cachait. A ce moment, d'ailleurs, un premier mécanisme de libération de la Franco-Colombienne était en cours de réalisation.

L'ambassadeur de France en Equateur l'a laissé entendre quelques jours après la mort de Raul Reyes. Paris savait alors que le négociateur des rebelles avait établi un camp provisoire en territoire équatorien. Il était en contact étroit avec la France et les gouvernements équatoriens et vénézuéliens. Le détachement présent sur le territoire équatorien, expressément autorisé par les émissaires du président Rafael Correa, avait pour mission d'organiser le transfert des otages, depuis cette zone frontière.

Surtout, Raul Reyes, responsable de la communication de la guérilla, souhaitait changer d'interlocuteur, les interventions bruyantes du Vénézuélien Hugo Chavez risquant de remettre en cause l'éventuelle libération des membres des FARC emprisonnés en Colombie. C'est en tous les cas ce qu'auraient rapporté aux services spéciaux équatoriens deux membres des FARC, rescapés de l'attaque du camp.

Ces deux membres ont confirmé que des éléments équatoriens armés avaient fourni une aide logistique permettant à la guérilla d'installer un poste de commandement et de communication provisoire. Ces deux rescapés ont depuis été mis en sûreté dans les environs de Quito, la capitale du pays.

La Colombie fait échouer un processus de libération via l'Equateur

Ces deux guérilleros ont décrit la précision de l'attaque qui a détruit ce camp, attaque à laquelle ils ont échappé parce qu'ils s'étaient éloignés de quelques centaines de mètres. Ils ont raconté que cinq bombes ont frappé simultanément la vingtaine d'hommes qui y vivaient depuis quelques jours. Selon plusieurs sources, ces bombes ou missiles n'ont pas été largués par des avions colombiens mais par des appareils américains volant à haute altitude. Ils ont été guidés par le faisceau d'ondes émis par l'un des téléphones satellites utilisés par Raul Reyes.

Ayant réussi à se procurer quelques jours auparavant le numéro de ce téléphone, et en accord avec le gouvernement colombien, les responsables américains ont estimé nécessaire de mettre un terme à la négociation qui était sur le point d'être finalisée. La libération d'Ingrid Betancourt était alors programmée pour le 8 mars, journée internationale de la femme.

L'objectif de cette attaque, toutes les informations et tous les indices l'indiquent, était de remettre en cause la libération d'une otage médiatique. Car, dans ces conditions, cette libération aurait redoré la réputation d'une guérilla en perte de vitesse; elle aurait été portée au crédit de l'Equateur, du Venezuela et de la France. La mort, dans des conditions mal éclaircies, le vendredi 7 mars, d'un autre dirigeant des FARC, Yvan Rios, ne pouvait qu'accentuer la tentation de rupture de tout processus de négociation.

Si ces deux opérations ont été concertées, il est évident qu'elles visaient à affaiblir la fraction des guérilleros désireuse de sortir de l'impasse et de négocier les libérations. Le président Correa de l'Equateur déclara alors publiquement : « Regardez la bassesse d'Alvaro Uribe, il savait qu'en mars douze otages allaient être libérés, parmi eux Ingrid Betancourt. Il le savait et il a utilisé ses contacts pour monter ce traquenard et faire croire au monde qu'il s'agissait de contacts politiques et pour lancer un écran de fumée sur son action injustifiable. »

Une négociation directe avec le groupe détenant Ingrid Betancourt

Une autre partie de poker politique pouvait alors être engagée par les Colombiens. Elle consista à prendre contact directement avec le groupe identifié gardant Ingrid Betancourt, et à le convaincre que la reddition était la meilleure des solutions.

L'armée se rapprocha d'eux; elle cessa de harceler ce groupe d'une centaine de personnes. Ce qui lui a permis de se procurer plus facilement des médicaments et des provisions, pour les guérilleros et pour les otages. D'où l'apparence de meilleure santé des otages libérés mercredi : ils ont eu le temps de reprendre des forces, même s'ils n'étaient évidemment pas conscients de ce qui se tramait.

Il n'y a eu, en dépit de la version officielle, aucune infiltration des services spéciaux militaires. Simplement, avec l'aide logistique (et notamment le support de drones) américaine, le groupe a été suivi jour après jour pendant que se préparait par radio, et par l'intermédiaire d'un émissaire, le scénario de reddition. Scénario reposant, comme l'a expliqué Ingrid Betancourt, sur une évacuation de sécurité par une ONG imaginaire. De quoi faire admettre, à ceux qui n'étaient pas dans le secret, l'arrivée de plusieurs hélicoptères, puisque les FARC ne disposent pas de ce type de moyens aériens.

Il a évidemment fallu plusieurs semaines pour qu'un maximum de chefs du groupe soient convaincus. La condition de ce groupe des FARC étant d'abord l'impunité promise et l'assurance qu'aucun coup de feu ne serait tiré. Le contrat a été respecté. Vers le 15 juin, le gouvernement colombien a fait demander à la France si l'offre d'accorder l'asile aux rebelles, offre faite tant par Nicolas Sarkozy que par François Fillon, tenait toujours. La réponse ayant été positive, la phase finale de l'opération a été mise en route sans que les rebelles aient à se déplacer, les otages étant à peu près désormais « présentables ».

Il ne restait plus, au moment du dénouement, qu'à accréditer l'invraisemblable version d'une opération militaire surprise, résultat d'une opération d'infiltration. La réalité est moins glorieuse pour l'armée colombienne. Mais l'essentiel est la liberté d'Ingrid Betancourt et de ses quatorze compagnons de captivité.

05 juillet 2008

Devinette suite

Quelques pistes
f8ebcda577e138f9e914fc4efb213346.jpg
88f0dfa726019baf21629f18e4f61c76.jpg

Ceci étant dit je ne sais pas si, l'heure étant grave, je dois continuer à déchiffrer car la suite me fait peur...

non pas ça !!!

c7bbc105eeffeaa9434af8c48f74db02.jpg
oh pauvre, si !!!!  même sous la torture je n'en dirai pas plus !!!

22:05 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |