Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 avril 2008

Le 1er mai, fête du travail

En 1884, au cours d’un congrès de la Fédération américaine du travail (FAT), les principaux syndicats ouvriers des Etats-Unis s’étaient donné deux ans pour imposer aux patrons la limitation de la journée de travail à huit heures. A partir du 1er mai 1886, les travailleurs qui n’avaient pas obtenu la journée de huit heures dans leurs entreprises se mirent en grève.
C’est cette lutte des travailleurs que cette fête commémore.

Environ 340.000 travailleurs doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

La révolte de Haymarket Square (Chicago, 4 mai 1886)

Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C'est alors qu'une bombe explose devant les forces de l'ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines.

Sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l'un des condamnés, Augustin Spies : «Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui»

La date de la fête du Travail

Le 1er mai 1891, à Fourmies, une petite ville du nord de la France, la manifestation rituelle tourne au drame. La troupe équipée des nouveaux fusils Lebel et Chassepot tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers. Elle fait dix morts dont 8 de moins de 21 ans. L'une des victimes, l'ouvrière Marie Blondeau, habillée de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée.

En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l'habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.Le 1er mai, lithographie de Grandjouan pour l'Assiette au beurre (1906)

Le triangle est quelques années plus tard remplacé par la fleur d'églantine. En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge .

Les syndicats français unis pour le défilé du 1er mai 1936 (archives nationales)Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant, à titre exceptionnel, une journée chômée.

La fête du Travail est célébrée en Europe et dans de nombreux pays du monde le 1er mai, en Amérique du Nord le premier lundi de septembre.
Le jour "J" de la fête du Travail

Au début du XXème siècle, les travailleurs défilaient dans les rues en tenue de travail. De nos jours, le 1er Mai reste une journée de revendication, l'occasion pour les travailleurs de défiler dans les grandes villes de France à l'appel des organisations syndicales.

Pour d'autres, c'est l’occasion de passer la journée en famille.
La législation française n'interdit pas le travail les jours fériés à l'exception du 1er Mai (et 1er janvier), qui doit être chômé.


Bon repos ou bonne manif !

28 avril 2008

Pique-nique à la manade

d3c7f10a8e6641f1c70e4b8f2453b44f.jpg
Notez sur vos agendas :
Jeudi 29 mai 2008
Sports Loisirs Calmettois et Oasis Détente organisent leur deuxième pique-nique
Cette année, nous avons choisi la manade DEVOIS pour cette belle journée.
dès 11 heures 30
Au programme, après un bon repas, activités ludiques, jeu de boules, petite randonnée le long du Gardon, démonstration de tir à l'arc dans les arènes, etc.
Inscrivez-vous après d'Yvette Maurin-Montbrun (06 71 26 06 34)
avant le 25 mai, si possible:
une participation de 5 euros vous sera demandée, et le trajet se fera par co voiturage.

On ne prête qu'aux riches...

On ne prête qu'aux riches, et on a bien raison, parce que les autres remboursent difficilement.

Tristan Bernard

clin d'oeil à Nico le Mexicain

http://www.dailymotion.com/video/x3k0rs_le-dessous-des-ca...

 

910306ebe28035adad77808914173fba.jpg

11:12 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24 avril 2008

Panique en Belgique

La Belgique au bord d'une explosion sociale bien plus grave qu'en mai 68 !

2248efaddf15ac5b99836fdeb6325412.jpg

Le gouvernement s'inquiète et promet des mesures.

Le gouvernement belge va ouvrir une enquête pour « clarifier le prix correct d'un cornet de frites ». La récente augmentation du prix du plat national semble suspecte aux autorités…ed583af1657d07b0e51cad104612e692.jpg

« Les frites s'enchérissent plus vite que les pommes de terre, ça paraît un peu anormal » a expliqué un porte –parole du gouvernement belge… Cette augmentation du prix du cornet de frites chagrine les autorités belges qui ont annoncé l’ouverture d’une enquête sur la question. Ainsi, les belges auront une image objective du coût de leurs frites chéries.

0a497c7d4e6f5a356f6d0aca739d4479.jpg


 

15:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

22 avril 2008

Comment la Chine a créé son sigle JO ? suite

12c88bd55cb65ca1c13d27c264fc1f81.jpg
                                                                          a54cfa05596d8685e1a33767efece2e2.jpg
76e5f3c39189bc233b6d1b1a1af1c58a.jpg
sans commentaires

Comment la Chine a créé son sigle JO ?

bece9a77769bc936294c81c8bb615302.jpg
Réponse à suivre...

21 avril 2008

humeur

b6eac1e66c84c14a2d47b38aa8d6fcf4.jpg

Les gens de gauche sont définitivement indécrottables ! Ils crient contre le bouclier fiscal qui avantage les plus riches ? Voyons ! soyons sérieux, la perte pour notre fisc est très exactement compensée par les franchises médicales sur les dépenses de santé. Donc, rien à dire tout s’équilibre, environ 810 millions d’euros :

Coût total de cette mesure pour le contribuable : 810 millions d’euros, à peu de chose près ce que vont rapporter les futures franchises sur les dépenses de santé. Et quand comprendront-ils qu’il est essentiel d’aider les riches, comme nous l’a rappelé notre ministre : « Lors de la présentation du texte, la ministre de l’économie a reconnu à l’Assemblée nationale la véritable portée du texte : "On entend souvent dire que cette mesure (le bouclier fiscal, ndlr) ne concernerait que la partie la plus riche de la population, mais n’est-ce pas celle qui fait tourner l’économie ?", a-t-elle déclaré. Il faut aider les plus riches parce qu’ils créent la valeur. »  Les salariés les moins qualifiés qui travaillent souvent dans les conditions les plus pénibles pour les plus bas salaires apprécieront d’apprendre leur faible apport à l’économie. Les indications en bleu sont des remarques tirées de l’excellent blog « convictions politiques » que je vous recommande.

20 avril 2008

randonnons toujours, notre pays est si beau

Ce samedi, c'était à la découverte des dolmens de Barjac... le temps était clément et le paysage plein de lumières et de senteurs...

7b5c9702242e2ee83c797f08135a57b0.jpg
un des nombreux dolmens du bois des Ronzes (il y en a plus de trente répertoriés)
en voici quelques autres :
fcf9c94686cfa0e898ee7bf77ddd231d.jpg
c5c27553e1fc04133611237c912e9d7e.jpg
45e0b16668a393520976702e86c64d8c.jpg
1300d95e3dc0af69e0c18cf10f95bed5.jpg
912c2aa82a6a47b2b8e4cab43ad9201f.jpg
et aussi les fleurs, les avens nombreux, les sous-bois de fraicheur, les charbonnières, les capitelles, etc.
partout des iris sauvages, des genets, quelques orchisf0fe65bb3daaced3dba9d4c8a0ce875d.jpg... que du bonheur !

une pure merveille

http://www.dailymotion.com/video/xm7fp_riba-the-movie-ani...

15:55 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17 avril 2008

Aimé Césaire

Aimé Césaire, ce grand poète n'est plus. Je n'ai pas envie de m'associer à tous ces hommages hypocrites.

J'ai envie de lui dire au revoir avec le plus profond respect.

1e41d0524c49a275828a176e6079f54c.jpg

"Et l'on nous marquait au fer rouge et nous dormions dans nos excréments et on nous vendait sur les places et l’aune de draps anglais et la viande salée d’Irlande coûtaient moins chers que nous"

"Que de sang dans ma mémoire !

Dans ma mémoire sont des lagunes.

Elles sont couvertes de têtes de mort.

Ma mémoire est entourée de sang.

Ma mémoire a sa ceinture de cadavres"

"Il n'y a pas dans le monde un pauvre, un pauvre type lynché, un pauvre homme torturé en qui je ne sois assassiné et humilié".

" l'œuvre de l'homme vient seulement de commencer et qu'il est place pour tous au rendez-vous de la conquête".

"Je ne me veux ni Messie, ni Mhadi, je n'ai pour arme que ma parole, je parle et j'éveille, je ne suis pas un redresseur de torts, pas un faiseur de miracles, je suis un redresseur de vie, je parle et je rends l'Afrique à elle même, je parle et je rends l'Afrique au monde. Je parle et, attaquant à leur base oppression et servitude, je rends possible pour la première fois possible, la fraternité".

« J'ai plié la langue française à mon vouloir-dire »

tam tam de nuit :

"train d'okapis facile aux pleurs la rivière aux doigts charnus fouille dans le cheveu des pierres mille lunes miroirs tournants mille morsures de diamants mille langues sans oraison fièvre entrelacs d'archet caché à la remorque des mains de pierre chatouillant l'ombre des songes plongés aux simulacres de la mer "

mais il y a trop de poèmes à écrire, j'en resterai à ceux-là. Pour bien parler d'Aimé Césaire, le mieux, c'est encore de le citer


 

N'y renoncez-pas

"Quelque chose est sorti de vous qui étonne, qui bouscule, qui renie tout ce qui fait de notre société ce qu'elle est aujourd'hui.

C'est ce que j'appellerai l'extension du champ des possibles.

N'y renoncez pas !"

Jean-Paul Sartre en mai 68

2804ac4e3927f04d9d8902a11aa82752.jpgMai 68
83a92ea5112e99707483448089a6dfa0.jpgMai 2008

Randonnée toujours...

- Alors que nous marchions sur les hauteurs, le spectacle était grandiose...Une randonneuse dit à son mari :
 "Chéri...Ce paysage me laisse sans voix."
le mari :
"Parfait, nous campons ici!"

 

10:25 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Randonnée à St Guilhem, 2e jour

Deuxième jour, soleil magnifique !6abdbcdd6dd2c53256b1f470e50eb3bc.jpgdf9fc74702f3f8e1bd1c527f030d7e93.jpg

à Saint Guilhem-le-Désert
4ee6ee7242f34f211ba8f6e318e5a98e.jpg
Le bout du monde

5b5d50b552edb87e297fb57ad4f090dd.jpg

 

 

 

Un miracle d'équilibre comme seule la nature peut en produire

fe19f1d38e86eee7248b60abb2a081cf.jpg

même pas peur !  le gros rocher en équilibre en haut...

4d1f62ed049d8a8d721171b86246870d.jpg

sans commentaire... tellement le spectacle était beau, de tous les côtés, on voyait même la mer des pyramides de La Grande-Motte au Mont St-Clair à Sète

200ecb50868c6abda61f2abfa469aeb5.jpgau loin un lac sur l'Hérault
8076b982681671de0150073c22e69496.jpg

toute la beauté du monde dans un arbre torturé

4dfa96cbe986cb98f4b5c614a5c7ebc1.jpg
cb05e0343137780ca34827c5ada9c595.jpg
b181bba14a26c9b666916362866637de.jpg
arrivée et bonne bière sur la place de St Guilhem, sous le grand platane
bb35f5a3eb381606c26e153fb5e4113b.jpg
cb2fc822ecca472c09947df049310e3e.jpg
une dernière photo, avant de partir, d'une cascade sur la rivière Hérault

15 avril 2008

coup de pouce petroleur

4af6c80bb94bcfb331fa99f7718a05b4.jpg
une jolie carline ou "cardabelle"pour ne pas oublier que la suite de "rando à St Guilhem" est à écrire...mais pas trop le temps aujourd'hui.
Envie par contre de donner un coup de pouce à ce blog dont l'article sur l'augmentation du prix du pétrole m'a semblé assez juste :

"Ce 10 Avril 2008, le cours du Baril de pétrole à New York (159 litres de pétrole extrait),s’affiche à : $US 112,21 , soit au cours du jour du Dollar,(:1,5913 $US pour 1 Euro – 112,21 : 1,5913) = 70,51 Euro, pour les pays acheteurs de la zone euro.

En l’an 2000 (référence à la mise en place de l’Euro), il nous fallait débourser 1,20 euro pour l’achat d’1 $Us et le baril de pétrole à New York cotait 60 $Us, d’où 72 euros ce même baril, payé par les pays de la zone Euro !

Première constatation : Il est donc intervenu depuis l’an 2000 une dévaluation du dollar (Le fameux étalon-Dollar !) :56% !!!
Sans tenir compte de cette réalité qui nous avantage, l’on nous « balance « à la figure, tous les jours de cotation : une pseudo augmentation du pétrole, sans doute orchestrée de subtile façon pour traumatiser les esprits peu à même d’en saisir les subtilités perfides!...

Deuxième constatation : En réalité, le prix du baril se révèle inférieur aujourd’hui ( 70,51 contre 72 Euros il y a 8 ans) et donc payé à meilleur compte pour nous Européens, sachant que les pays exportateurs, toutes zones concernées, se référent toujours à la monnaie américaine pour facturer le produit.


Troisième constatation : Ce même jour, mon distributeur de fuel domestique me livre 1.000 litres au prix de euro 0,85 le litre…
Cette même quantité m’était livrée en l’an 2000 (moyenne du prix sur l’année) à Euro 0,43 le litre

Et je ne parle volontairement que du différentiel scandaleux qui existe sur ce seul produit pétrolier consommé par les plus modestes d’entre nous pour se chauffer….(100% d’augmentation !, Est- ce imaginable et supportable à terme ???
Il resterait en effet de la place pour dénoncer la hausse des prix des autres carburants à la pompe (et dérivés), que l’Etat sans vergogne arrive à subventionner pour certaines catégories de citoyens.

Qui profite de cette misère imposée ? Une dérive funeste qui s’ajoute à bien d’autres ! .

Devons- nous penser que l’Etat, en fonction des taxes qui lui sont acquises (75 – 80 % ?)sur les ventes de produits pétroliers tout autant révoltantes, n’a pas de commentaire à faire et à fortiori de mesures à prendre? A l’exemple de nos groupes pétroliers qui affichaient récemment pour l’un d’entre eux, un bénéfice net semestriel de plusieurs milliards d’euros !!!...

Je voudrais me tromper dans mes calculs…tellement ces injustices sont criantes de cynisme.
Vous qui lisez ce texte diffusez et argumentez ces propos afin que notre colère remonte vers ceux à qui nous avons confié nos destins, avant que tout cela ne dégénère en révolte..

Jano du Temple
15 Avril 2008

Mais comme toujours pour les choses  les plus évidentes... on vous dira "ce n'est pas si simple!"

ET POURTANT SI, C'EST AUSSI SIMPLE QUE CA

Randonnée à Saint Gilhem le Désert

Le premier jour, le soleil n'était pas au RV... et le vent nous a énivré, mais que le paysage était beau !8ccfc3560f4b5217e486f12df5021e8a.jpg

Partis du "Pont du Diable", nous avons cheminé le long des gorges de l'Héraut, jusqu'à St Gilhem.

Ce pont construit de manière inouïe par les moines entre le monastère d'Aniane et celui de St Gilhem a une légende...le Diable aurait accepté de le construire super solide, capable de résister aux furies de la rivière, à condition que la 1ere âme qui passerait le pont lui appartienne

Accord conclu

une fois terminé, les habitants attachèrent une casserole à la queue d'un chien qui traversa à toute hâte le pont..

Et chacun de rire du bon tour joué au Diable furieux

45179726868d1592487ad4b43b040dd2.jpg
nos trois "grâces"
afe1169bf3eac0a4de64c84dc9be22ee.jpg
à St Gilhem, la belle glycine (attention à ne pas glisser dans la ...)
584fee7120885f80f0d70924a6fd6df8.jpg
Première halte au village avant l'ascencion
3bffae06b64bd2403818d905dcc183e6.jpg
on commence à voir s'éloigner le village...
c849b15eacddced0bbbfe31068527dcc.jpg
les ruines du chateau du Géant
382b0daf6931943491583d22b745dbe2.jpg
d11ff99b479283b65a2d221a31509398.jpg
des paysages fabuleux, de pierres et de fleurs...
3e25d452b97d75e2e15cfb4d93ab2b09.jpg
0e4792577dfaebac5d1ed948f1466e86.jpg
eb71adce89875bafa23e14fb36889027.jpg
aab94de4324d01cbb9a8dccaddb6d0f8.jpg
de superbes paysages, de magnifiques couleurs
on est rentrés à l'hôtel le soir un peu fourbus, mais emplis de vent et d'un soleil qui nous a bien marqué, même si on ne l'a pas trop vu dans le ciel. Génial, ce premier jour... mais le lendemain allait être encore plus fantastique (à suivre)

14 avril 2008

Pique-nique, soleil et petits poissons

La Clé de Sol en pique-nique à la vallée de l'Eure.ddd8848cff510e01cb60435a157847f2.jpg

 Le temps était radieux en ce dimanche 6 avril. Nous nous sommes retrouvés avec victuailles, et instruments de musique dans cet endroit enchanteur. Dans la bonne humeur, tout le monde s'est installé sur les tables ou sur  l'herbe pour manger le repas tiré du sac.

92f4b2245c016b5263213e2f5bd490e8.jpg

Pour le dessert, les professeurs présents se sont mis au clavier, à la batterie, à la trompette, à la guitare ... et nous ont même régalé d'une chanson.

022974a575032ddc7c4c5f742db15044.jpg

Puis ce fut le tour du trio de guitares.

143b04386b69f74639a1728c744b0d01.jpg

51c7fdb8d40504dc8e7e943372d3ead6.jpg
Ce moment musical s'est poursuivi au clavier et à la guitare électrique.

Ensuite, il était temps de pêcher, avec l'aide précieuse du "Goujon Uzétien". 

f89d3c3d1c5546d22410e9d202ec31fa.jpg1f83d51e7f62a8437bc7f588ea0cb473.jpg

Les bénévoles de cette association ont mis des cannes à la disposition des petits et grands, leur ont donné les conseils nécessaires à la pêche et tout ce petit monde s'est mis à taquiner la truite.

eeb8a21ac20cb6848cee01a2f85deb6c.jpg

Pour la plus grande joie de tous, les prises ont été nombreuses. En fin d'après-midi tous sont retournés ravis et attendant le printemps 2009 pour recommencer une telle activité.

10 avril 2008

le paradis

Un livre de vers2227c8410d74cab497bbb0d40f110ff4.jpg

sous la ramée,

un pichet de vin,

une miche à pain...

et toi

A mes côtés

chantant dans la solitude...

Et la solitude est à présent

un paradis...

                      Omar Khayam

23:45 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Rando à Saint Gilhem-le-Désert

Demain, départ pour deux jours à Saint Guilhem-le-Désert. Une randonnée exceptionnelle qui nous fera découvrir un château en ruine juché sur un rocher vertigineux, une forêt étrange poussant au milieu de rochers ruiniformes, un ermitage niché au pied d'une source, et les impressionnantes falaises du cirque du Bout-du-Monde, et tant d'autres merveilles.

f43ba0fba5fe518f67e6d9994887bddc.jpg

08 avril 2008

Qui dénoncera ce drame de la jalousie ?

9bba1d933534441a835b538b4115bdbf.jpg
Même les histoires d'amour entre chinoises et tibétaines finissent mal avec les sportifs étrangers amoureux : la preuve en image

13:14 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07 avril 2008

L'étoile des chemins Nîmois (suite)

La route des Arvernes

La troisième grande voie qui partait de Nîmes jusqu’à Gergovie.

« Cette route est souvent désignée comme chemin Regordan, depuis les chansons de Geste qui ont donné  à l’itinéraire de Nîmes à Langogne le nom porté par la portion de chemin en surplomb située entre Belle-Poile et Langogne. » (« Les chemins à travers les âges en Cévennes et Bas-Languedoc » de P.A.Clément).

Le mot « régordan »est un mot gaulois désignant la portion de chemin surplombant le gour d’une rivière encaissée.

Cette route sortait de l’enceinte romaine de Nîmes par la porte cancière, descendait jusqu’à l’eau bouillie par le chemin de la Lampèze et la rue du Mas de Balan. En haut du col de Barutel, elle part sur la droite en suivant la crête (on retrouve les caractéristiques des chemins primitifs qui prenaient les points hauts pour se guider vers des sommets visibles, ici le mont Bouquet).

78f11be0b66296684829079ce07ab09c.jpgLa route ensuite descendait sur le vallon d’Estausen, passait au pied d’un oppidum et remontait les Escalettes sur la colline de la Garène pour arriver enfin à La Calmette.

Louis de Froidour a retrouvé en 1668, dans le lit du Gardon, au lieu-dit « la pierre plantée », « les restes de quelques piles d’un pont que l’on sait par tradition avoir été emporté l’an 1410 par la même inondation qui emporta le pont de Lézan »69e03b3c1e5ae53281c6a63a27ff8843.jpg

Il est à remarquer que depuis Boucoiran, la route antique (et la moderne) prend comme visée la colline où est perché le village de Vézénobres. Cf. note précédente sur la rando… Elle part ensuite par Ners, les Justices*, la Malautière** et le plan des aires où s’arrétaient les transhumants avec leurs troupeaux, puis passait à Vézénobres par la rue basse et la grande rue…

93911089492667604dc9d7a21f0c99b4.jpg

Elle poursuit son chemin ensuite à travers les Cévennes…

*justice, ça vous rappelle quelque chose ?

**malautière : établissement hospitalieroù étaient hébergés les voyageurs malades (maladreries également)

Une rando, sur la route des Arvernes (ou via régordane)

Vendredi dernier, notre randonnée nous a amenés marcher sur une portion de la route des Arvernes, qui reliait Nîmes à Gergovie et passait par la "rue basse" aux superbes facades romanes, du  beau village de Vézenobres .

C'est donc par là qu'a débuté la randonnée, après une rapide visite de l'église, ouverte par chance ce jour là.

55016cd3624f77a5c042a0b9fe804890.jpgUne jolie vue (des vignes) de Vézenobres, pour nous assez inhabituelle, puisqu'on le voit d'ordinaire de la routd4b5bb9c0f4d6c46fbd23785c6107a14.jpge d'Alès sous un autre angle.

Nous voilà donc partis pour une ballade de 13 km seulement mais assez dure malgré tout (demandez à nos jambes le soir...) au milieu des arbres renaissant et des fleurs.
f4ab7ac6e9062357a5ca2b42de37017b.jpg
3ad9efcde6b61b5e8e172ae03228f18f.jpg
1047627971776fae2a6d5f5d2244fcc1.jpg
Première halte boisson et premier regroupement, on cherche déjà l'ombre...
e4d40124cb70d7a87977db3e81224b52.jpg
On f7114e5c80ec2fe8914a67b4cb6baea5.jpgparie que vous n'arriveriez pas à planter une fleur entre deux pierres comme ça ?
f04c7eb50abbcfc1a6cd7d6e79919e85.jpg
petite capitelle dans les vignes, typique de nos garrigues964b228bb1c711c69e53e3e4a95efd1d.jpg
11b16ae2dd5acb3b60397f3c09f30c38.jpg
sur le pont de St Etienne de l'Olm, on y danse on y danse...
c27f17bb68e4a548c98c712147729016.jpg
Allez, un dernier coup avant la route, et on repart.

03 avril 2008

L’étoile des chemins Nîmois

L’habitat nîmois est attesté par de nombreuses traces depuis le VIe siècle av JC.

Grecs et Etrusques passaient par là en venant de la colonie phocéenne de Marseille. Puis vers le milieu du IIIe siècle arrive l’ethnie celte des Volques Arécomiques : la présence de la source de la Fontaine et surtout la situation privilégiée de Nîmes en matière de communication les incitent à s’y installer durablement.

68acd68e93d28d15a2e1537667f0f5c0.jpgLes Volques pratiquent le charronnage et vont donc doter Nîmes de chemins charretiers. La ville est déjà un nœud de routes important bien avant l’arrivée des Romains.

Pas très loin de la ville, au Nord, derrière les collines mais proche d’une rivière qui forme à cet endroit un grand lac, s’installe un petit village de pécheurs et de cultivateurs. Ces Volques Arécomiques comprennent vite l’intérêt d’être sur la petite colline qui domine ce lac, d’abord dès les premières crues du Gardon déjà redoutables, mais aussi parce qu’ils sont sur le chemin des Cévennes et des plaines fertiles de la Gardonnenque.

Bien sûr, le paysage est essentiellement fait de forêts profondes où regorgent  gibier sauvages, cerfs et sangliers, mais la terre y est riche et les passants nombreux : ceux qui se rendent à la cité nîmoise, important lieu de culte celte(Nemausa), ou ceux, marchands allant vendre le produit de leur travail (pêche, gibier, agriculture…). Beaucoup font halte dans ce lieu accueillant avant d’attaquer les collines. Ce petit village, en fait probablement plusieurs « villas », se situe sur une petite colline et en celte « calm » signifie « petite colline »…n’allons pas chercher beaucoup plus loin l’origine de notre nom « La Calmette »…calmis en latin signifie colline également.

Si vous chercher à La Calmette le chemin de la barque, vous comprendrez vers où arrivait le lac, lequel reprend sa place d’ailleurs lors des inondations…

Ce réseau antique de voies autour de Nîmes doit sa découverte à G.Charvet (1873) qui donnera à chacune de ces voies le nom de la tribu celte avec laquelle elle permettait de communiquer.

Je vous présenterai ces routes et vous parlerai un peu plus longuement de celle passant par notre village dans mes prochaines notes.

A bientôt et…bonne route