Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 avril 2007

un petit bilan des années Sarko depuis 2002

petit clin d'oeil à « Sophie » qui a mis ce bilan sur les débats de N.Obs.com :

 

"LE BILAN DE SARKHOZY
Le vrai bilan depuis 2002 de l’ex-ministre de la police c’est :
Une France plus endettée : 1 150 milliards € (120 000 F/habitant !)
Un commerce extérieur à la dérive (+12.3 milliards € en 2002 ; -35.2 milliards € en 2005)
Des prélèvements obligatoires en hausse (44.4% en 2006 contre 43.1% en 2002)
Plus de chômeurs (source Eurostat) : 8.8%  et pourtant le « papy boum » a commencé et beaucoup de personnes partent à la retraite ( ou « pré retraite »)
Plus d’emplois précaires les chiffres sont déprimants, il y aura bientôt plus de contrats précaires ou bidons que de CDI, ça veut dire que l’économie va très mal et que la richesse (car il y en a beaucoup) est de moins en moins partagée.
Plus de pauvres : 6.4 millions de Rmistes le poids de ces allocations font exploser les budgets des Régions car l’Etat s’en est désengagé
Une Education Nationale perturbée aux moyens réduits et c’est rien à côté de ce qui l’attend si Sarko passe…un fonctionnaire sur deux, ça vous dit quelque chose ?
La France dernière de la classe Européenne en matière d’Enseignement Supérieur
La France dernière de la classe Européenne en matière de croissance
63 Milliards € distribués aux entreprises sans efficacité économique
Une envolée des agressions (+27,5 % en 5 ans)
Les Zones Urbaines Sensibles avec une délinquance en hausse
Les libertés attaquées par des lois liberticides inefficaces
Une police coupée des citoyens
Une France d’exclusion
Une France isolée en Europe, et demain à la remorque de Bush"

 

« Ensemble, ça va pas être possible»

   « Ensemble, ça va pas être possible» mon cher Nicolas, vraiment pas possible !

medium_475767108_d764af2523_m.jpg

Évidemment, Sarkozy président, c’est une fiction. « Ensemble, ça va pas être possible» proclame la couverture de cet Hebdo de l’entre-deux tours. À tous ceux de vos proches ou amis qui ne seraient pas encore convaincus de voter Ségolène Royal, vous pouvez faire lire cette nouvelle. Il s’agit d’une oeuvre de pure fiction.

 Toutefois, l’imagination de l’auteur n’a guère été mobilisée : les pratiques autocratiques de Nicolas Sarkozy, ses projets alarmants, ses déclarations tonitruantes sont une source quasi inépuisable pour le narrateur…
Il n’est jamais besoin de caricaturer Nicolas Sarkozy pour inquiéter. Il se suffit à lui-même.

Nicolas Sarkozy ne peut et ne doit pas devenir président de la République le 6 mai prochain.

votez et faites voter pour Ségolène Royal

Jean-Marcel Jeanneney qui fut trois fois ministre du général de Gaulle soutient Ségolène Royal

Jean-Marcel Jeanneney
Jean-Marcel Jeanneney qui fut trois fois ministre du général de Gaulle a récemment affirmé son soutien à Ségolène Royal dans les colonnes du Nouvel Observateur. Avec le recul de plus de 60 ans de vie politique, Jean-Marcel Jeanneney donne son opinion sur la campagne et les candidats. Il analyse notamment “l’appétit de pouvoir de Nicolas Sarkozy”, “la tranquillité de Ségolène Royal” et son soutien à Ségolène Royal

 

 

Jean-Marcel Jeanneney analyse les deux protagonistes au poste suprême et revient sur quelques traits communs au général de Gaulle et à Ségolène Royal.

medium_473579901_eb027c80f2_m.jpg

 

Évidemment, Ségolène présidente, c’est encore une fiction, à l’heure où s’écrivent ces lignes. Les résultats encourageants du 22 avril nous invitent à penser que ce n’est finalement qu’une anticipation.

 

Le 6 mai, faites en sorte que le visage qui s’affiche sur nos écrans à 20 h soit celui de Ségolène Royal !

 

  

 

 

 

 

 

 

29 avril 2007

La Sarkocratie en marche

 

Sarkozy se la joue encore « Le Pen » en se plaçant en « victime » face aux critiques de ses opposants.

Contrairement à ce qu’il veut laisser entendre, ce n’est pas sur sa « personnalité » que se concentrent les attaques ! Quand on entend dire « tout sauf Sarkozy », ce n’est pas sur sa tronche ni même son caractère extrême et « brutal » voire « inquiétant, c’est bien sur ce qu’il propose et sur son passif.

Trop facile de jouer les outragés ! oser se plaindre de Plantu (dont on connaît la gentillesse et la finesse) de la façon dont le caricaturiste du « MONDE »le dessine en le rapprochant de Le Pen…c’est vraiment gonflé ! Qui s’est dangereusement rapproché du Front National au point de piquer plus de 6% des électeurs de Le Pen ? C’est pas lui qui se vantait d’avoir déjà les électeurs d’extrême droite dans sa poche ?

Sarkozy est dangereux pour la démocratie. Les électeurs attirés par sa gouaille populiste d’avocaillon devraient se poser une question avant de lui donner carte blanche dimanche prochain !  « si c’était un vrai sarkocrate ? » C’est pas si ancien qu’un type gagnait les élections en Allemagne sur des propos populistes pas très éloignés de ceux de ce cher Nicolas ! Un homme capable d’autant de pressions sur les autres (politiques, médias, patrons, policiers, juges …), d’autant de menaces à peine voilées, d’autant de mépris, de trahisons envers ses propres troupes (dans les hauts de Seine par exemple…), d’ambition, etc. peut-il inspirer autre chose que de la méfiance ?

Et son programme est bourré de mesures qui vont générer des conflits immenses dans notre pays !

En profitera-t-il pour se saisir de l’art.16 et prendre les pleins pouvoirs ? on peut légitimement le craindre.

Midi Libre : les titres étaient déjà prêts ?

« Plus de désaccords que de convergences » et «débat pour une série de désaccords »
Le débat Ségolène Royal/ François Bayrou, que Ségolène préfère appeler « dialogue » a permis de mettre à jour des points d'accords entre la candidate socialiste et le leader centriste.
Certes, ils ont des désaccords…sinon ils seraient dans le même parti. Ségo est de gauche, Bayrou est de droite. Ce n’est pas un scoop ! On sait tous que dans ce genre de débat les divergences apparaîtront plus que les accords. Et pourtant ! C’est toute la richesse de cette rencontre : comment, au delà des désaccords de fond, trouver une entente pour faire que la France et les Français soient gagnants.
C’est toute l’audace de Ségolène et il faut lui en rendre hommage au lieu de lui chercher des poux au nom de grands principes qui, même légitimes, sont bien moins importants que la victoire contre l’obscurantisme.
« Sur un certain nombre de sujets difficiles, nous pouvons faire émerger un certain nombre de convergences, qui vont permettre à la France de se redresser"(S. Royal)
"Rien n'est plus nécessaire dans la vie politique française que de faire bouger les lignes"(F.Bayrou)
Alors que signifient cet article et ces titres à la Une du journal ? Je ne pense pas qu’il s’agisse d’objectivité de votre part. Certes vous ouvrez aux « blogs » des deux côtés vos colonnes, et c’est tout à votre honneur, mais là, je ne vous rejoins pas. Cette présentation qui exacerbe un seul aspect de la rencontre est un« parti pris », dommage !
C’était pourtant bien courageux de la part des deux protagonistes.

Quelques exemples :
La candidate socialiste a rappelé qu'elle met "au premier rang de la rénovation de la vie démocratique" Le candidat de l'UDF qu'il fallait "bâtir le pluralisme".
François Bayrou a réitéré ses critiques contre la concentration des médias, Ségolène Royal a affirmé que les mesures anti concentration des médias figurent dans son Pacte présidentiel. Ségolène Royal et François Bayrou ont rappelé leur attachement à une loi qui change les règles sur ce point.
François Bayrou "une grande majorité de Français savent qu'il n'y a aucun avenir pour notre pays sans une Union européenne qui parle d'une voix forte dans le monde". Il a appelé à la mise en ouvre d'un nouveau texte constitutionnel européen "court, lisible". Une proposition approuvée par la candidate socialiste, qui a estimé que "chacun sent bien que l'Europe doit d'abord défendre les valeurs humaines". Ségolène Royal a ajouté que l'Europe doit avancer sur les questions sociales et plaidé pour une réforme de la Banque centrale européenne.
Ségolène Royal a estimé que les rapports entre la police et les citoyens «se sont aggravés". Elle a dénoncé la suppression de la police de proximité, proposant de mettre en place une police de quartier. La candidate socialiste a critiqué le manque de moyens de la justice, qui doit sanctionner "de manière proportionnée", "dès le premier acte de délinquance".

François Bayrou s'est dit globalement en accord avec Ségolène Royal sur ces questions. Celui-ci a souligné la tension dans les rapports entre la police et la population, déclarant que "cette montée des tensions très nuisible pour la France". Pour lui, "le fait de priver un certain nombre de quartiers de services publics" était "une faute". Sur les questions de la sécurité et de la prévention, Ségolène Royal et François Bayrou sont en accord, ce dernier critiquant implicitement Nicolas Sarkozy. "Ceux qui croient uniquement à la sanction se trompent".
Enfin, sur les questions économiques Ségolène Royal a concédé avoir des désaccords". Mais "je ne suis pas une femme de dogme", a-t-elle précisé tout en rappelant la démarche des débats participatifs qui ont constitué la première phase de sa campagne. La nouvelle croissance économique s'appuie sur "la compétitivité économique" mais aussi sur "la compétitivité sociale".

l'ombre se dessine, la bête n'est pas morte!

 

medium_ombre_nazie.JPG

 

VOTEZ SEGOLENE ! le seul espoir d'échapper au risques de dérapage.

Il faut savoir que les conflits qui vont nécessairement éclater suite aux propositions de Sarkozy lui donneront la raison attendue de se saisir de l'article 16 et de s'attribuer tous les pouvoirs... déjà qu'il a fagocité le pouvoir de l'argent et celui des médias (remarquez, aujourd'hui c'est souvent le même), il ne lui restera qu'à prendre celui de la Justice, de l'armée, de la police, etc. et on est mal ! trés mal !

 

Votez Ségolène !

15:08 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Ca y est..Sarkozy craque aussi!

En passant par Lourdes voir Bayrou, Sarko a eu une apparition :
medium_sarko_lourdes2.JPG

 

Il va voter Ségolène, c'est sûr !

00:35 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28 avril 2007

"Aujourd’hui en France, quand on est démocrate, on vote pour Ségolène Royal"

Ségolène Royal : "je me sens de plus en plus prête"
"La politique peut et doit encore beaucoup et, de jour en jour, je me sens de plus en plus prête à assumer la présidence de cette France présidente et c'est pour cela que je vous demande de me faire confiance"

 

Message de soutien de Romano Prodi à Ségolène Royal
"Nous sommes proches d’un nouvel élan, d’une nouvelle ambition, d’un futur plus ouvert. Chers amis français, en tant que démocrate, en tant qu’européen convaincu, je suis avec vous, je suis pour cette nouvelle donne politique, dans nos pays et en Europe".

 

Dominique Strauss-Kahn : "Aujourd’hui en France, quand on est de gauche, quand on est démocrate, on vote pour Ségolène Royal"
"On ne cherche pas des faux-fuyants, des mauvaises raisons, des arguments techniques. On dit : je suis de gauche. On dit : je suis un démocrate. On dit : le choix nous engage pour cinq ans, pour dix ans peut-être. On dit : je vote pour Ségolène Royal."

 

 

Rigoberta Menchu soutient Ségolène Royal
La Prix Nobel de la paix guatémaltèque, Rigoberta Menchu salue la campagne présidentielle de Ségolène Royal.

 

 

Pour un nouveau partenariat franco-africain, nous appelons à voter pour Ségolène Royal le 6 mai
Africains ou Français attachés au devenir de l'Afrique et au renouveau des relations entre la France et l'Afrique, nous apportons avec conviction notre soutien à Ségolène Royal pour le second tour de l'élection présidentielle.

 

La Ligue des droits de l'Homme (LDH), réunie à Paris en comité central, a appelé samedi 28 avril "à voter et faire voter, le 6 mai 2007, pour Ségolène Royal".

 

Dans un communiqué intitulé "Barrons la route à l'autoritarisme", la LDH a assuré n'intervenir "dans le débat électoral que si le bon fonctionnement de la démocratie, l'effectivité de la citoyenneté et le respect des principes de liberté, d'égalité et de fraternité sont en jeu".

 

D'éminents généticiens reviennent sur les propos de Nicolas Sarkozy et apportent leur soutien à Ségolène Royal

 

Les entreprises et le pacte présidentiel
Le 26 avril, une rencontre à Paris autour des entreprises et du pacte présidentiel. De nombreux entrepreneurs, notamment dans le secteur des nouvelles technologies, comme par exemple Daniel Kaplan, Rodrigo Sepulveda ou Jean-Bernard Magescas, mais aussi Agnès B. et Bruno Laforestrie, des personnalités politiques comme Bernard Kouchner et Michel Rocard étaient présents

 

La profession de foi de Ségolène Royal pour le second tour
J'appelle au rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent réformer la France sans brutalité, sans mépris et refusent la fracture républicaine.
C'est ainsi que nous ferons reculer toutes les injustices, toutes les formes de violence grâce à un ordre juste et des sécurités durables.

 

27 avril 2007

Encore un effort, camarades!

Royal/Sarkozy : l'écart s'amenuise selon CSA
Nicolas Sarkozy

47% des électeurs de François Bayrou voteraient pour la candidate socialiste, 35% pour Nicolas Sarkozy. 

Flagrant délit d'incompétence ou promesses à tout-va?

Fiscalité : Nicolas Sarkozy pris en flagrant délit d'incompétence
Intervenant sur TF1 hier soir, Nicolas SARKOZY a indiqué ne pas comprendre pourquoi la Slovénie pouvait baisser son impôt sur les sociétés alors que la France ne peut baisser son taux de TVA applicable aux restaurateurs. On peut s'étonner de cette profonde méconnaissance des règles fiscales de la part du candidat de l'UMP qui fut pourtant successivement Secrétaire d'état au Budget puis ministre de l'Économie et des Finances.  

Il convient donc de rappeler à Nicolas SARKOZY que la détermination des assiettes et la fixation des taux des impôts directs est du ressort exclusif des États membres. Il n’existe en la matière aucune obligation communautaire, à la différence de la TVA, dont les taux sont encadrés par des accords communautaires qui imposent un taux général plancher et un accord unanime pour y déroger sectoriellement, afin de lutter contre le dumping fiscal.

La démagogie de Nicolas SARKOZY, qui promet unilatéralement des baisses de TVA qui nécessitent l’assentiment unanime du conseil européen, est éminemment condamnable. Doit-on avoir la cruauté de lui rappliquer que l’UMP avait formulé cette proposition en 2002, avec le résultat que l’on sait ? L’harmonisation de la fiscalité en Europe, qui est absolument nécessaire, mérite de arguments et des objectifs clairs : c’est ainsi qu’en 1999 la gauche a demandé puis obtenu un taux de TVA réduit pour le secteur du bâtiment.

L’Union européenne doit se doter d’un impôt sur les sociétés, qui passe par une harmonisation au préalable des bases puis des taux de cet impôt.

Communiqué de Michel SAPIN,
Secrétaire national à l’Économie et à la Fiscalité

débat public interdit (suite)

J'ai oublié le détail de la déclaration de Jack Lang sur l'annulation du débat devant avoir lieu sur Canal +


"Sans avoir alerté Ségolène Royal ni François Bayrou, Canal Plus annonce unilatéralement la suppression du débat prévu entre elle et François Bayrou.

La chaine invoque des règles d'égalité édictées par le CSA. Cette affirmation est exactement contraire à la lettre adressée par Monsieur Michel Boyon le 24 avril à Monsieur Patrick de Carolis, dans laquelle il est dit qu'un temps équivalent doit être accordé dans la mesure du possible, à l'autre candidat. Il aurait suffi à Canal Plus de proposer à Monsieur Sarkozy, un droit d'expression correspondant.

C'est une atteinte intolérable à la liberté d'information.

Manifestement des pressions politiques sont exercées pour empêcher cette libre confrontation entre deux personnalités nationales. L'état Sarkozy se croit déjà tout permis.J'élève la protestation la plus vigoureuse et demande au CSA d'enjoindre à Canal Plus de respecter les règles édictées par son Président lui-même."

des pressions politiques pour empêcher le débat Segolène / Bayrou

Dernière minute : annulation unilatérale par Canal + du débat entre Ségolène Royal et François Bayrou
"Manifestement des pressions politiques sont exercées pour empêcher cette libre confrontation entre deux personnalités nationales. L'État Sarkozy se croit déjà tout permis. J'élève la protestation la plus vigoureuse et demande au CSA d'enjoindre à Canal Plus de respecter les règles édictées par son Président lui-même." J. Lang
 

25 avril 2007

c'est la mère Michel qui a perdu son chat...

medium_chien_disparu.jpg

23:29 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ségolène Royal à Montpellier

Ségolène Royal a été acclamée au Zénith de Montpellier par quelque 11 000 personnes scandant "on va gagner" titre Midi Libre aujourd'hui.

L'ambiance était vraiment survoltée!

medium_P4242592.JPG

 

Le pays ST Chaptois était là, bien représenté,

medium_P4242585.JPG
medium_P4242578.JPGmedium_P4242580.JPG

 "fantastique" "Pour mon premier meeting, je suis pas déçu""elle va gagner, c'est sûr!"" quelle audace, quelle femme formidable!"""c'est un moment historique"etc.

 

medium_P4242589.JPG
Avec une fougue comme on lui connait quand il s'exprime en public, COHN-BENDIT, le député européen Vert, le fils de 68, "Dany le Rouge", a ouvert le meeting et enflammé les militants . Il a lancé un appel à Bayrou :
"François, tu as soutenu Prodi contre Berlusconi ! "

la "quadrature du cercle" pour Bayrou

Comme l'analyse le "canard" , pour F. Bayrou : c'est la quadrature du "centre".

Difficile de soutenir Sarko quand même !

medium_bayrou1_a.JPG

24 avril 2007

Radié(e) des listes, ???

Combien de radié(e)s des listes sans raison ? Appels à témoignages

Je souhaite écrire une lettre ouverte à la commission électorale de la mairie, au maire, au juge 

Une jeune femme de 25 ans a été privée ce dimanche de ses droits civiques.

Pourquoi ?

Sans jamais l’en informer de quelque façon que ce soit, la commission électorale de la mairie l’a radiée des listes électorales de La Calmette. Motif supposé (car rien ne lui a été dit), elle habite maintenant à Alès et a fait modifier sa carte d’identité.

Certes pour des raisons pratiques, elle a fait modifier sa carte d'identité car elle travaille et vit à Alès la semaine, mais revient tous les mercredi après-midi et les week-ends chez sa mère à La Calmette.

Pour des raisons personnelles et tout à fait légitimes elle tient à rester électrice dans son village, là où elle est inscrite, où elle connaît tout le monde et parce que le dimanche elle est ici.

Il se trouve qu’à la sortie des votes dimanche d’autres personnes venaient de subir le même sort !

Ils ne peuvent donc tout simplement pas voter ! Plus inscrit(e)s nulle part.

La mairie n'aurait-elle pu faire une attestation de radiation par erreur ? et le juge accepter de revoir sa décision et ne pas confirmer l’ordonnance de rejet ? puisqu'il voit bien la bonne foi de l'interressée.

Si encore monsieur le juge invoquait le fait qu’informé trop tard dimanche il n’avait pas le temps matériel de vérifier si elle était inscrite à Alès et aurait pu voter deux fois, j’aurais pu comprendre (quoique la radiation demeurait anormale). Annuler la radiation permettrait au moins de voter au 2e tour des élections présidentielles, d’autant qu’elle a ses anciennes cartes d’électrices prouvant qu’elle est inscrite ici et a toujours voté à La Calmette.

Pour moi, il s’agit d’un abus de droit dont les conséquences sont suffisamment graves puisqu’il prive un(e) jeune français(e) de ses droits civiques, au même titre que si elle avait commis un crime. Et pour couronner le tout elle s’entend reprocher de ne pas avoir vérifié à la mairie si elle était inscrite sur les listes qui sont publiques !

Mais pourquoi aurait-elle fait ça puisqu’elle était déjà inscrite aux autres élections. Comment imaginer que des gens vous radient sans même vous en informer ? 

Avez-vous eu des cas semblables dans vos mairies ? Qu'avez-vous fait alors ? 

Pour ma part aprés plusieurs appels, j'attends toujours... mais je ne veux pas baisser les bras, même si elle devait voter pour un autre candidat que le(a) mien(ne), je me battrai pour qu'elle vote!

23 avril 2007

Combien de radié(e)s des listes sans raison ? Appels à témoignages

 

Je souhaite écrire une lettre ouverte à la commission électorale de la mairie, au maire, au juge 

Une jeune femme de 25 ans a été privée ce dimanche de ses droits civiques.

 

Pourquoi ?

Sans jamais l’en informer de quelque façon que ce soit, la commission électorale de la mairie l’a radiée des listes électorales de La Calmette. Motif supposé (car rien ne lui a été dit), elle habite maintenant à Alès et a fait modifier sa carte d’identité.

Certes pour des raisons pratiques, elle a fait modifier sa carte d'identité car elle travaille et vit à Alès la semaine, mais revient tous les mercredi après-midi et les week-ends chez sa mère à La Calmette.

Pour des raisons personnelles et tout à fait légitimes elle tient à rester électrice dans son village, là où elle est inscrite, où elle connaît tout le monde et parce que le dimanche elle est ici.

Il se trouve qu’à la sortie des votes dimanche d’autres personnes venaient de subir le même sort !

Ils ne peuvent donc tout simplement pas voter ! Plus inscrit(e)s nulle part.

La mairie n'aurait-elle pu faire une attestation de radiation par erreur ? et le juge accepter de revoir sa décision et ne pas confirmer l’ordonnance de rejet ? puisqu'il voit bien la bonne foi de l'interressée.

Si encore monsieur le juge invoquait le fait qu’informé trop tard dimanche il n’avait pas le temps matériel de vérifier si elle était inscrite à Alès et aurait pu voter deux fois, j’aurais pu comprendre (quoique la radiation demeurait anormale). Annuler la radiation permettrait au moins de voter au 2e tour des élections présidentielles, d’autant qu’elle a ses anciennes cartes d’électrices prouvant qu’elle est inscrite ici et a toujours voté à La Calmette.

Pour moi, il s’agit d’un abus de droit dont les conséquences sont suffisamment graves puisqu’il prive un(e) jeune français(e) de ses droits civiques, au même titre que si elle avait commis un crime. Et pour couronner le tout elle s’entend reprocher de ne pas avoir vérifié à la mairie si elle était inscrite sur les listes qui sont publiques !

Mais pourquoi aurait-elle fait ça puisqu’elle était déjà inscrite aux autres élections. Comment imaginer que des gens vous radient sans même vous en informer ? 

 

Avez-vous eu des cas semblables dans vos mairies ? Qu'avez-vous fait alors ? 

 

22 avril 2007

Coucou, c'est moi, j'ai voté!

medium_Sego_5.JPG

Fait tellement beau !

Ségolène brillera dans le ciel de nos rèves ce soir !

allez voter, n'oubliez pas.

21 avril 2007

dernier portrait de Ségolène Royal


Ségolène Royal, la candidate du Parti Socialiste



Avec pour mot d’ordre « l’ordre juste et le désir d’avenir », la candidate socialiste met l’accent sur « les 3 E » : Education, Emploi, Ecologie. Extraits des principales mesures de son Pacte présidentiel.

Institutions

Outre l’instauration d’un système de démocratie participative (jurys de citoyens…), Ségolène Royal est favorable à un référendum sur la 6e République. Parmi les changements institution nels au programme : le non-cumul des mandats pour les parlementaires, l’introduction d’une part de proportionnelle, le renforcement du pouvoir de contrôle du Parlement ainsi que la suppression de l’article 49-3.

Société

Considérant que « c’est l’éducation qui tient tout l’édifice », la candidate met particulièrement l’accent sur ce thème. Elle propose entre autres la scolarisation obligatoire dès 3 ans, le soutien scolaire gratuit pour tous, une allocation de rentrée scolaire doublée, ainsi que de nouvelles formes d’encadrement éducatif, notamment par l’armée avec les mineurs délinquants. Ségolène Royal prévoit également un plan de cinq ans pour revaloriser les services publics dans les quartiers sensibles. En outre, la construction de 120 000 logements sociaux par an est prévue, tout comme la mise en location des logements vacants et la taxation des locaux inoccupés.
La candid ate, qui fait partie des signataires du pacte écologique, promet la création sur tous les carburants d’une taxe de lutte à la tonne transportée sur la route, l’instauration d’un prélèvement exceptionnel sur les sociétés pétrolières en même temps qu’une TVA réduite pour les éco-industries.

Économie

Afin de pouvoir « relancer la croissance pour travailler tous », Mme Royal apportera son soutien aux entreprises qui se battent en faveur de l’emploi. En cinq ans, elle compte créer 500 000 emplois tremplins (emplois aidés dans le public et le privé) tout en faisant passer le Smic à 1500 Euros. On retrouve également dans son programme l’idée d’une sécurité sociale professionnelle, ainsi qu’une allocation d’autonomie pour l’entrée dans la vie active. Personne ne devra rester au chômage plus de six mois sans droit à une formation Autre objectif du Pacte présidentiel : l’amélioration du pouvo ir d’achat. Pour cela, Mme Royal entend aider à l’accession à la propriété, revaloriser les petites retraites, l’allocation handicap. D’un point de vue fiscal, les revenus du capital devront être plus taxés que ceux du travail.

Europe

Les politiques européennes devront être plus ambitieuses en matière industrielle, de recherche et d’énergie. Un nouveau traité, plus démocratique et avec un volet social, sera de nouveau soumis à référendum. Enfin, un dialogue Euro-méditerrannée et des politiques de co-développement seront mis en place.

International

Concernant le dossier iranien comme celui de la Chine, la candidate socialiste promet la fermeté. Elle entend par ailleurs « rendre justice aux palestiniens et garantir la sécurité d’Israël », et « développer des relations favorisées et équitabl es entre l’Europe et l’Afrique ».

demain, n'oubliez pas d'aller voter...

et surtout de bien voter ! utile ou non, mais par pitié évitez Sarko ou Le Pen, c'est la même catastrophe pour notre démocratie! je confirme et signe . Je n'ai pas continuer l'analyse des propositions du candidat de l'UMP, mais sur l'immigration c'est une horreur... on en reparlera!

 

medium_medium_con_brute_et_truand.jpg

Allez au ciné et BON VOTE !

et une rando de plus, une!

SPORTS LOISIRS CALMETTOIS

Par ce beau soleil d'avril, nous sommes partis pour une nouvelle randonnée autour du trés beau village d'Aiguèze

medium_P4212545.JPG

 

la vue sur les gorges de l'Ardèche est sublime

medium_P4212527.JPG

 

et les chiens bien heureux de trouver autant de points d'eau pour se rafraichir

medium_P4212525.JPG

 

Brrrr, au loin un rocher aux allures bien effrayantes :

medium_P4212536a.jpg

 

et des fleurs partout magnifiquesmedium_P4212542.JPG

au loin les gorges

des oiseaux qui nous accompagnent de leur chant tout au long de la marche...

 

 

 

 

 

medium_P4212548.JPG

 

 

et à la fin bien content aussi de se rafraîchir dans le village...

medium_P4212549.JPG

 

bon, on a pris aussi une bonne bière au café de la place, bien méritée !!

Fatigués mais si bien !

20 avril 2007

Sarko dans le texte, 7e et 8e leçon

On continue : septième et huitième leçon leçon

 

Ecologie

 

« ….paroles parolespuis après avoir « isolé les bâtiments anciens (qu’on est con de ne pas y avoir pensé avant, ) « nous renouvellerons aussi le parc nucléaire ( je suis sûr que les écolos qui ont peur de ce qu’on va laisser à nos enfants apprécieront, mais là ça peut se discuter et au moins c’est clair !) « je créerai une fiscalité écologique…TVA à taux réduit pour les produits propres ( ouf ! z’ont eu peur… non craignez rien on ne taxera pas les pollueurs, on baissera juste sur les produits propres ( ?), mais au fait, ce n’est pas déjà le cas pour la plupart ?)

 

 

Logement

 

Rien à en dire, je ne lis que des mots creux, aucune vraie proposition concrète, pauvre abbé Pierre, comme tu gueulerais de te voir ainsi trahi ! Si ! je vois seulement un nouvel avantage fiscal pour les plus riches, ceux qui ont déjà des sous pour construire. «déduire de vos impôts sur le revenu les intérêts de votre emprunt immobilier ». Mais bon si c’est pas juste pour les promoteurs ça pourrait être une idée, mais les recettes de l’Etat vont prendre encore une sacrée baffe ! est-ce bien raisonnable, ou n’est-ce encore que promesse intenable dans les faits?

 

 

Sa grande tirade sur les logements sociaux est malheureusement à rapprocher du nombre de logements sociaux à Neuilly… « mais madame, habiter Neuilly, ça se mérite ! » (réponse faite à une élue PS de Neuilly qui s’insurgeait je crois de voir des familles expulsées de sa ville) Tout est dit dans ces quelques mots sur qui est N. Sarkozy.

 

 

 

mais madame, habiter en France, ça se mérite!

 

Sarko dans le texte

On continue : sixième leçon

 

 

L’Europe doit protéger dans la mondialisation

 

Là on ne peut qu’applaudir et suivent de beaux discours, mais les propositions ?

 

« Je réhabiliterai la préférence communautaire… »

 

 (je vous jure que je n’invente pas ! pincez vous si vous voulez c’est bien Sarko l’ultra libéral qui parle, même les communistes quand ils disaient « d’acheter français » étaient moins protectionnistes que ça. Comme quoi, quand on veut faire plus blanc que blanc pour quelques voix de plus…) mais comment au fait ?

 

Je vous le donne en mille, vous n’auriez pas trouvé tout seul : « Tout faire pour que l’activité se localise en Europe »  

 

 

En gros, le travailleur français il sera content de savoir que son entreprise se casse en Pologne et pas en Chine ou en Inde, son licenciement sera plus doux !

 

 

On va arrêter là pour cette partie, j’ai trop envie de mordre… et ne nous aventurons pas sur son opposition à l’entrée de la Turquie « je m’opposerai à l’entrée de la Turquie… » Et quoi ça devait pas être un referendum ? et ça ne concerne pas tous les autres européens ?  Délirant !  C’est un programme de gouvernement ça ?

 

Sarko dans le texte, 5e leçon

 

 On continue : cinquième leçon

 

 

« Notre pays est devenu celui qui travaille le moins en Europe… … (Mensonge, en tout cas contre vérité : ce n’est pas vrai. On travaille en France un peu plus que la moyenne européenne) mais là n’est pas mon propos…tout doit être  fait pour donner du travail à ce qui n’en ont pas (là on ne peut qu’applaudir… mais au fait pourquoi pas le partage du travail ?) Mais également il n’est pas acceptable que certains refusent de travailler alors qu’ils le pourraient

 

(Aïe, ça se gâte…les menaces arrivent, il y a trop de chômeurs profiteurs, de fainéants qui ne veulent pas bosser, de jeunes voyous qualifiés qui ne veulent pas des postes qu’on leur propose… prés de 5 millions non ? mais Sarko, dans quel pays tu vis ? c’est comme ça que tu vois la France que tu dis aimer ? Sais-tu seulement que quand il y a du travail pour tous il n’y a plus de chômage ou presque ? oui oui même dans ce pays !  bien sûr qu’il faut lutter contre le travail au noir et les faux chômeurs… mais combien de malheureux qui donneraient cher pour un travail correct, il y a tant de contrats bidons et sous payés – mais ça c’est pas chez toi à Neuilly !

 

… il ne sera plus possible de refuser plus de deux emplois sans justification…( et du con, on t’a pas dit que c’est déjà vrai ! demande aux milliers de chômeurs combien d’emplois proposés ils ont refusé… en plus sans justification ?)  

 

 

Pour les futures embauches, nous créerons un contrat de travail unique à durée indéterminée pour tous

 

( là ou il se fout ouvertement de notre gueule, ou il n’a jamais mis les pieds dans un service du personnel, ou ce n’est encore que des mots pour enrober les neuneus : j’explique : Outre tous les pseudos contrats pour occuper quelques jeunes ou malheureux à bas prix… il n’existe en France en fait que 2 vrais types de contrats : le CDI (contrat à durée indéterminée), le gars  est embauché parce qu’il y a un poste à pourvoir et en principe du boulot…

 

Le législateur, tenant compte du fait qu’un employeur peut n’avoir besoin d’un(e) salarié(e) qu’un temps lui permet d’embaucher avec un CDD (contrat à durée déterminée) et ce pour 2 raisons : 1/ il remplace qqn qui est absent et da durée « déterminée » correspond à le durée de l’absence, 2/  soit il a un « surcroit de travail temporaire » et peut alors embaucher qqn pour la durée du ce surcroit de travail, avec une limite dans le temps (si ça dure deux ans, c’est plus temporaire)

 

 

Je schématise un peu mais c’est aussi simple que ça. En tout cas beaucoup plus simple qu’un contrat unique dont on ne saura jamais si c’est une vraie embauche ou un remplacement ou un boulot momentané…

 

 

Franchement, qu’est-ce que ça aura de plus sécurisant ?

 

 

Sarko dans le texte, 4 ème leçon

Sarko dans le texte

 

On continue à piquer par ci par là des propositions révolutionnaires de notre ami : Quatrième leçon

 

 

« Augmenter le pouvoir d’achat…

 

Je veux être le Président du pouvoir d’achat … en travaillant 4 heures de plus par semaine un salarié au Smic gagnera immédiatement 165 euros de plus par mois »

 

Si ça c’est pas révolutionnaire, j’y comprend plus rien : calculez ça fait en gros 20 heures de travail en plus, soit 8,25 euros l’heure sup ! Ben oui faut savoir ce qu’ils veulent les prolos, gagner des sous ou rien faire ? Mais le plus fort dans tout ça, c’est pas vraiment que c’est du « foutage de geule » à ce tarif, c’est plutôt que Sarko devrait m’expliquer qu’est-ce que ça change par rapport à aujourd’hui : un patron qui a besoin de faire travailler plus ses salariés peut déjà lui payer 20 heures sup par mois… comment il m’explique Sarko que c’est sa loi qui va donner du travail supplémentaire à un Employeur ?

 

Des propositions pour Neuneus que je vous dis…imprégnées d’un mépris pour nous qui m’éclate ! Toujours de belles annonces avec lesquelles on ne peut être que d’accord et des propositions derrière à pleurer !

 

 

« je demanderai aux entreprises de faire un effort sur les salaires »

 

Alors là on est sauvé ! Sûr que les patrons vont se précipiter pour nous augmenter massivement si c’est lui qui demande ! Ca c’est des propositions révolutionnaires !

 

 

 

« J’augmenterai de 25 % le minimum vieillesse   (remarquez la finesse du trait, il dit pas « les retraites…il dit le mini « vieillesse », se goure pas le bougre, ça va pas le ruiner)

 

 ces mesures seront financées grâce aux économies que j’obtiendrai en reformant les régimes spéciaux de retraite »

 

Demago !!! vous savez ces salariés si avantagés qui touchent des retraites scandaleuses ! alors là moi je vous le dis, c’est courageux : 1 donc c’est pas lui qui va payer c’est les autres, 2 ils vont sûrement dire oui sans discuter puisque c’est lui qui demande, ( la guerre sociale en France que je vous dis), 3 les petits vieux qui souffrent sont pas prêts de toucher quelque chose de plus si c’est avec ça qu’il veut les payer…d’ailleurs il le précise dans la foulée :

 

 

 

« tout cela n’est possible que si, d’abord, nous créons plus de richesses marchandes »  C’est à dire à la saint Glinglin !  D’ailleurs c’est un gros mensonges car la France est très bien placée dans le peloton des pays créateurs de richesses. C’est la répartition de ces richesses qui est de plus en plus scandaleuse avec des riches de plus en plus riches et des pauvres de plus en plus pauvres…